Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Quelques mots pour « Ce soir… »
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6483
Hors Ligne
Bonjour tout le monde,

Je voulais juste revenir brièvement sur les quelques remarques qui ont été faites en commentaire sur mon poème Ce soir..., juste apporter quelques précisions quant à ce que j'ai voulu exprimer.

Ce "ciel de thrènes" est un clin d’œil à la mémoire de Penderecki (il est mort cette année), un compositeur que tout licencié de musicologie connaît grâce à son œuvre la plus célèbre. J’ai trouvé très à propos ce "thrène", évoquant la mort sans la dire, et que le dictionnaire CNTRL désigne dans son sens littéraire comme une "complainte funèbre, lamentation poétique". En fait, l’image "ciel de thrènes" s’oppose, d'une certaine manière, au "ciel de traîne" météorologique, accalmie après le passage d’une perturbation, mais je ne voulais pas "jouer" sur les deux sens.

Les "ombres chinoises" sont au cœur (ou plutôt sont le cœur) de ce poème, elles ravivent la mémoire de l’enfance, des "premières aurores", et des vingt doigts qui auront dessiné tant et tant d’oiseaux dans le contre-jour jusqu’à l’envol de l’être aimé. La nuée d’ombres chinoises et une nuée d’oiseaux, une nuée de souvenirs. C’est d’ailleurs un théâtre d’ombres chinoises naturel qui m’a donné l’envie d’écrire ce petit poème...

L’expression "le ciel bat" est une métonymie pour évoquer les oiseaux qui "battent" des ailes dans le ciel. Cette image m’est venue simplement, naturellement, sans que j’aie cherché à faire de jeu de mots avec "le ciel bas"... Désolé pour ce petit calembour. Cette image, je la préfère au ciel qui "s’ébat", qui, bien que très appropriée, me parle moins que ce "battement" de ciel.

"Le soleil bat" comme un cœur, il pulse, mais cela n’est pas une image, c’est une réalité, comme n’importe qu’elle étoile.

J’ai longtemps hésité avant de choisir le mot "vers" ("mes vers nourrissent notre amour") à cause de ce double sens pas si terrible que ça. Je pense le corriger en ceci : "ces mots nourrissent mon amour".

J’aime bien le mot "colombe" en point final, car "ma colombe" s'entend comme un terme affectif, il devient adresse à l’être aimé, mais désigne aussi l’oiseau et la paix retrouvée au cœur du nid de feuilles.


Pour information, la "plaine est vide" (la pleine est vide ??) et ces "mains ailées" (mains zélées ??) ne sont pas des jeux de mots, non non ! Je n’utilise des jeux de mots que lorsqu’ils ont un intérêt dramatique. Pour ce qui est de mon poème, autant je peux comprendre le rapprochement "pleine"/"vide", autant j'avoue que ces "mains zélées" me paraissent vraiment tirées par les cheveux ! Si on va par là, on peut trouver des jeux de mots dans n’importe quel poème : le chien à bois, le car à vannes passe !!! Toutefois, j'essaierai de faire plus ample attention à ces petits débordements...


Je n’ai pas non plus bien compris les références à la religion dans certains commentaires : le mot "thrènes" peut-être ? L’image, quant à elle, je l’ai trouvée dans une bibliothèque d’images libres de droits en tapant "oiseaux ombres chinoises" et je ne vois pas le rapport avec le thème de la religion, mais… je n’ai pas toutes les références.


Je suis conscient qu’un tel poème, dont la tonalité flirte avec le pathétique, peut paraître mièvre, éthéré, voire carrément "déconnecté de la réalité". C’est sûr, il ne plaira pas à tout le monde. Moi-même, qui suis plutôt du genre à préférer les thrillers psychologiques aux mélodrames (eh oui !), j’aurais sans doute détesté lire un tel poème il y a quelques années ! Mais voilà, j’ai "grandi", j’ai mon vécu à moi, et j’essaye juste de retranscrire honnêtement ce que je ressens, tel que je le ressens. Je suis souvent maladroit, c’est certain, je m’essaye à de nouvelles façons d’écrire, moins convenues, plus personnelles peut-être. Pour moi, il n'y a pas UNE bonne façon d'écrire ; le champ poétique n'a pas de barrières. Alors, pourquoi ne pas (s'y) essayer ?

Heureux que certains aient plutôt bien apprécié cette lecture, désolé pour les autres. Quoi qu'il en soit, un grand merci à vous tous, chères commentatrices et chers commentateurs (Gabrielle, PIZZICATO, papipoete, Gouelan, Provencao, Myo, eskisse, Bellini, Vincente, Pouet, Arsinor, Robot, emilia et Castelmore), qui avez pris de votre temps pour me partager vos impressions. Et ça, c’est toujours précieux. Enfin, un grand merci au CE, comme à toute l’équipe onirienne, pour la publication de ce poème !

A bientôt !


PS pour Bellini : c’est dommage, car je vous ai longtemps attendu en haut de la colline. Après avoir cueilli un bouquet d’églantines, j’ai sifflé tant que j’ai pu, mais... vous n’êtes pas venu. Peut-être une prochaine fois.


PS pour Castelmore : oui, je vois très bien cette scène bien sympathique du film Ridicule, mais… je ne vois pas du tout le lien avec mon poème ???


Contribution du : 13/09 19:23:09
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Quelques mots pour « Ce soir… »
Onirien Confirmé
Inscrit:
26/05 16:47:24
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 722
Hors Ligne
Vous dites : « Je n’ai pas non plus bien compris les références à la religion dans certains commentaires : le mot "thrènes" peut-être ? L’image, quant à elle, je l’ai trouvée dans une bibliothèque d’images libres de droits en tapant "oiseaux ombres chinoises" et je ne vois pas le rapport avec le thème de la religion, mais… je n’ai pas toutes les références. »

Avec toutes mes excuses, la photo du poème est bel et bien une affiche de Hard Rock :
Affiche Hard Rock
Bellini

Contribution du : 13/09 19:57:56
_________________
Si tu te contentes de la vérité, écris de la prose. Sinon, essaie la poésie.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Quelques mots pour « Ce soir… »
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6483
Hors Ligne
Merci pour l'info Bellini. J'ai trouvé l'image à cette adresse, je n'avais donc pas la référence :

https://www.istockphoto.com/fr/photos/oiseaux-ombres-chinoises?excludenudity=false&phrase=oiseaux%20ombres%20chinoises&sort=mostpopular

Mais, rien ne dit que la photo qu'ils ont utilisée pour leur affiche (de hard rock, si vous voulez, vous avez de l'humour, vous !) n'a pas été trouvée ailleurs... Est-ce bien l'original ?


Sérieux, je me demande comment vous avez réussi à retrouver cette image sur un site religieux espagnol. Chapeau bat ! Euh pardon, chapeau bas !

Contribution du : 13/09 20:26:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Quelques mots pour « Ce soir… »
Onirien Confirmé
Inscrit:
26/05 16:47:24
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 722
Hors Ligne
Pourquoi ce serait l’original ? La question c’est qu’un diocèse utilise une telle image alors que vous, vous ne voyez pas le rapport entre une telle photo et la religion. Il doit bien y en avoir un chouia quand même. Mais moi ça ne me gêne pas, ce qui m’étonne c’est que vous ne compreniez pas qu’on ait pu faire un tel rapprochement. Moi quand je vois un type qui envoie des colombes vers le ciel, je me dis pas que ça va spécialement parler de nostalgie amoureuse. Mais encore une fois, j’ai juste donné mon avis, et j’ai fait une recherche sur la photo parce que j’étais à peu près certain de trouver quelque part une référence à la religion. Certains autres sites utilisent la photo pour parler de réconciliation, de justice et de paix. Tout ça c’est très beau, mais était-ce vraiment le sujet du poème ? Parce que là, je ne l'aurais même pas commenté. J'ai juste voulu souligner cette erreur d'aiguillage.

Sinon, la recherche est très simple: vous allez sur Diaponiris, vous faites clic droit sur votre photo, puis rechercher une image sur Google. Quand vous y êtes, vous cliquez sur l’onglet Images, et vous trouvez ce site du diocèse de Salamanque dans les premières photos proposées.
Bonne soirée à vous.
Bellini

Contribution du : 13/09 21:01:48
_________________
Si tu te contentes de la vérité, écris de la prose. Sinon, essaie la poésie.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Quelques mots pour « Ce soir… »
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/02 00:12:12
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1493
Hors Ligne
une autre affiche de death metal

Je pense que Bellini a tout simplement utilisé un service en ligne de recherche d'occurence d'image (comme TinEye)... en tout cas, cette image est bien reprise par une majorité de sites offrant des images libres de droits.



Edit : arf, raté... l'intéressé a été plus rapide que moi. Mais ma méthode marche aussi !

Contribution du : 13/09 21:13:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Quelques mots pour « Ce soir… »
Expert Onirien
Inscrit:
02/07/2015 21:36
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4148
Hors Ligne
Penderecki est mort, je l'ignorais. J'ai bien fait le rapprochement avec *Thrènes* mais j'ai cru que ce n'était pas voulu, vu que personne ne connaît la musique contemporaine. Vous connaissez Penderecki, vraiment ? J'écoutais justement la cadence de son concerto pour violoncelle ce matin.

Mais enfin, 4 plumes pour ce truc, c'est vraiment n'importe quoi...

Contribution du : 13/09 21:17:10
_________________
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Quelques mots pour « Ce soir… »
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6483
Hors Ligne
Bellini : Merci d'être enfin plus clair. Je ne pensais pas que cette image pouvait avoir une quelconque connotation religieuse... Je ne suis un expert dans le domaine. Désolé, donc, pour cette "erreur d'aiguillage".

Et merci à vous, ainsi qu'à Dugenou, pour cette explication sur la recherche d'images. Je ne savais même pas que ça existait !

Arsinor : Je ne suis pas un grand fan de musique contemporaine, c'est-à-dire à partir de la seconde guerre mondiale, même si j'en ai quelques notions. En revanche, j'aime beaucoup tout ce qui a précédé, du Moyen Age au début du XXe siècle.


Citation :
Mais enfin, 4 plumes pour ce truc, c'est vraiment n'importe quoi...

Oui, c'est ce que je me disais, il faudrait lui arracher les plumes à cette maudite colombe. Sinon, votre grande considération pour ce "truc" me touche énormément. Quel tact vous avez ! Je suis sans voix...

Contribution du : 13/09 21:38:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Quelques mots pour « Ce soir… »
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 16600
Hors Ligne
Citation :

Davide a écrit :
Pour information, la "plaine est vide" (la pleine est vide ??) et ces "mains ailées" (mains zélées ??) ne sont pas des jeux de mots, non non ! Je n’utilise des jeux de mots que lorsqu’ils ont un intérêt dramatique. Pour ce qui est de mon poème, autant je peux comprendre le rapprochement "pleine"/"vide", autant j'avoue que ces "mains zélées" me paraissent vraiment tirées par les cheveux ! Si on va par là, on peut trouver des jeux de mots dans n’importe quel poème


Salut,

mieux vaut-il faire des jeux de mots sans le savoir ou en faire sans que ça se sache?

Pouet, philosophe des lampadaires lunaires

Contribution du : 14/09 13:13:56
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Quelques mots pour « Ce soir… »
Expert Onirien
Inscrit:
02/07/2015 21:36
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4148
Hors Ligne
Je crois, Davide, que les lecteurs ont projeté leur propre poésie sur vos mots pour en produire des commentaires qui ont tenu lieu de réceptacle de la signification. Que vous leur ayez parlé de façon convaincante me semble tenir du malentendu. A vrai dire, je ne crois guère aux poèmes extrêmement courts, qui me *semblent* sans travail. Un autre poème, que j'ai défendu en EL, très court aussi, à double sens, n'est pas paru, en revanche. Tels sont les mystères des algoritmes et des publications que je ne conteste pas. Je relève simplement mon désaccord occasionnel, qui ne compte guère.

Mes excuses pour le ton péremptoire et la forme tranchante de mon mot précédent, si vous le voulez bien.

Contribution du : 14/09 18:49:13
_________________
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Quelques mots pour « Ce soir… »
Expert Onirien
Inscrit:
02/07/2015 21:36
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4148
Hors Ligne
En musique du Moyen Âge, je connais le roi de Navarre de Machaut, grâce à YouTube, ce doit être un extrait probablement. Mes maigres connaissances vont de Mozart à Ligeti, sans oublier mes heures passées à analyser les fugues de JS Bach, appelé pour une raison obscure le "père de la musique". La musique contemporaine est parfois roborative. J'encourage chacun à la découvrir car s'il y a un son qui aide à nous comprendre, à comprendre dans quelle décadence nous vivons, nos solitudes, nos haines, nos assuétudes, notre façon si maladroite d'aimer... c'est la musique contemporaine qui le donne, plutôt que les genres issus du jazz, qui certes n'a pas dit son dernier mot.

Contribution du : 14/09 18:54:26
_________________
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2020