Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2)


Re : remerciements " hauterives "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 30112
Hors Ligne
tout à fait d'accord cher poète sur " l'horrible torture " qui arrache, plus qu'elle ne " prend par la main " !
Comme une peinture, un poème n'est jamais terminé ; et le lire, relire nous ferait reprendre tel pinceau, la plume pour retoucher ça et là une imperfection...

Contribution du : 19/10 13:56:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " hauterives "
Maître Onirien
Inscrit:
01/10/2013 22:51
De Montpellier
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15144
Hors Ligne
@ Hersen
merci d'être passée et avoir apprécié cette chanson.

Pizzi

Contribution du : 20/10 11:59:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " hauterives "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 30112
Hors Ligne
BlaseSaintLuc
il vous parle tellement ce poème, que vous avez confondu Leni et PIZZI ( pas grave, tous les deux sont aussi talentueux ! mais entendre chanter leni me ferait grand plaisir ! )
Ferdinand Cheval s'est offert l'éternité, mais Dieu qu'elle lui coûta si cher ! merci beaucoup de votre appréciation

Contribution du : 22/10 09:31:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " hauterives "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 30112
Hors Ligne
Robot
ton passage même tardif, me comble de joie, voyant le plaisir que tu ressentis à la découverte de ce poème musiqué, aux vers sobres et agréables ; merci beaucoup

Contribution du : 22/10 09:33:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " hauterives "
Maître Onirien
Inscrit:
01/10/2013 22:51
De Montpellier
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15144
Hors Ligne
@ Robot
Merci de votre passage et appréciation.
Cordialement
Pizzicato

Contribution du : 22/10 15:08:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " hauterives "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 30112
Hors Ligne
bonjour solo974
de si loin sur votre île, est venu me toucher votre visite au bas de Hauterives.
Je me suis mis dans la peau de cet homme hors du commun, faisant la tournée à pied, ramassant toutes ces pierres... et endurant tous ces drames qui assombrirent sa vie. Le premier deuil, celui de Rosalie et les autres de son Alice fille chérie, puis Claire son épouse, sont délicatement écrits.
Le tout chanté par le talentueux Yves, rend un brillant hommage à Ferdinand Cheval ! Merci beaucoup pour votre regard et écoute bienveillants !

Contribution du : 31/10 09:55:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " hauterives "
Maître Onirien
Inscrit:
01/10/2013 22:51
De Montpellier
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 15144
Hors Ligne
Bonjour Solo974
Un grand merci pour votre halte sur cette chanson et pour cette belle appréciation.

Bien à vous.
Yves

Contribution du : 31/10 11:48:22
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " hauterives "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 30112
Hors Ligne
bonjour virgo34
comme Ferdinand serait content, lisant sous mes vers autant d'enthousiasme pour le récit en vers de sa vie !
Facteur Cheval rêvait qu'on ne parle plus de lui comme d'un fou, mais d'un bâtisseur visionnaire, et que du monde entier l'on vînt admirer son oeuvre !
J'ai apporté ma modeste pierre ( non ramassée le long d'une sente ) à cet hommage, rajoutant à son chef-d'oeuvre son lot de malheurs, un fardeau lourd comme sa chère brouette, qui jamais ne le lâcha durant ces 33 années !
Le rythme du texte colle bien à celui de l'existence de cet homme, mais pour cela il faut féliciter Yves Alba " PIZZICATO ", qui sut trouver à merveille la musique qui " courait, émouvait, souriait "
Merci beaucoup d'avoir aimé notre chanson !

Contribution du : 10/11 11:12:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2)





Oniris Copyright © 2007-2019