Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


remerciements " la course "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 27019
Hors Ligne
Je remercie ONIRIS d’avoir permis la publication de mon poème .

Genèse

Je suis catalogué « auteur sérieux « , qui bien souvent donne à pleurer ou attraper le bourdon ( je fus longtemps préposé à l’écriture de l’adieu à un défunt ! ) Je tente parfois de faire rire, tout du moins sourire depuis quelque temps ; ce que j’ai essayé avec ce récit mécanique .
Alors que j’assistais à une course automobile, j’étais presque blasé de voir sur les parkings, autant de belles italiennes, allemandes, anglaises ; mais je m’interrogeais pourtant . Comment un handicapé des pieds comme moi, pourrait-il conduire un tel engin ? En effet, je dois avoir la cheville pliée en avant sur l’accélérateur, pour ne pas m’épuiser ! Et avec ma Citroën C4, je peux respecter les vitesses autorisées...alors qu’au volant d’une bombe de 500 ch, j’imagine mon peton à angle plus que droit pour ne pas emballer la cavalerie !
La Deuche était tout indiquée, pour rivaliser avec la Bellissima de Maranello ! c’est ainsi que je les ai imaginées, roulant face à tous ces panneaux routiers . Je dois avouer que je me suis bien amusé, bannissant pieds et césures !
Remerciements propres

chVlu : vous avez aimé bien...pour finalement trouver bien des lacunes après relectures et puis...passer en fait par un agréable moment de lecture ! Je suis un peu déconcerté par votre sentiment ; merci
Corto : les images « auto-pognon/indolent pur sang……..auto-tortue/frise le cent «  vous plurent à travers mon regard assuré ! Merci
gemini : dans cette fable bien menée entre ces 2 protagonistes, votre coeur penche pour la Deuche ; un sujet d’actualité que ces fameux 80 k/h, oui mais cela vous rappelle votre 4L face à une Porsche, tout comme moi ma Primula rouge dont les pneus fumaient au vert ! ( je n’ai pas toujours été un pépé ) merci
hersen : l’image de la 2Ch qui «  accoure «  et l’autre avec ses 500 bridés par les panneaux ni-colores, t’a fait bien rire de bon matin ! Pour la couleur de la Citroën, je ne pouvais choisir une teinte particulière ( il n’y a pas de « jaune Citroën «  ) merci beaucoup
pouet : m’étant éloigné de mes octo et autres alexandrins, ma petite fantaisie ne vous laissa pas indifférent, et certains passages amusants furent pour vous, très rafraîchissants ! Il est si rare que vous veniez écrire sous ma plume, que je suis particulièrement touché ; merci
Robot : les 2 concurrents sont en place, ça va démarrer ! Tu aimes bien la bouille de la Deuche avec ses gros yeux exorbités sur le capot et je pus terminer la course en disant «  rien ne sert de vrombir... » bonne idée ! Merci beaucoup
Vincente : cette sympathique bagarre entre Ferrari et Deuche, est décrite de façon gentiment décalée ; les chevaux contre la bourrique et l’auto-pognon, vous firent sourire du début jusqu’au drapeau à damier : merci beaucoup
PIZZICATO : originalité que ce poème montrant le «  fric en vitrine « et la lutte entre 500 ch et une bourrique, vous fit passer un bon moment : merci beaucoup
senglar ; à 80 k/h avec 2 ch ou 500, le résultat est identique et uniformise le règlement ! Pourquoi «  Rossinante «  plutôt qu’un cheval français ? j’avoue ne pas avoir songé à une monture célèbre de l’histoire française ! Merci
Anje ; vous avez lu sans regarder les panneaux ( ce peut être risqué ! ) vous rouliez cheveux au vent ( en décapoté sur la 2 ch ? ) au grand-maître es-alexandrins, merci beaucoup
STEPHANIE90 ; mes lignes vous rappellent bien des souvenirs, avec cette 2 ch qui permettait tous les plaisirs au volant ( et elle passait partout, dans un champ transportant des œufs, sans en casser un seul ! ) En face, la belle frimeuse qui ne peut tenir ses promesses...de vitesse ! Pour le «  rouge Ferrari «  il est unique, mais pour la Citroën le «  jaune canari «  doit exister ! Merci beaucoup
Lulu ; à me lire fermant les yeux, vous croyez entendre ma voix vous conter cette course mémorable ! Vous sentez à travers mon jeu d’écriture, l’amusement qu’il me procura ; vous avez raison ! merci beaucoup
FrenchKiss ; dans cette lutte auto-pognon contre auto-tortue, vous fûtes contrarié par le cuir «  Connolly «  que j’écorchai en «  conolly «  ( matière qui vous est sans doute familière ! ) A la fin vous avez senti comme une petite fatigue ; oui, je suivais la course en courant ! Mon poème pétillant ne vous a pas pris la tête...vous seriez-vous resservi ? Merci
Leni ; original que de faire vivre une telle aventure, à 2 mécaniques si éloignées l’une de l’autre ( en plus j’avais envie de les faire parler ! ) mais de combien de lignes, mon texte risqua de dépasser les limites ? Merci beaucoup
emilia ; une amusante fabulette que cette course entre la Bellissima et la 2 Ch ; merci
wancrys ; une vraie écriture cinématographique que cette lutte entre 2 monstres sacrés ( j’ai pensé au kaléidoscope ) il y manque la Pin-up agitant le départ ! Merci beaucoup
Gouttes-de-Vie ; texte réjouissant, que ce duel mécanique entre 2 engins si différents : merci beaucoup

Contribution du : 04/03 17:35:39
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " la course "
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
17/11/2018 16:00
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 1228
Hors Ligne
Citation :
FrenchKiss ; dans cette lutte auto-pognon contre auto-tortue, vous fûtes contrarié par le cuir « Connolly « que j’écorchai en « conolly « ( matière qui vous est sans doute familière ! ) A la fin vous avez senti comme une petite fatigue ; oui, je suivais la course en courant ! Mon poème pétillant ne vous a pas pris la tête...vous seriez-vous resservi ? Merci


Cher Papipoète, ne croyez pas un instant que j’aie pu être contrarié par votre cuir Conolly. Bien au contraire, j’adore tout ce qui est frelaté, copie grossière. Je viens justement d’offrir à ma femme une superbe Fiat 500 de 120.000 kms (ramenés à 1200 par mon pote Bugsy) avec un superbe cuir Conolly à peine décoloré. Pour fêter ça nous nous sommes servis et resservis plusieurs caisses de votre breuvage. Ah ces deux bulles qui pétillaient, on peut dire que vous avez rendu ma femme heureuse. Je plaisante, c’est pour rester dans le ton du faux Conolly. Un poème pimpant comme une 2CV qui défilerait entre deux rangées de Ferrari.

FrenchKiss
négociant en champagne pékinois

Contribution du : 04/03 20:27:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " la course "
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 3760
Hors Ligne
Salut Papipoète,


Un jour à un feu rouge avec ma DAF automatique j'ai voulu griller une Alfa Roméo au démarrage,ce que je faisais régulièrement avec les autres voitures plus puissantes que la mienne mais régulières, au grand étonnement de leurs conducteurs, évidemment je n'avais pas moi de vitesse à enclencher. d'où l'effet de surprise L'autre avec une tête d'Italien (ce n'est pas péjoratif) me guignait du coin de l'oeil : qui avait la plus grosse ? Eh bien il m'a laissé sur place. C'est là que j'ai compris que d'une voiture l'autre on roule et on bande à la mesure de ses moyens.

Pour le cheval c'était pas facile aucune monture italienne célèbre ne m'est venue à l'esprit et pour le cheval français qui connait Bayard sinon comme le héros de la guerre de Cent ans. Alors ça n'était vraiment pas facile. En ce qui me concerne c'était une question de cohérence, suivre la ligne du début (France-Italie) c'est tout :)

Contribution du : 04/03 20:48:22
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " la course "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 27019
Hors Ligne
chers poètes,
je suis heureux de vous lire ; je vous promet d'une part d'essayer de concocter un breuvage du même tonneau, et d'autre part lire quelques chroniques équines !
Bien à vous ; un papi poète ému

Contribution du : 04/03 22:51:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " la course "
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
29/04/2014 19:42
De terrien
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 1876
Hors Ligne
Papipoète
Citation :
chVlu : vous avez aimé bien...pour finalement trouver bien des lacunes après relectures et puis...passer en fait par un agréable moment de lecture ! Je suis un peu déconcerté par votre sentiment ; merci

Je comprend que vous soyez déconcerté par la lecture que vous avez eu de mon commentaire. A mon sens mes réserves ne portent que l'étiquette du tiroir dans lequel ranger votre texte :
Fable assurément, mais poésie j'émettais des doutes.
Etant le seul à me poser cette question en commentaire, cette poésie ayant été retenue en catégorie libre il n'y a pas de débat.

Cette histoire de placard qui n'a en rien nuit à ma lecture étant un détail technique pas très important à mes yeux, on arrive à :

" j'ai bien aimé votre texte qui fut un bon moment de lecture."

Contribution du : 05/03 12:32:12
_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, mais le difficile qui est le chemin"
Kierkegaard
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " la course "
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
De Rhône-Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 13174
Hors Ligne
Citation :

papipoete a écrit :
Il est si rare que vous veniez écrire sous ma plume, que je suis particulièrement touché ; merci


Bonjour, bon ça sonne un peu comme un reproche, ce que je comprends très bien.

Vous commentez assez régulièrement mes textes, c'est pourquoi je me dois de vous éclairer.
Je ne commente ni tout le monde, ni tout le temps. Je tente de m'imposer de ne commenter ni par pseudo, ni par affinité, ni par "renvoi d’ascenseur" négatif ou positif, j'essaie simplement de laisser une trace de temps en temps quand j'ai l'impression -je dis bien l'impression- d'avoir un truc à dire...
Parfois des poèmes me plaisent sans que je les commente, par flemme, par manque de temps ou simplement par incompétence.
Ce n'est ni de l'indifférence, ni de l'ingratitude. J'avoue que le concept de "commenter pour commenter" ou de "se sentir obligé de" ne me parle pas trop. Je dis cela en général, pas particulièrement à vous.

Alors cher papipoete ne prenez pas ombrage de mon inconstance!

Bien à vous.

Contribution du : 05/03 13:06:20
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " la course "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 27019
Hors Ligne
Non bien sûr ; mais depuis 6 ans, j'ai pu voir comme vous dîtes, des commentaires par " affinité " et plus particulièrement des " passionnément " qui plus est, comportent une analyse fort succincte du poème, aussi bien du bâti que de sa profondeur .
Mais il y a des noms qui viennent ( comme le vôtre ) faire un tour la dessous, et laisser une trace de leur passage, que j'apprécie particulièrement, comme tout ce qui est rare...

Contribution du : 05/03 18:00:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " la course "
Organiris
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 17179
Hors Ligne
Coucou Papipoete,

Je partage l'avis de Pouet. Je crois qu'il ne faut vraiment pas se formaliser sur les commentaires que l'on fait ou que l'on ne fait pas. J'aime la plupart de vos publications et ne commente pas toujours, faute de temps...
Là, pour celui-ci, j'ai voulu relever ce plaisir qu'on sent bien dans votre écriture, mais j'ai aussi eu le temps de le dire...

Bien amicalement.

😊

Contribution du : 05/03 18:21:35
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " la course "
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1685
Hors Ligne
Merci Papipoete pour votre retour sur commentaires.

Vous écrivez :
Citation :
Je suis catalogué « auteur sérieux « , qui bien souvent donne à pleurer ou attraper le bourdon ( je fus longtemps préposé à l’écriture de l’adieu à un défunt ! ) Je tente parfois de faire rire, tout du moins sourire depuis quelque temps ; ce que j’ai essayé avec ce récit mécanique .


Eh bien perso, j'ai eu le sourire comme au volant d'une des voitures que j'ai eu la chance de conduire, bon j'avoue mon hom dit que j'ai une conduite sportive mais n'ayant jamais eu de gros bolide, j'ai fait avec les moyens du bord en respectant les limitations de vitesse (si, si, c'est possible, LOL).
A votre lecture je me suis payée une bonne tranche de bonne humeur.
Alors merci !!!

StéphaNIe

Contribution du : 05/03 22:47:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciements " la course "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 27019
Hors Ligne
je m'apprête à inviter Morphée...je fermerai les yeux tout embués d'émotion, mais au fond de moi sourirai !

Contribution du : 05/03 22:52:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2019