Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Remerciements pour Béatitude
Expert Onirien
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Post(s): 3806
Hors Ligne
Merci au CE d’avoir permis la publication de cette nouvelle et sa participation au concours. Félicitation aux lauréats.

Merci aux lecteurs et aux commentateurs.
Accueil mitigé, quoique plutôt positif. J’ai bien aimé que la moyenne plus positive soit émise par des hommes. Je ne défendrais pas bec et ongles ce texte, mais je l’aime bien et je l’assume totalement. J’ai mis en scène un gars un peu con, sûr de lui, qui pense être tombé sur la chance de sa vie alors qu’il est dans un scénario somme toute assez banal de remise en question de sa vie. Je n’ai pas voulu faire parler un philosophe, un gars intelligent, un gars sympathique, un homme subtil ni un psychologue. Le personnage se raconte des bobards à lui-même, et finit par y croire, il a un petit appartement en ville qui doit tout de même lui servir de temps en temps ? C’est vrai que j’ai manqué d’ambition, peut-être que raconté par quelqu’un au comptoir d’un bistrot ça aurait plus de gueule. Bon voilà Roger n’est pas une lumière, mais je pense qu’il avait droit à sa petite histoire. Elle finit mal pour lui, pas de chance. Elle finit plutôt mieux pour Leïla.

Bibis : Désolée pour le manque de beauté de mon écriture et le manque d’originalité de l’histoire, effectivement sans l’une pour rattraper l’autre ça peut pas marcher. Pour la remarque sur la misanthropie, il est vrai qu’étymologiquement le gars devrait préférer un poisson rouge, mais dans sa manière d’envisager Leïla on en est pas loin, et puis c’est Roger qui parle de sa misanthropie et il l’utilise dans un sens plus vulgaire moins pointu. Je ne me suis pas étendue sur les détails technique de la séparation, Roger n’en a lui-même qu’une idée vague, il s’en mordra certainement les doigts. Mais s’il a une nouvelle famille, le juge lui laissera de quoi la faire vivre et la maison si elle appartient au couple sera certainement vendue afin de diviser les biens en commun, il y a toujours moyen de racheter la soulte, mais il faut pouvoir la payer…

Jano : Roger à l’habitude de draguer un peu, son petit appartement lui sert à « ça », Leïla faisait la manche elle l’a abordé et il a embrayé pas que par pitié mais il n’aime pas se l’avouer. Je suis d’accord pour les reproches standardisés, je voulais insister sur le côté commun de l’affaire.

Hersen : Oui, c’était un peu l’idée, le « manque de profondeur ».

Wancyrs : j’essaie d’améliorer la ponctuation, les virgules surtout. J’ai hésiter pour « le petit tas de vêtements… » mais j’ai choisi de le garder, pour le côté lieu commun.

Donaldo75 : « l’enfer c’est les autres » Ici l’enfer c’est surtout Roger, pour lui-même et pour les autres.

Tadiou, Plumette : Vous auriez voulu une autre nouvelle, tant pis.

Marite : Merci

Acratopege : En pensant que ses problèmes viennent des autres, Roger ne va effectivement jamais s’améliorer, mais s’aigrir et que Leïla l’attende ou pas ne change finalement pas grand-chose à l’affaire.

Cat : Roger est incapable de prendre en compte les sentiments des autres.

Thimul : Je pense comme vous que ce n’est pas caricatural, la peur de mourir sans avoir l’impression d’avoir réussi sa vie est je crois le moteur de beaucoup de séparations du « milieu de vie », il y a des personnes totalement incapables d’introspection, sans doute une défense naturelle pour leur permettre de survivre…Mais survivre n’est pas vivre.

vb : Roger s’attache surtout à la surface des choses et des êtres d’où son manque de profondeur et sa platitude.

Damy : Le plus intelligent serait qu’il vive seul, qu’il se penche sur sa vie…Il ne le fera sans doute pas.

Alcirion : Oui, j’ai tenté la narration d’un lieu commun, du point de vue du commun.

placebo : problème de virgules récurrent : faut que j’y travaille. Le manque d’explication et d’historique est une volonté de ma part, peut-être pas une bonne idée ou mal réalisée.

Contribution du : 10/10/2017 10:35
_________________
« Et dans la Ville Natale où tous sont tiens, je me sentis perdu. »
Raymond QUENEAU Saint Glinglin
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour Béatitude
Expert Onirien
Inscrit:
15/07/2007 23:26
De le pays du Cacouyard
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 3980
Hors Ligne
Merci Squeen pour ces explications.
Je me rends compte que la ponctuation reste un élément essentiel qui n'échappe pas à certains experts.
Il faut vraiment que je bosse là-dessus.

Guanaco

Contribution du : 10/10/2017 18:01
_________________
"Dieu, envoie-nous tes vents pour balayer nos routes!" (prière gitane)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour Béatitude
Expert Onirien
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Post(s): 3806
Hors Ligne
Ananas, merci d'être passée lire et félicitation encore.

SQUEEN

Contribution du : 11/10/2017 08:58
_________________
« Et dans la Ville Natale où tous sont tiens, je me sentis perdu. »
Raymond QUENEAU Saint Glinglin
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour Béatitude
Expert Onirien
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Post(s): 3806
Hors Ligne
Merci EMYLIE (en majuscule, osons) de ton passage et de ton appréciation. Désolée de ne pas t'avoir remerciée avant: je n'ai pas vu ton commentaire avant ce matin. Bien vu: humour et détachement.

SQUEEN

Contribution du : 30/11/2017 11:15
_________________
« Et dans la Ville Natale où tous sont tiens, je me sentis perdu. »
Raymond QUENEAU Saint Glinglin
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020