Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Remerciements pour " Le chien nostalgique
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
08/02 21:41:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1209
Hors Ligne
Mes remerciements iront bien sûr au comité éditorial qui a retenu et accepté de publier ce poème en néo-classique, mais aussi aux nombreux lecteurs qui l’ont lu et pour certains, ont pris le temps de le commenter souvent avec bienveillance ; je les remercie et j’en suis flatté.
J’ai pu aussi remarquer que le sujet avait suscité quelques interrogations et diverses interprétations qui n’ont que rarement rejoint le sens initial que j’ai voulu y mettre.

Cela vaut bien de ma part une explication qui risque de décevoir.

Ce poème a été écrit il y a quelques années dans un contexte qui peut paraître futile, mais qui m’a particulièrement affecté à l’époque.

Métaphorique à l’évidence, ce texte est pourtant à prendre presqu’au premier degré ; il évoque en effet un vécu personnel dont le souvenir m’est encore douloureux et qui transparaît dans le ton général que vous avez ressenti.

Le chien, c’est moi et la meute : une bande de joyeux lurons (en fait cinq couples) qui pendant une dizaine d’années, (genre « Un éléphant ça trompe énormément «) ont savouré, connivences, amitiés, rigolades sans limite, jusqu’au jour où pour une raison futile et incompréhensible : la rupture, brutale et imprévisible….. !

Ce poème que j’ai envoyé à tous les membres du groupe est, après de multiples démarches restées vaines, l’ultime tentative de ma part pour renouer des liens même ténus.
Comme le laisse percevoir sa dernière strophe, dans laquelle il ne faut voir de ce fait, aucune interprétation moralisatrice, il n’a donné lieu à aucune réponse.

Voilà vous savez tout sur l’origine de ce texte et je m’en veux un peu de ces confidences intimistes.

Je regrette, le « cabot » n’est pas ce mauvais acteur narcissique sur le retour que vous avez reconnu vous, Mokhtar, Castelmore, Robot, Vincente,
ni ce chasseur devenu incapable de poursuivre le cerf, ni cet animal de compagnie trop vieux pour attirer l’attention de ses maitres. Désolé de vous décevoir, Grabrielle, Papipoète, Sympa, Stephane, qui avez dévoilé votre grande sensibilité pour la race canine.
Dans mon esprit ici, ce n’est rien d’autre qu’un synonyme de chien pour éviter une répétition !

D’autres, Hananke, Poldutor, Senglar, Pizzicato, Stephanie90, mais aussi Gemini, ont élargi leur interprétation à la foule, à l’abandon, à la solitude, la vieillesse, qui a pris parfois une tournure plus « philosophie » ou sociétale… ; oui bien sûr mais ce n’était pas mon intention, dans le sujet beaucoup plus primaire comme je vous l'ai dit plus haut!

Donald75, j’ai lu avec intérêt votre commentaire ; j’espère que les explications vous auront éclairé et fait prendre conscience que dans les propos de tonton Albert il peut y avoir des messages cachés.
Enfin Quéribus, votre appréciation m’a fait plaisir, mais je voudrais, pour ne pas les renouveler, savoir en quoi les « légères fautes » de rimes que vous signalez sont répréhensibles. ( sans polémique aucune vous avez compris !)

Merci à tous, sans rancune et à bientôt

Lebarde, sensible à ses heures, bon vivant et plutôt paillard la plupart du temps.

Contribution du : 29/05 16:03:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour " Le chien nostalgique
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 27708
Hors Ligne
certes des lecteurs ( dont moi ) n'ont vu qu'un chien, triste et abandonné, mais un poème doit aussi inspirer d'autres images ; et l'histoire qui vous toucha dans ce cercle d'amitiés rompu, peut tellement s'adapter à bien des héros de 2, mais aussi 4 pattes ; mais aussi à un arbre dont on abattit tous les frères, et se retrouve seul désemparé ! Oh oui, l'on viendra s'y percher ; l'on y viendra conter fleurette, mais de lui nul ne s'enamourera...
au plaisir de relire de beaux vers de vous

Contribution du : 29/05 17:28:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour " Le chien nostalgique
Maître Onirien
Inscrit:
01/10/2013 22:51
De Montpellier
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 14461
Hors Ligne
Bonjour Lebarde.
Au vu de votre explication, il faut reconnaître qu'il était difficile de percevoir le fond véritable de votre texte.

Merci d'avoir bien voulu nous éclairer par ces confidences.
Cordialement
Pizzicato.

Contribution du : 29/05 17:29:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour " Le chien nostalgique
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 17522
En ligne
Donc voilà bien un retour qui m'explique pourquoi je restais tant en dehors, pourquoi je n'arrivais pas à raccorder les bribes de pensées qui me venaient ! Et qui me laissaient muette !

merci de ton retour !

Contribution du : 29/05 17:45:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour " Le chien nostalgique
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 15911
Hors Ligne
Bonjour

Peut-être qu'un incipit un peu plus éclairant nous aurait évité
une errance générale.

Très important, l'incipit, souvent plus que le titre.

H

Contribution du : 29/05 19:05:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour " Le chien nostalgique
Expert Onirien
Inscrit:
22/01/2018 08:31
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3243
Hors Ligne
Oui, même en se torturant la cervelle, il n'était pas aisé sinon impossible de deviner la signification de votre poême....
Merci pour vos explications.

Contribution du : 29/05 19:24:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour " Le chien nostalgique
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/04 15:46:25
De vaucluse
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 1689
Hors Ligne
Bonjour Lebarde

Finalement ton explication est plus triste que ce que la plus part d'entre nous avait pensé, c'est une histoire vécue...
J'avais subodoré qu'il ne s'agissait pas seulement d'un chien, mais de là à penser qu'il s'agissait de l'auteur...
Merci pour l'explication et le courage de la confession.
Cordialement.

Contribution du : 30/05 07:57:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019