Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Remerciements pour « Le Saut » et appel aux connaisseurs de la prosodie
Maître Onirien
Inscrit:
11/05/2009 17:20
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Primé concours
Membres Oniris
Post(s): 14381
Hors Ligne
Un grand merci, du fond du cœur, à tous ceux, tous, qui ont commenté ce texte.
J’ai apprécié les commentaires positifs ainsi que les négatifs car ce personnage est dérangeant.
Personnellement, au fur et à mesure de sa création, il m’a dérangé.
Cet appel que le vide procure sans doute, plus ou moins, chez chacun d’entre nous, finit par trouver son dénouement, justifié par le désespoir, la fragilité, la crédulité.
Or, il est compliqué, quand ce n’est pas l’intention de départ, de créer un personnage qui finisse par mettre beaucoup de monde d’accord sur le bien fondé de son propre suicide.

HANANKE: merci, votre comm me flatte et je l’ai apprécié. Vous laissez entendre dans un forum que vous avez deviné pas mal d’auteurs en classique: était-ce le cas pour moi?

ANJE: merci et désolé, j’essaierai de mieux me faire apprécier la prochaine fois

TROUPI, ARCHIBALD, CORTO, HERSEN, SYMPA: un grand merci

CASTELMORE: je kiffe grave votre impulsive remarque...

VINCENT, ÉCLAIRCIE, PAPIPOETE: un grand merci

CRISTALE: merci, mais je n’ai pas trouvé la justification de votre remarque dans le Sorgel . Indiquez moi la page ou le paragraphe déconseillant diérèse et synérèse en fin de vers.
Je crois que nous n’avons pas la même approche du poème classique, mais si je m’avoue bien incapable de faire du Cristale, vos écrits prouvent ( le dernier entre autres) que vous pouvez dépouiller vos vers et vous êtes alors une auteure incomparable.

LEBARDE, DONALDO, PLUMETTE, JFMOODS, LULU, QUERIBUS: un grand merci

MIGUEL: merci et toute mon affection

ESKISSE, LARIVIERE, FRIED: un grand merci

MICHEL64 et ROBOT: j’ai très apprécié vos comms, merci

Contribution du : 12/01 13:12:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour « Le Saut » et appel aux connaisseurs de la prosodie
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 19172
Hors Ligne
Bonjour pieralun

Oui, bien sûr que je vous avais reconnu.

On ne vous voit que trop rarement sur le site et là vous vous mettez
à commenter sans restrictions, déduction vous participez au concours.

En classique, chacun sait que vous n'écrivez qu'en cette catégorie,
vous ne laissez que 2 poèmes sans commentaires :
De mémoire : Les égarés, je crois et Le saut.
Connaissant votre excellente écriture classique, Le saut était
obligatoirement de vous.

De même pour Cristale et son : Les plus frivoles choses.

Alors, quand on me parle d'anonymat, ça me fait doucement
rigoler.

Mais bon, reconnu ou pas, je ne renie absolument pas le commentaire
sur votre texte et le fait d'avoir voté pour vous en premier.

Bon dimanche.

H

Contribution du : 12/01 13:32:22
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour « Le Saut » et appel aux connaisseurs de la prosodie
Expert Onirien
Inscrit:
24/08/2018 12:05
De Près de ceux que j'aime
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4901
Hors Ligne
Bonjour Pieralun

J’espère que vous kifferez encore plus lorsque je vous aurais dit que
... ma remarque n’était pas seulement impulsive... mais participant aussi de la raison ...
... mon vote vous avait hissé sur la plus haute marche pour tous les motifs évoqués dans mon commentaire...et malgré la qualité de vos « poursuivants » :)

Bien à vous

Contribution du : 12/01 14:26:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour « Le Saut » et appel aux connaisseurs de la prosodie
Maître Onirien
Inscrit:
11/05/2009 17:20
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Primé concours
Membres Oniris
Post(s): 14381
Hors Ligne
Non Hananke, j’ai laissé au moins 4 ou 5 poèmes sans commentaire.
Mais vous avez raison, c’est cousu de fil blanc........
Voyez vous des solutions ?

Contribution du : 12/01 14:49:25
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour « Le Saut » et appel aux connaisseurs de la prosodie
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 19172
Hors Ligne
Non je ne parlais que de 2 commentaires uniquement sur le classique.

Mais non, je ne vois pas de solutions miracles.

H

Contribution du : 12/01 15:19:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour « Le Saut » et appel aux connaisseurs de la prosodie
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 33774
Hors Ligne
Bonjour Pieralun,

Eh bien même en faisant partie de la sélection je ne vous avais pas reconnu.
Par contre j'en ai reconnu d'autres et pour certains que je croyais avoir reconnu... je me suis complètement planté.


Concernant les diérèses en fin de vers, je n'ai rien vu dans le Sorgel.
C'est une recommandation que j'ai déjà trouvé dans certains traités qui déconseillent mais n'interdisent pas. Celà fait partie de règles que jamais Boileau n'avait établi mais que certains classiques ont adjoint au fil du temps, ce qui relativise à mon sens l'aspect prétendument "scientifique et traditionnel" du genre.

Reste, il est vrai, que certaines diérèses sont parfois d'un effet peu agréable, que ce soit n'importe où dans le vers. C'est souvent une question à apprécier en lien avec le rythme et la fluidité.


Je voudrais apporter mon avis sur l'anonymat suite aux remarques que j'ai pu lire à ce sujet :

Envoyer un texte anonymement, celà veut dire ne rien faire dans son envoi, en dehors de son écriture naturellement, qui puisse vous faire reconnaître (signature, mention habituelle de lieu, manière de présenter son entête ou son titre, référence à un recueil etc...). Mais ne veut pas dire ne pas pouvoir être reconnu par son style ou sa manière. Au contraire, avoir un style c'est une qualité. Bien sûr, il est plus facile de reconnaître les auteurs qui ne s'expriment que dans un genre, encore que ce ne soit pas toujours évident.
Pour la majeure partie, les ruptures d'anonymat sont involontaires, souvent le fait de p'tits nouveaux ou p'tites nouvelles qui ont omis de lire la charte, ou de distraits ou distraites.


Perso, ce qui m'épate le plus sur Oniris, ce sont les auteurs qui régulièrement arrivent à aligner en quelques jours des scores de lecture de 500 - 600 voire jusqu'à 800 passages.
Mais rien dans la charte n'interdit les fans-clubs n'est-ce pas ? D'autant qu'à mon sens celà se produit sur des textes qui souvent le méritent.


Je ne résiste pas à l'envie de faire partager cette maxime de je ne sais plus qui et que je rapporte de mémoire:

Se montrer tolérant en direction des uns c'est à coup sur être intolérant envers d'autres.

Ajout personnel:... et inversement !

Contribution du : 12/01 15:24:22
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour « Le Saut » et appel aux connaisseurs de la prosodie
Maître Onirien
Inscrit:
11/05/2009 17:20
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Primé concours
Membres Oniris
Post(s): 14381
Hors Ligne
Je partage sans restriction .

Contribution du : 12/01 18:15:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour « Le Saut » et appel aux connaisseurs de la prosodie
Expert Onirien
Inscrit:
09/03/2016 00:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3448
Hors Ligne
Je cite Hananke au post 2 de ce fil :

En classique, chacun sait que vous n'écrivez qu'en cette catégorie,
vous ne laissez que 2 poèmes sans commentaires :
De mémoire : Les égarés, je crois et Le saut.
Connaissant votre excellente écriture classique, Le saut était
obligatoirement de vous.


J'en tire deux enseignements :
Premièrement, je suis attristé par l'indifférence de pieralun pour qui j'avais pourtant voté.
Secondement, je dois conclure que mes égarés ne sauraient prétendre à l'excellence.

Oh ! Je n'en conçois aucune amertume !
j'ai juste envie de m’immoler un peu par le feu.

Je profite de cette intervention pour vous dire que les contrerimes sont une forme poétique imaginée par Paul-Jean Toulet. On trouve le recueil en « Poésie/Gallimard ». Je ne saurais trop en conseiller la lecture.

Contribution du : 12/01 22:35:53
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour « Le Saut » et appel aux connaisseurs de la prosodie
Maître Onirien
Inscrit:
11/05/2009 17:20
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Primé concours
Membres Oniris
Post(s): 14381
Hors Ligne
Cher Archibald,

Il ne s’agit aucunement d’indifférence.
Je suis passé sans voir votre texte, comme bien d’autres.
Comprenez que je manque de temps pour tout commenter et ne prenez surtout pas cette absence pour vous ou pour votre poème.
Bien à vous

Contribution du : 12/01 22:43:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour « Le Saut » et appel aux connaisseurs de la prosodie
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 15099
En ligne
Bonsoir Pieralun

Citation :

CRISTALE: merci, mais je n’ai pas trouvé la justification de votre remarque dans le Sorgel . Indiquez moi la page ou le paragraphe déconseillant diérèse et synérèse en fin de vers.
Je crois que nous n’avons pas la même approche du poème classique, mais si je m’avoue bien incapable de faire du Cristale, vos écrits prouvent ( le dernier entre autres) que vous pouvez dépouiller vos vers et vous êtes alors une auteure incomparable.


Merci pour ce retour sur commentaires.
Mon commentaire exprimait juste un doute concernant la légitimité des rimes "ciel" (synérèse) et "sensoriel" (diérèse) dans cette catégorie.
Sorgel n'en dit rien, d'autres les déconseillent, par exemple (Voir 3-2 La diérèse à la rime) et personnellement je l'évite.

Mais chacun écrit comme il l'entend et ce n'est pas à un auteur (dont je suis une grande fan) de votre qualité que j'aurais la prétention de donner des leçons. J'ai seulement écrit ce que je pensais, peut-être avec un peu trop de détails techniques, sans doute une ruse pour cacher mes émotions. Mais je vais me soigner, c'est promis !

Hé ! Heureusement que vous ne "faites pas du Cristale" je m'ennuierais vite...et vous aussi

Un petit sourire à Hananké pour souligner le fait que j'ai commenté tous les textes en classique (ainsi que d'autres catégories) mais que j'ai oublié le mien

Bien poétiquement,
Cristale

Contribution du : 12/01 23:08:46
_________________
"Parce que la forme est contraignante, l'idée jaillit plus intense"
Charles Baudelaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2020