Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Remerciements pour. Les rats
Expert Onirien
Inscrit:
24/08/2018 12:05
De Près de ceux que j'aime
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3364
Hors Ligne
Oui merci à tous ceux qui ont permis l’édition de ce poème.
Un poème qui dit l’horreur,
l’horreur dans laquelle au nom d’une idéologie, de la folie de quelques uns, de la lâcheté et la cupidité de beaucoup, de grandes nations de notre monde « civilisé » ont sombré avec bien sûr au premier rang l'Allemagne nazie.
Dans la version présentée ici, j’ai supprimé deux quatrains - Passivité des élites, embrigadement des enfants, destruction de la culture- pour ne garder que le plus fort, le plus horrible, le plus « inhumain » :la haine de « l’autre soi-même » conduisant à son anéantissement.
Et cela peut recommencer.

Un merci tout particulier aux commentateurs Anje Izabouille Pizzicato, papipoete, Hananke, Francis, Robot, Donaldo, Larivere, Beaufond, qui ont apprécié cette dénonciation dans son fond et sa forme, malgré quelques critiques sur lesquelles je m’attarderai individuellement...

Anje
A l’écriture il était évident que leurs bubons...culte païen... s’accordaient au sujet de la dernière proposition, donc « les rats » porteurs de peste. Après votre remarque cela m’est apparu moins évident ! Mais difficile de faire autrement ...

Le titre ? Là encore je n’ai pas trouvé mieux pour à la fois être court ... et « prévenir » le lecteur que le sujet ne sera pas très fleur bleue...

Merci pour votre appréciation.

Izabouille
Vous n’aimez pas le sujet Izabouille...
moi non plus ! Je le déteste, il est l’un des exemples les plus odieux de notre inhumanité.
Mais je crois qu’un poème qui peut créer d’autres perspectives, utiliser des métaphores osées, distordre certains sens ... se servir du rythme et des rimes ... est un outil potentiellement puissant de dénonciation... il peut toucher aussi directement et profondément que n’importe quel article, reportage...peut-être plus...

Merci pour votre appréciation.

Lucilius
Je me suis servi de la caricature que vous citez pour la retourner contre leurs auteurs... les rats sont les fascistes... porteurs d’une épidémie pestilentielle.

Sur la croix dite gammée ( de la lettre grecque gamma )
son nom Svastika signifie étymologiquement « qui apporte la fortune ». Ce symbole a été adopté très tôt (début des années 20 )par le parti national socialiste pour souligner leur ascendance
aryenne. Associé au dieu Ganesh, il est symbole d’éternité en Chine et en Indes du nord.
Les drapeaux par centaines portant ce sigle et flottant au vent m’ont suggéré l’image de « flambeaux »...

Quant aux « tournures qui mériteraient d’être ajustées » selon vous, savoir « étouffent Liberté » et « enfants d’Eternel » elles sont, selon moi, parfaites en sens et en forme.

L’élision de l’article devant Liberté ( comme plus haut devant Germanie) est tout à fait recevable...les bubons l’étouffent...oui, car les bubons sont les ganglions qui dans une peste dite « bubonique » gonflent démesurément...et parmi ces ganglions il y a ceux de la gorge ...d’où...

« enfants d’Eternel »
Les nazis ont très majoritairement assassiné et massacré des Juifs, mais pas seulement. C’est pourquoi je n’ai pas utilisé le terme d’enfants d’Israel, mais « enfants d’Eternel », substantif qui désigne, je crois, Dieu dans les trois principales religions monothéistes et qualifient donc les humains...
ce faisant, le crime dénoncé va au delà de celui de la seule « nuit de cristal ». -dont la quasi totalité des victimes étaient israélites, plus quelques opposants soigneusement choisis-

Enfin ... non les yeux ne sont pas le sujet d’ « exorbités » ... et ?

Je note que vous n’avez fait aucune remarque sur le thème de ce texte...
Les considérations grammaticales ou prosodiques vous sont autrement plus importantes.

Vos poèmes sont de très très loin supérieurs à vos critiques, et pour tout vous dire, j’apprécierais à ne vous lire désormais qu’en tant qu’auteur.
Bonne continuation Poète

PIZZICATO
J’ai mis la virgule après Là...
Lorsque je lis le vers seul ... c’est une évidence... lorsque je le lis dans la continuité de la strophe , c’est moins évident...
Oui, quel symbole n’est-ce pas que cette Svastika que l’on trouve aussi dans les civilisations précolombiennes...!
Concernant les rats, - animaux très intelligents comme vous le soulignez justement- je me suis servi bien évidemment de leur image très largement négative et de la répulsion presque instinctive qu’ils suscitent ...

Merci pour votre appréciation

papipoete
Ce n’étaient « malheureusement » pas des diables mais des humains !
Les causes étaient nombreuses...
À ce sujet il y a une ancienne chanson de Jean Jacques Goldman qui mérite d’être écoutée attentivement : Si j’étais né...

Je n’ai pas fait allusion au « Got mit uns ». Pour moi Hitler ne croyait pas une seconde en ses propos et les utilisaient en slogan ... D’ailleurs regardez plus largement ; tous les chefs de guerre clament plus ou moins fort que « Dieu » est dans leur camp.

Merci pour « Glaçant » , qui est un terme très bien choisi pour qualifier ce monde où règne la haine.

Merci pour votre appréciation

Hananke
Sans fioritures...
oui pas de grandiloquence ni d’envolées poétiques...totalement inappropriées devant l’horreur,
la simplicité est plus forte à dire l’inhumain.

Merci pour votre appréciation

Francis
« Ils s'engouffrent dans un espace laissé à l'abandon. Ils se goinfrent, se multiplient dans le terreau de l'ignorance, de l'intolérance, du désespoir parfois.
leurs bubons nauséeux anti intellos, anti migrants », sont les enfants de ceux du 20 ième siècle, le débat et le danger d’aujourd’hui... à la lumière du drame d’hier qui va s’estompant !

Merci pour votre appréciation .

Robot
Ah le pouvoir des mots, des symboles et des slogans sur un terreau de pauvreté d’inculture... (tous les éléments cités par Francis) ...
Peut-être avons nous une chance aujourd’hui d’échapper au pire ... une certaine connaissance du pire qui arrêtera le pire... si il n’y a pas d’étincelle qui viendrait mettre le feu ...

Merci pour votre appréciation

Fabio
Mon Dieu ! Comment vous dire ?
Premièrement... et puis non ; ce serait trop long!

Oui juste ... quand vous recopiez ne déformez pas! Je n’ai pas écrit les « enfants d’éternels » ...

Donaldo
Ah oui le « Plus jamais ça ! » déclamé à la fin de la fameuse « der des der »
Tu as raison d’en parler... ne sommes nous pas dans la même attitude que celle de nos parents ou grands parents ? Déclamer et rester assis ...

Nos « élites » semblent se mobiliser... et en Allemagne où je réside je peux t’affirmer que les actions de tous ordres anti neo-nazis sont très nombreuses et bien coordonnées... elles semblent cependant moins efficaces en ex RDA où la situation économique est clairement mauvaise...

Pour en revenir au texte, la seule « présentation » des faits, lorsqu’ils sont d’une telle puissance, me semble suffisante pour entraîner la conviction ...

Merci pour ton appréciation.

Lariviere
Oui comme vous le notez la « peste brune » fait bien allusion aux chemises brunes originelles...

Les dangers sont là... un ultime sursaut , un regain de sagesse ,une peur salutaire nous en éloignera ?
Peut être ... mais plus sûrement une mobilisation plus forte des intellectuels et de quelques « élites » mondiales... ou un Trump allant au bout de sa caricature ....

Merci pour votre appréciation

Beaufond
Oui ce vers est effectivement le plus faible...( je n’irai pas jusqu’à médiocre )
Je suis très heureux que vous ayez ressenti et noté le travail sur les mots, dont le choix (sens et sonorités) m’a demandé énormément...
Trouver un effet crescendo qui « creuse le sentiment», les « mots poignards » ... plus l’émotion du sujet ... j’ai réellement fini quelques journées épuisé...de fatigue et d’émotion.
Ce n’est pas un texte neutre ni pour le lecteur, vous l’avez très bien dit, ni pour l’auteur.

Merci pour votre appréciation.

Contribution du : 07/11/2018 00:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour. Les rats
Expert Onirien
Inscrit:
24/08/2018 12:05
De Près de ceux que j'aime
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3364
Hors Ligne
Bonjour
Je me permets de « rafraîchir » mes remerciements en le faisant remonter au sommet de la liste...
je les ai envoyés vers une heure du matin et l’effervescence de ce site est telle qu’ils risquent de disparaître avant de pouvoir être visibles par tous mes commentateurs ...

Contribution du : 07/11/2018 16:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour. Les rats
Expert Onirien
Inscrit:
19/11/2016 10:51
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6125
Hors Ligne
Ce que vous apprécieriez, je m'en fiche. Je fais comme vous et beaucoup d'autres : j'écris ce que je veux, à qui je veux, selon ce que je ressens. Et si vous ne supportez pas de recevoir en appréciations un "un peu" et vous en offusquez, alors ne proposez plus de textes sur Oniris. Vous courez vers l'infarctus.
Si je vous ai attribué un "un peu" et non un "pas", voire "vraiment pas", c'est justement parce que j'ai tenu compte du fonds et pas simplement de la forme.
Au surplus je déteste les donneurs d'ordre. A bon entendeur.

Contribution du : 11/11/2018 12:09
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour. Les rats
Expert Onirien
Inscrit:
24/08/2018 12:05
De Près de ceux que j'aime
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3364
Hors Ligne
Beaucoup plus clair que vos commentaires précédents auxquels j’ai déjà répondu.
Et contrairement à ce que vous affirmez, ce qui m’a dérangé ce n’est pas votre appréciation, mais la pauvreté de ces commentaires.
Et puisque vous m’avez honoré d’un conseil, permettez- moi de vous en servir un : gardez vos nerfs.
Bonne journée poète

Contribution du : 11/11/2018 12:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour. Les rats
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 31002
Hors Ligne
Contribution à la discussion:

Juste une reprise du centre d'aide sur la forme des commentaires.
Ce rappel est à prendre dans son entier, ne pas y puiser seulement ce qui conforte tel ou tel point de vue.



La forme, c'est la manière de s'adresser à un auteur qui, derrière son écran, est une personne dont on ne sait pas forcément grand-chose, dont on ne mesure pas toujours la sensibilité, la capacité à entendre, etc. Il est important de ne pas l'oublier, même si ça a l'air d'être une lapalissade. Le risque de blesser est loin d'être négligeable, même quand on y fait attention. Et, il faut le dire, c'est assez fréquent, même si les gens ne l'expriment pas sur les forums. Nous essayons d'y faire attention en modérant, notamment, certains propos qui nous paraissent peu respectueux.

Faire attention à la forme, ce n'est pas virer vers la complaisance, qui est encore pire que certaines critiques acerbes. Faire croire à quelqu'un qu'il est l'héritier de Proust, c'est vraiment pas un service à lui rendre. Le trait est un peu forcé, mais quand on lit certaines louanges, on se demande si ce génie de la littérature ne se serait pas trompé de porte. Oniris c'est juste à côté de chez Gallitruc... (comment, vous ne le saviez pas ?...).

Par ailleurs, personne ici n'a de qualification spéciale pour commenter et ne peut se prévaloir d'un titre d'expert ès critique. Les compétences des uns et des autres ne sont liées qu'à leur expérience, leurs connaissances acquises ici ou là.
Qu'ils s'autoproclament ou soient proclamés comme de bons commentateurs n'engagent qu'eux-mêmes et ceux qui les flattent. Pas Oniris. Personne ne détient la vérité sur un texte. D'ailleurs, les critiques professionnels tombent rarement d'accord entre eux. Un peu de modestie dans les propos, ça peut être pas mal.

Contribution du : 11/11/2018 16:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Remerciements pour Les rats
Expert Onirien
Inscrit:
24/08/2018 12:05
De Près de ceux que j'aime
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3364
Hors Ligne
Merci encore pour leur lecture et commentaires à

Hersen

Le texte présente la situation d'une partie de l'Europe dans les années 30, presque à la manière d'un journaliste, qui emploierait quelques formules poétiques : une information glaçante, mais juste une information.

Ce faisant il nous dit bien que l'homme est capable du pire, et effectivement il est effrayant de constater que "nous" n'avons pas beaucoup changé.

Merci pour votre appréciation.


Palrider

Une collection de clichés téléphonés ne peuvent effectivement susciter l'émotion qu'ils relatent les horreurs du nazisme ou de la guerre du Vietnam...où pourtant les paysages sont beaucoup plus colorés.

Merci pour votre lecture.

Ithaque

Je suis allé sur votre page lire Autorisées à vivre, que j'ai beaucoup apprécié. J'y ai déposé un commentaire.
Je ne pense pas qu'il y ait du courage dans l'écriture de tels textes, sauf peut-être celui de supporter l'émotion qu'ils nous procurent lors de leur élaboration comme la pression toute particulière d'être à la hauteur du sujet, encore plus qu'à l'ordinaire: on ne peut être mauvais ou même passable ... Ce serait pire que de ne rien dire.

Dans Autorisées à vivre, vous avez abordé cette période par la voix d'une victime en face d'un bourreau; de mon côté j'ai voulu décrire un panorama, celui d'une Europe en grande partie soumise au fascisme, et témoin de massacres horribles sans bouger...la barbarie en système, banalement et structurellement présente. ..

Un grand merci pour votre lecture


François

Là, flotte Svastika, flambeau d'Eternité
J'ai maladroitement essayé de décrire l'image de ces centaines de drapeaux portant ce sigle, et flottant au vent comme les flammes occillantes au sommet de flambeaux...Svastika étant symbole d'éternité dans le nord des Indes et en Chine.

Le côté solemnel du troisième quatrain souligne le caractère officiel de la préparation de la nuit de cristal, décidée par Hitler lui même, organisée par Goebels et exécutée par SA, SS et forces de police... un pouvoir , rappelez-vous démocratiquement élu.

Dans les deux derniers vers j'ai sacrifié prosodie et syntaxe à l'expression la plus forte possible de la haine dans l'accomplissement de l'immonde.
( égorgent a le même sujet que dédient : ils dédient. .....égorgent)

Un grand merci pour votre appréciation

Contribution du : 13/11/2018 00:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour. Les rats
Visiteur 
Castelmore, merci de ne pas ouvrir deux sujets pour les remerciements d'un seul récit.

Contribution du : 13/11/2018 14:46
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour. Les rats
Expert Onirien
Inscrit:
24/08/2018 12:05
De Près de ceux que j'aime
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3364
Hors Ligne
Désolé je n’ai pas su retrouver le premier ... peut-être pouvez vous m’expliquer comment faire pour la prochaine fois ...

Contribution du : 13/11/2018 22:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour. Les rats
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 31002
Hors Ligne
Vous cliquez sur votre nom à la rubrique bienvenue sous le bandeau brun pour retrouver votre page perso. Toutes vos interventions en forums sont regroupées et vous cliquez sur celle qui vous intéresse. C'est là d'ailleurs que vous retrouvez aussi la liste de vos textes publiés.

Contribution du : 14/11/2018 08:43
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019