Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Remerciements tardifs mais sincères pour "L’éclat (La fille qui ne savait pas parler)"
Expert Onirien
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Évaluateurs
Onimodérateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3432
Hors Ligne
Merci d’avoir lu et commenté cette nouvelle et d’en avoir permis la publication.

MonsieurF : Merci, la forme « nouvelles en série » est ce que j’ai retenu pour le moment, mais je n’exclus pas une évolution vers le roman… Quelquefois plus évidemment adapté.

Mokhtar : Merci, pour votre analyse fine et concrète, très utile en tout cas. Le titre est sans doute à revoir.

plumette : Merci encore, pour toi toujours ce problème du niveau de langage de Chloé, et d’auto-analyse développée aux dépends de l’action. C’est vrai qu’une certaine mollesse pourrait s’installer.

izabouille : Merci. La fin qui n’est pas une chute: petites libertés estivales que je me suis accordées…

Alcirion : Merci. Autofiction effectivement.

ladymuse : Merci, je m’entête, ce n’est pas Chloé qui écrit ou peut-être un peu finalement ! Elle a développé un langage intérieur particulier, pas trop connoté adolescent, par-contre quand elle s’exprime elle est plus dans son âge. Athénée est le nom du collège/lycée en Belgique, il est donc d’un usage extrêmement commun. Désolée que le niveau du vocabulaire, que vous jugez inadapté, vous ait empêché d’apprécier la lecture.

Contribution du : 05/09 09:24:41

Edité par SQUEEN le 5/9/2018 13:44:07
_________________
« Et dans la Ville Natale où tous sont tiens, je me sentis perdu. »
Raymond QUENEAU Saint Glinglin
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements tardifs mais sincères pour "L’éclat (La fille qui ne savait pas parler)"
Expert Onirien
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Évaluateurs
Onimodérateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3432
Hors Ligne
Bonjour vb,
Et merci pour votre assiduité, non Chloé n’adresse à Caro que cette dernière phrase, je n’ai pas une maîtrise suffisante de la ponctuation, je vous fais donc confiance sur ce que vous relever et ajouterai une virgule d’incise à cette dernière phrase.
Le titre est sans doute à revoir ( un beau mot ne fait pas un bon titre)…
Merci encore pour vos lectures et commentaires.

Contribution du : 05/09 14:18:35
_________________
« Et dans la Ville Natale où tous sont tiens, je me sentis perdu. »
Raymond QUENEAU Saint Glinglin
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018