Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Forums 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Retour sur Crime sur les landes
Expert Onirien
Inscrit:
16/09/2017 05:16
De Québec, Canada
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 6115
Hors Ligne
Bonjour,

Merci au comité éditorial d’accepter ce récit dans le catalogue.

Merci pour ceux qui ont commenté et apprécié cette histoire simple.

Il ne s’agit pas du Double assassinats dans la rue Mogue, du Mystère de la chambre jaune ou de L’étude en rouge, encore moins CSI New York, Calculs meurtrier ou Le masque de l’araignée. Il s’agit d’un récit simple à propos d’un crime assez banal : une jeune femme est retrouvée morte au bas d’une falaise tenant dans son poing fermé un bouton.

Avertissement, le texte qui suit dévoile l'intrigue du récit.

Ce dernier point indique qu’il ne s’agit pas d’une chute accidentelle, l’enquêteur Chavreault est dépêché sur les lieux, un petit village sur la côte du Trégor, en Bretagne. L’époque ne se prête pas aux grandes techniques d’enquêtes scientifiques : quelques années suivant la première guerre mondiale. Chavreault s’acharne à questionner les villageois qui voient d’un mauvais œil ce policier des grandes villes débarqué dans leur coin de pays (la Bretagne fut un pays indépendant de la France à une époque). En retournant sur le site du crime, à l’endroit même où aurait été poussé la victime, il rencontre un adolescent agrippé à la falaise qui observe ébahi des objets dans ses mains. Il s’alarme pour la sécurité de ce jeune homme et l’ordonne de remonter puis lui demande ce qu’il a trouvé. Celui-ci lui montre le même bouton trouvé dans la main de la victime et une plume. Chavreault remarque aussitôt les boutons semblables au manteau du garçon et qu’il y en manque deux. Conclusion : voici le criminel et il est venu effacer les traces de son méfait. Il le maîtrise, le menotte et l’amène au poste de police pour détention provisoire. Le dossier est clos, reste au procureur de porter l’accusation de crime et la cour de l’inculper. Cependant, l’adolescent, qui est un simple d’esprit, ne cesse de se plaindre de la perte de sa collection de plumes; un doute s’installe dans l’esprit de Chavreault. Erwan est sauvé de la possible guillotine par ses plumes trouvées dans la poche du manteau porté par son frère Brieg. Ce dernier, ivre, aurait pousser la victime vers la mort après son refus de l’embrasser. Elle se serait vainement agrippée à son manteau, lui arrachant deux boutons, l’un resté captif dans son poing. Brieg, conscient de son crime, aurait échangé son manteau avec celui d’Erwan, de même taille et fabrication, sans savoir que ce dernier y cachait sa collection de plumes.

La machine à broyer les ajonc fut inventée par un habitant de Bretagne. Les landes étant une terre assez pauvre pour l’agriculture, arrosée par les embruns de la mer, les fermiers utilisent l’ajonc qui y pousse en abondance pour nourrir leur bétail, mais ses épines la rend peu appétissante. La machine agricole activée par une manivelle et un jeu d’engrenages permet d’éclater les épines, d’amollir la fibre et de la couper en longueur fixe à l’aide d’un grand couperet rotatif.

Les noms des personnages sont typiquement Breton (Erwan, Annwenn et Brieg).

Références pour landes et bruyère de Bretagne :
Paysages de landes de Bretagne
inventeur du broyeur d'ajonc
broyeur d'ajonc photos
flore des landes

Bonne lecture !

Vilmon

Contribution du : 18/08/2023 05:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retour sur Crime sur les landes
Expert Onirien
Inscrit:
16/09/2017 05:16
De Québec, Canada
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 6115
Hors Ligne
Je ne comprends pas pourquoi on crache du vinaigre et qu’on affirme que ce récit est un torchon.

Il met en scène des personnages bien développés qui interagissent de façon intéressantes et plausibles. Il y a un récit qui s’installe subtilement soulignant le mode de vie de la région et de l’époque. Il y a un moment de catalyse qui transforme la trame du récit et le précipite dans une autre direction. Il y a une chute satisfaisante qui conclue l’intrigue. Il est appuyé de recherches assez approfondies sur la flore, le mode de vie et la région.

Il y a une victime, un meurtre non résolu, un enquêteur, des faits, une intrigue, un suspect faussement accusé, une confrontation, le dévoilement du véritable coupable et une conclusion qui ferme le dossier du crime perpétré. L’approche est peut-être différente du courant habituel des romans policiers, mais tous les éléments sont là.

À tout le moins, il y a des lecteurs qui ont apprécié ce récit, qui l’ont commenté dans ce sens, j’en suis très reconnaissant. Ça fait plaisir, merci!

Vilmon

Contribution du : 19/08/2023 18:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retour sur Crime sur les landes
Expert Onirien
Inscrit:
15/01/2017 16:43
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6439
Hors Ligne
J'ai été subjugué par la beauté de la narration, les dialogues sont d'un niveau plus ordinaire.

Il serait dommage que d'aucuns se soient arrêtés sur les points faibles de cette nouvelle.

Ma lecture :
Comme dit en commentaire, de l'entame aux premiers mots de la mère je m'étonne d'être en espace de lecture et pas dans un roman que je viens d'ouvrir, sincèrement (en dehors de 'enthousiasme' pourtant très juste). Beaucoup d'application et de facilité chez l'auteur. L'histoire perd un peu d'intérêt jusqu'à ce que le frère prenne forme, on s'interroge sur le ressort. Je m'etonne d'abord de cette étrange machine, je pense qu'elle sera davantage intégrée dans la suite de l'histoire (aurait pu l'etre dans le dénouement). Départ du frère, ok.
C'est alors que l'exergue prend tout son sens. Peut-être devriez vous envisager d'étoffer l'enquête, 1er rencontre sur la falaise avec l'inspecteur, quelques jours d'enquête, retour sur la situation au domicile, le jour pourrait de nouveau se lever comme dans l'ouverture, il retrouve le bouton et enfin la scène finale.

C'est effectivement une bonne intrigue et une belle description du monde paysan, tous les éléments des récits se tiennent, une forme plus longue vous aurait permis de les intriquer davantage. Faut-il y voir la cause de ce vinaigre ?

Contribution du : 19/08/2023 23:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retour sur Crime sur les landes
Maître Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Post(s): 19459
Hors Ligne
Citation :

Vilmon a écrit :
Je ne comprends pas pourquoi on crache du vinaigre et qu’on affirme que ce récit est un torchon.


j'ai lu tous les commentaires et je n'ai vu nulle part écrit que c'est un torchon. C'est juste une interprétation.

Citation :
À tout le moins, il y a des lecteurs qui ont apprécié ce récit, qui l’ont commenté dans ce sens, j’en suis très reconnaissant. Ça fait plaisir, merci!

Vilmon


Tu peux également remercier ceux qui, sans l'avoir apprécié outre mesure, ont pris la peine de lire attentivement et de le critiquer constructivement. C'est le principe de base de l'échange et du fairplay.

Contribution du : 20/08/2023 15:25
_________________
Maître et Talons
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retour sur Crime sur les landes
Expert Onirien
Inscrit:
16/09/2017 05:16
De Québec, Canada
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 6115
Hors Ligne
La plupart du temps, je réplique aux commentaires en expliquant ma démarche (comme le premier post) et j'absorbe les points plus négatifs.

D'autres fois, ma tasse déborde et je mords (comme le second post).

Suite à la sage intervention de Cyrill et le commentaire supplémentaire de jeanphi, je réalise qu'il y a une bienveillance derrière les commentaires un peu plus négatifs que j'ai reçus.

Désolé d'avoir monté tout ça en épingle.

Bonne journée !
Vilmon

Contribution du : 20/08/2023 21:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retour sur Crime sur les landes
Expert Onirien
Inscrit:
15/01/2017 16:43
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6439
Hors Ligne
Je réalise avec stupeur que je suis le deuxième commentaire !

Contribution du : 20/08/2023 22:40
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retour sur Crime sur les landes
Expert Onirien
Inscrit:
15/01/2017 16:43
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6439
Hors Ligne
(Lors de mon retour)

Contribution du : 20/08/2023 22:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retour sur Crime sur les landes
Expert Onirien
Inscrit:
15/01/2017 16:43
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6439
Hors Ligne
Ah, oui, je comprends la mauvaise interprétation qui a pu en être faites, comprenez dès lors que je ne reconnaîtrai pas volontier l'ambiguïté possible de mon commentaire puisque mon intention y est réellement exclusivement positive ...
Je me reprocherai certainement un peu de précipitation dans sa rédaction.

Contribution du : 20/08/2023 23:01
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retour sur Crime sur les landes
Expert Onirien
Inscrit:
16/09/2017 05:16
De Québec, Canada
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 6115
Hors Ligne
Jeanphi, le premier et le second post dont je parle sont les miens ici, plus haut. Pas les commentaires suite au récit. Désolé de cette confusion et de t’avoir créer des soucis.
Amicalement,
Vilmon

Contribution du : 21/08/2023 04:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2023