Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





retour sur impressions vénitiennes
Expert Onirien
Inscrit:
03/11/2017 07:02
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3729
Hors Ligne
A Castelmore

Merci d’être allé faire un tour de gondole sur mon texte ancien. Qui m’énerve chaque fois que je le relis car j’avais rectifié les fautes de « E » muet sur la fin, mais envoyé une mauvaise version.

Mon texte était surtout une grande carte postale, un peu carnet de voyage, traduisant des émerveillements. Je pense que mes évocations parlaient surtout à ceux qui connaissaient la cité. Je l’avais écrit quatrain par quatrain, sans me soucier de la vision d’ensemble du poème, de son unité.

L’apport poétique tient surtout aux images, et vous avez raison de penser (comme d’autres lecteurs) qu’un peu de souffle lyrique n’aurait pas nuit. Je connais des gens qui font ça très bien.

J’aurais du exploiter une anecdote qui m’est revenue après. Ayant emprunté le vaporetto qui fait le tour de Venise, un matin encore très brumeux, nous sommes arrivés à hauteur du port. Pour y trouver une kyrielle de ces immeubles flottants sans grâce, sortes de millefeuilles à milliards d’yeux.

Et tout à coup, le regard perçant la brume, nous avons distingué l’élégante silhouette d’un véritable navire. C’était le Queen Elizabeth, en escale, comme un château renaissance dans Manhattan. Et tellement plus « raccord » avec Venise que les monstres précités. Il y avait là thème à poésie.

Merci encore pour vos appréciations. M.

Contribution du : 02/06 08:18:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019