Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Retour vers l'île déserte. Merci !
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 39347
Hors Ligne
Mes remerciements aux sélecteurs, correcteurs, lecteurs et commentateurs.

Les commentateurs ont en général apprécié la simplicité de l’écriture.

Socque : « Pas de grandes envolées. »
Malgré le sujet rebattu vous avez trouvé du charme. Je suis donc ravi de ne pas vous avoir agacé.
Je lis toujours attentivement vos avis, sur mes textes et sur ceux des autres.

Lebarde : « j’apprécie la simplicité. »
Sur d’autres aspects vous soulignez le risible de « semblable / à » que probalement vous avez lu enchaîné « semblabla » De fait, avant 1914 et le canard, enchaîné lui aussi, et inventeur de "blablabla" cela n’aurait pas choqué. Je vous accorde que je peux modifier par « pareille à » .
D’autre part, je souhaite vous demander si vous pouviez, svp, préciser pourquoi vous regrettez les rimes « meurt/fleur – soudainement/moment – chien/revient".

Miguel : « Simplicité et authenticité »
Pourquoi en toute déraison ? peut être un excès de pessimisme de mon personnage.

Gil : « Vocabulaire simple »
Cela m’arrive très souvent aussi d’aimer un texte sans savoir pourquoi. C’est ce que je trouve de merveilleux au mystère de l’écriture poétique.

Queribus : « Vous avez su éviter la grandiloquence »
Je crois que le sujet ne se prêtait pas aux grands élans. Que l’intimisme était préférable. Mais je n’ai rien contre les grandes envolées lyriques quand le thème le réclame.

Vero : « Nostalgie et espoir tout en simplicité »
En disant que vous ne vous êtes pas cassé la tête pour comprendre vous me faites un compliment. Par contre, je me suis cassé la tête pour l’écrire car les sujets simples sont ceux qui me demandent le plus de travail.

Papipoète : Bien sûr, l’image du tournesol ne pouvait échapper à ton observation aiguisée toi qui sait souvent décrire les éléments du quotidien.

Emilia :
Je n’avais pas perçu le message subliminal avant que vous le releviez. Le subconscient à l’œuvre probablement.

Donaldo : Plutôt que simple, tu as trouvé ce texte sage – trop sage dans sa composition.
Concernant l’exergue celui en entête aurait du figurer dans la remarque aux correcteurs. Mais au lieu de mettre la phrase que j’avais préparé je me suis planté. En fait j’avais prévu d’indiquer en présentation « celui qui reste est une île déserte »
Trop tard pour corriger, le texte était parti. Et je ne voulais pas ennuyer Marimay pour une sottise sans grande conséquence, même si elle a eu pour effet de te faire sourire. C’est déjà ça. [

Cyrill : « un poème qui reste léger malgré la tristesse ».
Ah ! l’image du chien abandonné t’a rappelé mon texte "le chien solitaire". C’est une réminiscence qui s’est imposée lorsque j’ai écrit cette île déserte.

Encore merci pour vos avis qui m’importent beaucoup, que les critiques soient ou non positives.

http://www.oniris.be/poesie/robot-l-ile-deserte-11266.html#comment170828

Contribution du : 22/09 16:16:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retour vers l'île déserte. Merci !
Maître Onirien
Inscrit:
08/02/2019 21:41
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 10167
Hors Ligne
Bonsoir Robot

J'ai bien aimé votre poème que j'ai commenté en EL.

"semblable/à" fait un peu sourire mais vous avez facilement trouvé la parade.

Quant aux rimes que je signale: "soudainement/moments", "fleur/meurt", "chien/revient" qui ne se terminent pas par la même lettre seraient (je crois) inacceptables en classique mais passent très bien en contemporain.
Je fais mon malin pourtant je ne connais pas grand chose aux règles et on me l'a souvent reproché!!

Cordialement

Contribution du : 22/09 17:37:50
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retour vers l'île déserte. Merci !
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 39347
Hors Ligne
@Cat: Merci de ton passage et pour ton commentaire.
En effet, je crois que l'octosyllabe convient mieux pour ces textes de nostalgie en évitant la grandiloquence.

Contribution du : 26/09 17:23:53
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retour vers l'île déserte. Merci !
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7791
Hors Ligne
Citation :

Robot a écrit :
@Cat: Merci de ton passage et pour ton commentaire.
En effet, je crois que l'octosyllabe convient mieux pour ces textes de nostalgie en évitant la grandiloquence.


Merci pour ton merci, Robot



Contribution du : 29/09 16:38:42
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020