Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Retours sur " Dernier été"
Maître Onirien
Inscrit:
27/04/2016 18:43
De Rhône
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Post(s): 14007
Hors Ligne
Je remercie tous ceux qui ont contribué à la publication de ce texte, avec une mention spéciale pour les membres du CE puisque « Dernier été » n’a eu qu’un seul commentaire en EL.
Après 6 jours de visibilité sur le site, le texte affiche 54 lectures et 13 commentaires, cela me satisfait pleinement dans une période où je sens un peu de désaffection pour les nouvelles.

Aux commentateurs en particulier : Je suis contente de la manière dont ce texte est reçu. Il a parfois trouvé des échos dans vos histoires, vous y avez décelé de l’émotion, de la vérité. La forme de l’adresse à cette maison a plu à certains, moins à d’autres, c’était un parti pris et c’est ce parti pris qui m’a guidée dans l’écriture, qui m’a permis d’aller puiser dans le sensible. Vous l’avez peut-être compris, même si cette histoire est inventée, cette maison-là existe, j’ai un vécu d’enfance dans un tel lieu chargé de souvenirs et d’histoire familiale. En écrivant à propos de cette maison j’ai été traversée de quelque chose qui ne m’appartient pas totalement, comme si dans cette histoire-là, il y avait la voix d’un ou plusieurs autres mélangée à la mienne.
Maintenant, quelques mots pour chacun :

Tadiou : Tu as aimé la personnalisation de de la maison. L’écriture intimiste et tu relèves l’humanité.
Merci de tes mots qui vont dans le sens de ce que j’ai voulu faire passer. Et Merci aussi de ton assiduité en EL. J’apprécie vraiment

Louise : Merci de votre enthousiasme car je ne suis pas habituée au « passionnément » ni en tant qu’auteure, ni en tant que lectrice d’ailleurs. Que mon personnage vous ait paru vrai est un vrai compliment pour moi.

Hananke : un Merci spécial pour vous Hananke, qui êtes poète avant tout dont j’ai bien remarqué l’engagement, en ce moment, pour commenter les nouvelles ! Votre observation à propos de l’achèvement qui satisfait le lecteur m’a bien plu car cet "espèce" de happy-end m’a soulagée à la fin de l’écriture de ce texte

Vendularge :
Authenticité, attachement au lieu de l’enfance, décidemment vous êtes fine mouche- cf mon introduction

Kreivi : Merci d’avoir aimé l’histoire et sa forme. Votre commentaire me réjouit aussi par sa forme :
« L’écriture glisse parfaitement, comme un filet d’eau dans la vasque, faisant un détour ici et là pour raconter un détail, une berthe cabossée, une branche coupée, une tuile vernissée »
Commenter, c’est aussi écrire !

Shepard : Un écho dans votre histoire vous a attiré vers ce texte et j’en suis contente. Merci aussi de relever l’émotion malgré une écriture qui vous tient à distance. J’ai tout de même été étonnée du « trop chargé pour dire des choses simples » car j’essaye en général d’épurer. Mais, c’est vrai qu'ici j’ai parfois choisi l’insistance.
Pour la phrase qui vous a paru étrange « je veux les graver dans mes mains » C’est un raccourci pour évoquer la mémoire du corps, tous ces gestes que l’on répète sans y penser. Dans cette histoire, mon personnage veut, avant de partir, faire l’expérience « corporelle " de tous ces gestes qu’il a vu faire par ses grands-parents, ses parents, par le jardinier…

Je reviens un peu plus tard pour continuer

Contribution du : 21/03/2018 11:30
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retours sur " Dernier été"
Maître Onirien
Inscrit:
27/04/2016 18:43
De Rhône
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Post(s): 14007
Hors Ligne
Voilà la suite:

Louison : Merci d’avoir partagé votre émotion pour cette maison. Votre appréciation me va droit au cœur.

Mokhtar : Le thème vous a parlé, son traitement vous a donné d’autres idées d’intrigues que je trouve intéressantes. Je comprends très bien, en lisant les autres que le lecteur aime les contrastes forts et qu’il ne craint pas, au contraire, qu’on en fasse des tonnes, que cela permet de mettre en valeur les idées centrales d’une histoire. Mais j’ai du mal à faire cela dans mes propres textes qui sont souvent en demi-teinte.
Merci de vos encouragements et d’avoir apprécié l’écriture.

Pepito : Merci d’être passé Pepito,, surtout que tu te fais rare! avec ton œil acéré qui relève avec humour des maladresses d’écriture tout en me donnant une appréciation « très sympa »
Le lait bourru, c’est le lait cru, celui qu’on va chercher à la ferme et qu’on met dans les berthes.
Pour l’incipit : une vraie promesse intérieure, pour moi c’est très très fort. A ne pas confondre avec une simple résolution qu’on lâche à la première occasion.
Bon, je suis d’accord avec ce que tu dis : les propriétés, ça doit changer de mains !

Donaldo 75 : Vous n’êtes pas client, ce n’est pas grave. Merci d’être passé, de relever le style et dommage que vous n’ayez pas senti « l’âme » derrière l’exercice.

In Flight : sympa d’avoir mis ce lien musical qui m’a permis de découvrir une voix. Mon niveau d’anglais est trop médiocre pour me permettre de goûter au texte. Merci de votre appréciation.

Eva-Naissante : cela me fait plaisir que vous soyez passée me lire dès votre arrivée ou presque. Je suis contente que vous ayez visité la bibliothèque et le potager !

Hersen : Merci d’être passée et d’avoir commenté malgré ce sujet qui ne te concerne pas trop. Ce texte, même s’il est une fiction est écrit à partir d’un « patrimoine » complexe qui n’est pas que de pierres ! tu relèves le style et la bonne construction de l’histoire, ce qui me fait bien plaisir.

Contribution du : 21/03/2018 19:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Retours sur " Dernier été"
Maître Onirien
Inscrit:
27/04/2016 18:43
De Rhône
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Post(s): 14007
Hors Ligne
Cat

Merci beaucoup de ton passage et de ton commentaire.
je suis heureuse que ce texte suscite encore quelques lectures !
Tu as aimé la forme épistolaire et également l'écriture, cela me comble et puis avec ce " tout sonne juste" tu viens toucher une de mes préoccupations lorsque j'écris. Alors

Contribution du : 19/04/2018 12:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020