Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3) 4 5 6 7 »


Re : sur les commentaires de nouvelles
Expert Onirien
Inscrit:
30/07/2009 19:43
Groupe :
Primé concours
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Post(s): 4723
Hors Ligne
En tant qu'auteur, j'aime bien récolter des commentaires. En tant que lectrice, je prends donc comme un devoir le fait de commenter les textes que je lis. Et même comme un devoir d'aller jusqu'au bout des textes que je lis, et ça, parfois (en EL), c'est fort. Cependant, certains textes, effectivement, n'inspirent pas forcément le commentaire, mais pour leur auteur... si ! Alors, je fais l'effort. C'est le jeu, sur Oniris. Tout le monde est là pour ça. Donc, je joue le jeu (même si en ce moment, je viens surtout me détendre en lisant les forums).

Misumena

Contribution du : 28/08/2012 08:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : sur les commentaires de nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 16878
Hors Ligne
Je ne sais pas si ma contribution à ce forum sera d'une quelconque utilité mais comme on peut s'exprimer n'est-ce pas j'y vais.

Pour les commentaires : il est vrai que parfois on a des difficultés à formuler le ressenti après lecture d'une nouvelle ou d'une poésie surtout lorsqu'on n'a pas été emballée par le thème et là, il faut s'y reprendre à deux ou trois fois. Souvent je les fais hors-ligne, sous le texte que j'ai recopié. Ainsi j'ai la possibilité de relire et de choisir mes mots pour qu'ils ne blessent pas l'auteur.

Pour les discussions sur les récits publiés : j'aime répondre à chaque commentateur quelle que soit son appréciation, ça me donne l'impression que je communique avec lui directement. Bon, il est vrai que généralement il n'y a pas de retour mais ma vie n'en dépend pas n'est-ce pas ? Alors je me dis que, bon j'ai expliqué maintenant chacun prend ou ne prend pas et je passe à autre chose.

Pour ma part il m' est difficile de commenter un texte auquel je n'accroche pas ou plutôt qui me laisse indifférente. Cela ne veut pas dire que si je ne commente pas c'est que je suis indifférente. Seulement Oniris n'est pas toute ma vie et parfois, les sollicitations (non littéraires) extérieures au site accaparent mon temps et mes émotions.

Je suis toujours surprise, lorsque je vois que chaque jour il y a de nouvelles inscriptions sur le site et si peu de participation de la part de ces nouveaux inscrits. Quelle peut bien en être la raison ?

Contribution du : 28/08/2012 09:48
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : sur les commentaires de nouvelles
Organiris
Inscrit:
13/05/2011 14:56
Groupe :
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Organiris
Évaluateurs
Correcteurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 6679
Hors Ligne
effectivement, Marite, il y a beaucoup d'inscrits. Certains ne reviendront que plusieurs semaines après leur inscription et "accrocheront" au site à ce moment-là.

Finalement, ce forum prend forme, grâce à ces contributions. Il y a beaucoup de paramètres à considérer :

Bien sûr, tout le monde s'accorde à dire qu'il faut commenter, qu'il faut SURTOUT se mettre à la place de l'auteur et de ses attentes. On s'en doutait.

là ou les avis divergent, c'est sur le côté "jusqu-au-boutiste" :
- commenter MEME si le texte est sans intérêt pour le lecteur
- laisser tomber, pour ne pas le faire à contrecoeur.


Mais ce forum est surtout entretenu par des commentateurs avérés, des gens qui savent qu'il faut donner pour faire vivre. Donc la vision risque de rester consensuelle.

Car la notion de "contribution" est différente pour chacun. Certains lecteurs ont l'impression d'avoir beaucoup apporté au site dès leur deuxième commentaire.

Contribution du : 28/08/2012 10:53
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : sur les commentaires de nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 16878
Hors Ligne
"
là ou les avis divergent, c'est sur le côté "jusqu-au-boutiste" :
- commenter MEME si le texte est sans intérêt pour le lecteur
- laisser tomber, pour ne pas le faire à contrecoeur. "

Oui Matcauth, je pense que tu as bien résumé.

Contribution du : 28/08/2012 11:21
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : sur les commentaires de nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
15/04/2007 13:17
De Paris
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Conseil consultatif
Primé concours
Post(s): 13223
Hors Ligne
Citation :
(...) alors que, en toute bonne foi, je n'avais même pas vu son commentaire, posé bien longtemps après la parution du texte...


Tu peux aussi cocher la case sous le texte pour recevoir une notification par mail à chaque fois qu'un commentaire est posté, ça permet de n'en louper aucun ;)

***

Plus précisément sur le sujet du forum, il y a un truc qui me dérange régulièrement dans les échanges sur les commentaires. On parle de "faire l'effort de laisser un commentaire", de "se forcer à laisser un commentaire", on parle de devoir, de politesse, et de tout un tas de choses.

Zut, je suis le seul à aimer laisser des commentaires ? A y prendre plaisir ?

Oniris est un site d'échanges, certes, ce qui implique les notions de prendre et de donner. Mais ça reste aussi (en tout cas ça le devrait) un site de loisir. On devrait prendre plaisir à ce qu'on y fait.

J'ai la chance que mes textes soient globalement appréciés sur le site, c'est donc peut être plus facile pour moi d'être dans une démarche positive (comme les forums sur mes textes), mais c'est la même chose pour les commentaires.

Je ne lis pas beaucoup parce que je manque de temps, mais je commente tout ce que je lis. Bien sûr, il y a les notions qui ont déjà été évoquées, la principale étant que les commentaires sont indispensables au fonctionnement du site.

Mais ne pourrait-on pas arrêter d'évoquer les commentaires comme une contrainte ? Une sorte d'impôt que le lecteur devrait payer à l'auteur ? Le prix de sa bonne conscience ?

Vous n'avez jamais rêvé de pouvoir dire à Baudelaire, à Hugo ou à Voltaire (choix aléatoire, vous pouvez mettre les auteurs que vous voulez) ce que vous pensiez de leurs textes ?

C'est une chance unique qu'on a sur Oniris, de pouvoir échanger directement entre auteurs et lecteurs (bon, même si nous on est des amateurs, mais est-ce vraiment différent ?), alors profitons-en.

Pour moi, chaque commentaire est un plaisir, au même titre que l'écriture d'un de mes textes. D'abord parce que, comme Widjet, j'aime donner mon avis, qu'on me le demande ou non. Mais également parce que j'aime réfléchir à ce que j'ai aimé ou pas. A ce que j'aurai pu faire, à la place de l'auteur, pour améliorer tel ou tel truc que j'ai trouvé perfectible. A le féliciter pour telle ou telle idée, bien trouvée ou bien mise en scène. Au final, c'est une démarche vraiment bénéfique, qui facilite les commentaires futurs, mais qui m'a également beaucoup aidé en tant qu'auteur. Parce qu'à se creuser un peu la tête sur le travail des autres, on apprend beaucoup de l'écriture en générale, plus que de la sienne pour laquelle on manque souvent de recul.

On me félicite régulièrement pour la complétude et la longueur de mes commentaires (allez savoir pourquoi). Pour autant, en français j'ai toujours été complètement nul en analyse de texte, en dissert et en tout ce qu'on veut. En bonne partie parce que ça ne m'intéressait pas. Mais ici, je le fais avec plaisir, je le prends comme un jeu, et ça vient tout seul.

Ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas réfléchir ou se creuser un peu la tête pour trouver quelque chose à dire, mais c'est sûr que si on y va d'avance en traînant les pieds, à se dire "pfff encore un texte creux au possible, qu'est ce que je vais bien pouvoir dire pour que ça prenne au moins trois lignes", on ne part pas du bon pied.

Ceci pour dire que je ne pense pas qu'il faille la moindre expertise, ou un esprit d'analyse particulier pour faire des commentaire. L'important, c'est de le faire dans une démarche constructive, après, peu importe la longueur, la forme (tant que c'est respectueux, of course) ou qu'il soit bon / mauvais...

Voyez un texte comme un énigme : une fois lu l'énoncé, il faut se creuser un peu la tête pour trouver quelque chose à dire, mais quel plaisir une fois la réponse trouvée :)

En ce qui me concerne, c'est valable pour tout ce que je fais sur Oniris : textes, commentaires, forums.

Sur Oniris, rien n'est obligé : on peut lire sans envoyer de textes, on peut lire sans commenter, on peut envoyer des textes sans lire ni commenter.

Mais essayons de faire tout ça avec plaisir, même ce pour quoi on est moins à l'aise, et tout marchera beaucoup mieux !

Et si un auteur aigri vous envoie un MP incendiaire suite à un commentaire qu'il n'a pas apprécié, vous avez toujours le choix de ne plus le lire / commenter, ou de continuer à le faire si comme Widj ou moi, vous considérez que personne n'a à vous interdire quoi que ce soit (à part un modo) et que votre plaisir de commenter prime sur la mauvaise humeur potentielle de certains !

Du plaisir, bordel.

Contribution du : 28/08/2012 16:03
_________________
www.ninjavert.com
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : sur les commentaires de nouvelles
Organiris
Inscrit:
17/09/2009 15:41
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Équipe de publication
Organiris
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 25877
Hors Ligne
Citation :

Du plaisir, bordel.


Pff, tu prêches une convaincue...

Du plaisir et des jeux, de la vie, bordel !


(heu, Ninj, si je parle de papotage, ton âme d'ancien chef-modo va venir m'enduire de goudron aux plumes et me savonner la bouche au savon noir ?)

Contribution du : 28/08/2012 16:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : sur les commentaires de nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
15/04/2007 13:17
De Paris
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Conseil consultatif
Primé concours
Post(s): 13223
Hors Ligne
Citation :
(heu, Ninj, si je parle de papotage, ton âme d'ancien chef-modo va venir m'enduire de goudron aux plumes et me savonner la bouche au savon noir ?)


Ça ira pour cette fois, berlingot ;)

Contribution du : 28/08/2012 17:20
_________________
www.ninjavert.com
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : sur les commentaires de nouvelles
Organiris
Inscrit:
13/05/2011 14:56
Groupe :
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Organiris
Évaluateurs
Correcteurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 6679
Hors Ligne
Ouf, merci Ninjavert. Ton message sur les commentaires et sur la notion de plaisir me rassure.

Contribution du : 28/08/2012 17:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : sur les commentaires de nouvelles
Maître W
Inscrit:
19/01/2008 01:44
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 25664
Hors Ligne
Oui Ninja, je ne veux nullement que quiconque se sente obligé de commenter.

Déjà parce que ça va forcément nuire à cette notion de plaisir dont tu fais mention et que je partage (on ne fait jamais les choses bien lorsqu’on nous dit qu’il FAUT le faire) et surtout parce que c’est stérile (personne n’est obligé de rien ou n’a un flingue sur la tempe, y’a pas de contrôle ou d’audit etc…) même si je pense que dans certains cas, le plaisir se crée aussi en le suscitant un peu comme le plaisir de manger (on dit qu’on a pas faim et après une bouchée salutaire, l’appétit vient).

Mais je crains aussi que le côté « faites comme vous voulez » pourrait générer une forme de « laxisme » (car certains ont besoin d'être challengé....ou de se sentir désiré pour que ça réveille chez eux l'envie de) et donc un laisse aller progressif qui risquerait d’être préjudiciable. Alors oui quelque fois, il faut faire preuve de solidarité et de pédagogie pour inciter (et non forcer) les gens à donner leur avis (encore une fois, qu’on ne me raconte pas le « je ne me sens pas légitime » à commenter). Je ne réclame pas à ce qu’on fasse de la volumétrie et qu’on commente massivement, mais qu’on se mette à la place de ceux qui poste et de comprendre leur attente SURTOUT lorsqu’on fait la même chose ! Qui mieux qu’un AUTEUR qui poste sur ONIRIS peut comprendre les attentes d’un autre AUTEUR qui poste sur ce même site ? Je le rappelle à chaque fois, mais pour la grande majorité d’entre nous, poster un texte au vu de tous a pour vocation d’être lu (et commenter car nul ou très peu de gens se contenterait d’un « j’ai lu » avec rien derrière).

Moi j’ai la chance de me faire plaisir en premier lieu lorsque je commente (et de faire –parfois – plaisir à l’auteur par ricochet) ; pour d’autres qui ne prennent pas (trop) de plaisir à cet exercice,, certes, il faudrait sans doute accepter de prendre un peu sur soi pour faire plaisir à l’auteur (et ce dernier dans un souci de réciprocité et comme témoignage de remerciement en faire de même – c’est pas de l’obligation, c’est une preuve de considération).

On va pas se mentir : ici, personne ne gagne d’argent et personne ou très peu ne sera célèbre ou fera carrière dans la littérature, alors je pense que tout le monde non pas doit, mais peut (à son rythme bien sûr) rendre la pareille car si ce site vit depuis aussi longtemps c’est parce que chacun d’entre nous (à son niveau en fonction de sa disponibilité et de ses contraintes personnelles) a voulu donner de son temps (et par extension de sa vie) à ce site.

W

Contribution du : 28/08/2012 17:53
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : sur les commentaires de nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
22/02/2010 10:47
De Luxembourg
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11312
Hors Ligne
[HS] C'est quoi le "conseil consultatif" dont tu fais partie, ninj ? Jamais remarqué :) [/HS)

Ta démarche de commentateur est intéressante, nul doute que tu en retires quelque chose. Allié au plaisir de commenter (que je ne ressens pas toujours), c'est sur que c'est plus facile qu'en y allant à reculons comme tu le dis :)

Contribution du : 28/08/2012 18:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3) 4 5 6 7 »





Oniris Copyright © 2007-2020