Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Un merci depuis le Capharnaüm
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 11848
Hors Ligne
Merci à toutes et tous pour avoir permis la parution de ce texte, ainsi qu’à celles et ceux qui se sont penchés sur cette nouvelle.

Je m’attendais à un accueil bien plus négatif et je suis contente du retour des commentateurs, dont la plupart ont bien saisi les dessous de ce texte.

Mon idée principale était bien sûr la cohabitation avec la nature et ses habitants, si elle peut se faire dans l’harmonie avec un peu de bonne volonté de chaque côté. Mais c’est surtout le fait que chacun peut agir à son échelle. Un acte de bienveillance ou de générosité, si petit soit-il, compte autant qu’un grand même s’il passe inaperçu. De l’accumulation de ces petites choses résultera une amélioration globale et aussi un autre regard sur soi-même.

@ socque
Vous évoquez les bienfaits de la cohabitation et l’apaisement, c’est tout à fait le fond de l’histoire. Le bon voisinage, ce n'est pas qu'avec des humains. Et si parfois ils doivent intervenir dans leur environnement, pourquoi ne pas le faire avec bon sens ? Merci beaucoup pour votre lecture éclairée.

@ Harvester
Je vous remercie beaucoup de votre enthousiasme et, même s’il s’agit d’un récit inventé, il se base sur un fond de réalité. Il est vrai que j’ai choisi une simplicité de narration pour faire ressortir le thème, car c’est lui qui importe ici. Merci de l’avoir perçu.

@ Dugenou
Vous êtes tout à fait dans le vrai, ce texte se veut symbolique d’une réconciliation entre humains et nature, et cela dépend en réalité de peu de choses. Ne pas être fanatique du rangement au jardin est un premier pas, peut-être. Je vous remercie d'avoir si bien ressenti les idées portées par mon texte.


@ plumette
Je crois que la plupart des jardins ont un coin fouillis et je suis d’accord avec vous, ranger est un plaisir parfois nécessaire. Je soulignais juste la possibilité d’y renoncer dans certains cas. Merci de votre gentil commentaire.

@ Donaldo75
Vous n’avez pas vu de second degré dans mon texte, tant pis. Le principal est que vous ne vous soyez pas ennuyé. Une autre fois peut-être…

@ maria
Vous avez raison, il y a une relation très étroite entre l’humain et les animaux. L’être humain détient un pouvoir assez discrétionnaire sur la nature et il peut en user avec discernement ou pas. Tout comme les parents peuvent être complices ou en conflit avec leur enfants. Merci d’avoir soulevé cet aspect intéressant.

@ dream
Merci pour votre ressenti. Parfois, on a envie d’écrire une histoire positive, un moment de tendresse et de bonté au lieu des sempiternels récits de violence et de malheurs. Je suis enchantée qu’il y ait encore des lecteurs/trices pour apprécier.

@ Tiramisu
Votre perception de cette nouvelle est très juste. Le message qu’elle porte va à l’encontre du saccage irréfléchi ou organisé que l’on voit trop souvent. Il est plus facile de détruire sans se poser de question que de respecter l’autre et de trouver une solution qui satisfasse tout le monde. Merci de votre sensibilité.

@ Corto
Je comprends que vous n’ayez trouvé aucun suspense dans cette nouvelle, ce n’était pas le but recherché. Ce n’est pas non plus de la poésie, juste un récit du quotidien. La découverte d’une merlette dans le jardin paraît sans importance aujourd’hui mais demain, dans dix ans ou cinquante ans, lorsqu’il n’y en aura quasiment plus, on verra peut-être ceci différemment. Ne regrettez pas de n’avoir pas apprécié ce texte, vous êtes libre de vos ressentis et c’est heureux.

@ poldutor
Un grand merci pour avoir été sensible à ma nouvelle. Oui, un peu de générosité qui ne coûte guère permet de découvrir le monde qui nous entoure de si près, nous qui avons souvent le regard porté vers les lointains horizons. Je crois que tous les enfants ont rêvé d’approcher des animaux de près, même si ce ne sont pas des tigres et des éléphants. Pour ceux qui ont la chance d’avoir un jardin ou même un balcon, c’est possible et gratifiant.

@ Robertus
Je vous remercie de votre commentaire élogieux et particulièrement du compliment que vous me faites en employant le terme « humaine » dans son vrai sens, qui inclut générosité et compassion envers tout autre créature. Se montrer humain, c’est sauver un lézard tombé dans une coupelle d’eau parce qu’il avait soif, et qui va s’y noyer ; c’est laisser leur part de fruits aux oiseaux et aux insectes : c’est cohabiter avec un nid de bourdons qui ne font aucun mal et ont vite fait de vous reconnaître, c’est plein d’autres petits actes désintéressés et heureusement pratiqués par bien de gens.

@ ours
La notion de propriété d’un lieu est l’une des bases de cette nouvelle. Que de guerres n’ont pas été menées pour ce motif… Bravo pour la nichée avec qui vous avez partagé un peu de votre territoire dans les combles (j’espère que ce n’étaient pas des loirs car alors, le bruit est infernal). Je vous remercie d’avoir été réceptif à mon texte et je ne vais pas manquer de me renseigner sur Isabelle Sorente.

Je vous renouvelle mes remerciements à toutes et tous.


Contribution du : 21/08 10:55:43
_________________
Auteur du roman de space-fantasy Les Elémentales "le maître-nécromant" paru aux Editions Nestiveqnen
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un merci depuis le Capharnaüm
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
16/07/2019 14:25
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2109
Hors Ligne
Bonjour ANIMAL,

Je suis d'accord sur l'importance des actes au quotidien, je pense malgré tout que ce n'est pas suffisant. L'acte pour sauver la merlette au regard des destructions massives des forêts paraît bien dérisoire. Il est nécessaire que les consciences individuelles s'éveillent. Pour cela, il s'agit de s'arrêter, de regarder, et enfin de voir, comme fait la narratrice et aussi s'interroger, choisir... La majorité de l'humanité n'en est malheureusement pas là sur le sujet de la nature. Ne désespérons pas, le temps est compté malgré tout ...

Contribution du : 21/08 12:31:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un merci depuis le Capharnaüm
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 11848
Hors Ligne
Vous avez raison, Tiramisu. Je crois personnellement qu'il est déjà trop tard. La majorité des gens se moquent bien de leur environnement et de vivre en harmonie avec la Nature.

Néanmoins, si tous ceux qui le peuvent font leur petit geste, comme disent les espagnols "muchos pocos hacen un mucho" (beaucoup de peu font un beaucoup).

Car on ne sait jamais ce qui peut changer la face du monde. Une prise de conscience peut se faire sur un détail inattendu.


Contribution du : 21/08 14:31:44
_________________
Auteur du roman de space-fantasy Les Elémentales "le maître-nécromant" paru aux Editions Nestiveqnen
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un merci depuis le Capharnaüm
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 11848
Hors Ligne
@ Annick

Merci à vous de votre lecture et de votre commentaire. Vous avez tout à fait raison, il est possible de concilier un besoin de rangement avec un respect de l'aire de nidification. Votre solution est tout aussi honorable que celle de ma narratrice.

Contribution du : 21/08 16:46:34
_________________
Auteur du roman de space-fantasy Les Elémentales "le maître-nécromant" paru aux Editions Nestiveqnen
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un merci depuis le Capharnaüm
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 11848
Hors Ligne
@ Arsinor

Vous n'avez pas aimé, c'est un euphémisme et votre droit. Par contre, j'aimerais que vous m'expliquiez en quoi raconter une scène de vie ordinaire est "sans pudeur" car je ne vois pas ce que ce mot vient faire ici.

Contribution du : 23/08 17:59:17
_________________
Auteur du roman de space-fantasy Les Elémentales "le maître-nécromant" paru aux Editions Nestiveqnen
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un merci depuis le Capharnaüm
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 11848
Hors Ligne
@ Alfin,

Merci beaucoup de votre lecture et de votre commentaire. Votre ressenti est tout à fait ce que je voulais exprimer dans cette nouvelle. Tout petit geste est important, en effet, vis à vis de la nature trop souvent malmenée.

Contribution du : 26/08 03:56:17
_________________
Auteur du roman de space-fantasy Les Elémentales "le maître-nécromant" paru aux Editions Nestiveqnen
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un merci depuis le Capharnaüm
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 11848
Hors Ligne
@ Louis

Je vous remercie de votre passage sur mon texte et de votre commentaire fort argumenté et plein de finesse.

Je dois dire que vous tombez en plein dans le mille concernant mon intention profonde en écrivant cette nouvelle et je n'ai rien à ajouter à votre analyse ultra précise. J'admire votre art d'aller au fond des choses.


Contribution du : 28/08 15:39:48
_________________
Auteur du roman de space-fantasy Les Elémentales "le maître-nécromant" paru aux Editions Nestiveqnen
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un merci depuis le Capharnaüm
Maître Onirien
Inscrit:
25/06/2009 19:48
De Les Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Primé concours
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 11848
Hors Ligne
@ Lulu

Merci beaucoup de votre visite et de votre commentaire sur mon texte. Vous n'avez pas tort de relever un passage que j'aurais pu mieux rédiger, pour rester dans le ton modéré de la nouvelle. Je vais reformuler ceci.

Contribution du : 30/08 12:41:00
_________________
Auteur du roman de space-fantasy Les Elémentales "le maître-nécromant" paru aux Editions Nestiveqnen
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020