Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Un petit jeu ?
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
17/11/2016 11:09
De Juste à côté du monde
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 2818
Hors Ligne

Bonjour, je vous propose un jeu, juste une petite prise de conscience.

Dans le texte suivant, complétez les passages avec points de suspensions par l’un des deux mots mis entre parenthèses, puis relisez.

Dans les … (camps de concentration/élevages), la plupart des … (gens/animaux) sont enfermés par milliers dans de gigantesques … (baraquements/hangars). En séparant les … (familles/animaux) de force, en les entassant ou en les enfermant dans des … (cellules/cages), ces … (camps de concentration/élevages) privent les … (gens/animaux) de liens affectifs et les exposent à des souffrances psychiques et physiques. Des activités essentielles comme … (cultiver /gratter la terre), jouer, courir ou sauter, explorer, ou s’isoler, sont tout simplement impossibles dans l’immense majorité des … (complexes concentrationnaires/exploitations).

Voici le texte d’origine :
« Dans les élevages, la plupart des animaux sont enfermés par milliers dans de gigantesques hangars. En séparant les animaux de force, en les entassant ou en les enfermant dans des cages, ces élevages privent les animaux de liens affectifs et les exposent à des souffrances psychiques et physiques. Des activités essentielles comme gratter la terre, jouer, courir ou sauter, explorer, ou s’isoler, sont tout simplement impossibles dans l’immense majorité des exploitations. » source site L214

Pour plus d’informations, lisez maintenant ce qui suit.

« Chaque jour en France, 3 millions d’animaux sont brutalement tués dans les abattoirs, et la pêche tue des dizaines de millions de poissons, blesse ou tue quantité d’autres animaux. Chacun de ces animaux voudrait profiter du soleil, d’espace, se sentir en sécurité et pouvoir protéger ses petits. » source site L214

Que pouvons-nous maintenant conclure de l’état d’esprit de notre magnifique civilisation ?


Contribution du : 03/06 09:46:13
_________________
" Seul celui qui n'a plus d'attache à rien n'a plus rien à ménager" Stefan Zweig
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018