Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Un texte pour les victimes.
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 29889
Hors Ligne
Quelques explications à propos de mon texte victime des barbares.

Mais auparavant merci au comité, aux correcteurs et aux lecteurs, merci à ceux qui ont laissé leurs commentaires.

Papipoète, Marité, Pizzicato, Pouet, Marie-Ange, Leni et Cat.

Je dois vous dire que je craignais pour le thème qui aurais pu être « casse-gueule » s’il n’était pas compris. Il y a longtemps, plusieurs années que je travaillais dessus jusqu’à ce que je trouve le bon angle pour aborder le sujet.
Plutôt que de m’en prendre aux barbares qui finalement ne sont pas à mettre en avant, j’ai finalement décidé d’aborder le sujet sous l’angle de la victime sacrifiée. C’est elle qui a de l’importance, pas les bourreaux.

J’ai opté pour le libre. Le classique ou le rimé me paraissant peu apte à soutenir le thème. N’est pas Rimbaud qui veut pour savoir faire de « l’esthétisme » avec du drame.

Un autre écueil que j’ai voulu éviter, c’est que ce texte paraisse comme une attaque et une mise en cause de la religion musulmane. C’est pour cela que j’ai pensé à introduire Shaytan car si je respecte les croyances quelle qu’elle soit sans en pratiquer aucune, je pense que la perversion des messages religieux est une malfaisance utilisée par ceux qui souvent ne connaissent même pas les fondements de leur foi et répondent finalement à cet esprit diabolique qui dans toutes les religions monothéistes est l’opposé de la déité.

En dernière strophe j’avais d’abord écrit « d’un prophète qui rit » Je me suis ravisé car les personnes qui ne connaissent pas le Coran pouvaient se méprendre sur le sens. En effet, il ne s’agit pas de Mahomet puisqu’en islam le Prophète ne peut pas rire : il n’a pas d’image. Le prophète qui rit c’est en fait le diable. Il m’a paru plus judicieux de donner une version plus claire. Shaytan, Satan, satanas, tout le monde connaît.

Le texte semble jusqu’à présent bien accueilli, c’est je pense qu’il a été compris dans le sens que j’expose ci-dessus.

Merci !

Le texte ici:
http://www.oniris.be/poesie/robot-victime-des-barbares-8424.html#comment127672

Contribution du : 03/10/2017 16:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un texte pour les victimes.
Visiteur 
Bonjour robot

Je n'ai pas commenté ce poème parce que je n'ai rien à en dire du point de vue de la critique poétique.

En revanche, bien que vous vous défendiez de pointer qui que ce soit dans ce texte je pense sérieusement que l'expression suivante :

un poignard fiché dans l’aorte,
croissant de lune vert

ne peut tromper longtemps; certes, nul n'est nommément désigné mais suivez mon regard... le croissant et la couleur verte ne sont tout de même pas des symboles piochés "au-petit-bonheur-la-chance" n'est-ce pas ?

Grange

Contribution du : 03/10/2017 18:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un texte pour les victimes.
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 29889
Hors Ligne
Merci Louis

Vous avez saisi et expliqué mieux que moi toute la symbolique que j'ai voulu mettre dans le texte.

Bien sûr, il a été écrit, pensé et réfléchi bien avant le récent drame de Marseille. A l'origine il m'a été inspiré par les nouvelles de Yasmina Khadra sur la condition des femmes afghanes et par la vision de ces terroristes photographiés souriants avec leur turban vert et brandissant leur poignard comme un titre de gloire. C'est un mûrissement de plusieurs années qui a connu de nombreuses versions rejetées avant d'arriver à celle-ci.

Contribution du : 03/10/2017 22:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un texte pour les victimes.
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 29889
Hors Ligne
Je vous remercie sincèrement pour votre commentaire Alexan, et je suis heureux que ce texte vous ait touché car c'est un poème auquel je tiens particulièrement.

Contribution du : 03/10/2017 22:59
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un texte pour les victimes.
Apprenti Onirien
Inscrit:
15/08/2017 23:06
Groupe :
Utilisateurs bannis
Membres Oniris
Auteurs
Évaluateurs
Post(s): 257
Hors Ligne
Je crois que vous avez mal compris, Grange. L'auteur ne fait pourtant pas mystère de l'identité des << barbares >> ; ce sont ceux qui assassinent au nom d'un islam ( dont ils reprennent logiquement la symbolique ) dévoyé.

P-S : Si je voulais être méchant, je dirais que votre signature vous va comme un gant.

Contribution du : 04/10/2017 12:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un texte pour les victimes.
Visiteur 
Wasche

Si vous pouviez tenir votre grosse bouche close un instant ça me ferait des vacances.
Oniris n'est pas un hôpital de jour pour débiles profonds. Allez donc prendre l'air et lâchez-moi, merci !

Contribution du : 04/10/2017 14:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un texte pour les victimes.
Maître Onirien
Inscrit:
09/07/2007 19:16
De par le fait
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Responsables Oniropédia
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Post(s): 13729
Hors Ligne
Citation :

Wasche a écrit :
Je crois que vous avez mal compris, Grange. L'auteur ne fait pourtant pas mystère de l'identité des << barbares >> ; ce sont ceux qui assassinent au nom d'un islam ( dont ils reprennent logiquement la symbolique ) dévoyé.

P-S : Si je voulais être méchant, je dirais que votre signature vous va comme un gant.


Je n'ai pas bien compris votre propos, là, je crois, Wasche...

Quel rapport avec la signature de Grange ?...

Quel est le but profond, de votre intervention ?....

Contribution du : 04/10/2017 17:00
_________________
...  "En dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En dedans, il fait trop noir pour y lire"

Groucho Marx.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un texte pour les victimes.
Apprenti Onirien
Inscrit:
15/08/2017 23:06
Groupe :
Utilisateurs bannis
Membres Oniris
Auteurs
Évaluateurs
Post(s): 257
Hors Ligne
<< Le but profond >> ?... Ben, expliquer à Grange de quoi il retourne !... Quoi d'autre ?...
C'est pas clair ce que j'ai écrit ?

Après, si il monte sur son cheval à bascule pour un trait d'humour accessoire, j'y suis pour rien, moi, hein !
( Ah ! ce que c'est que l'amour propre, quand même ! sa petite personne qui passe avant tout le reste... )

Contribution du : 04/10/2017 20:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un texte pour les victimes.
Apprenti Onirien
Inscrit:
15/08/2017 23:06
Groupe :
Utilisateurs bannis
Membres Oniris
Auteurs
Évaluateurs
Post(s): 257
Hors Ligne
L'auteur se fait traiter à tort d'islamophobe, j'interviens pour remettre les pendules à l'heure, et devinez sur qui tombe la modération ? Sur bibi, pardi ! comme d'habitude !
Excusez-moi, Larivière, mais, comme disait le gros Arthur quand il me prenait en flagrant délit de vidange de vessie dans son parking souterrain : << Ben elle est raide, celle-là ! >>

Contribution du : 04/10/2017 21:26
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un texte pour les victimes.
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Responsables Edition
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 29889
Hors Ligne
A Wasche: L'auteur est assez grand pour défendre lui même son texte. Par contre, vous devriez éviter les propos désobligeants qui n'ont rien d'humoristiques car c'est une mise en cause de la personne.
Votre dernière phrase sur le pseudo de Grange est pour le moins malvenue.
Ce qui me gêne le plus, c'est que mon forum à propos de mon texte est détourné vers une discussion stérile qui n'a rien à voir avec son objet.

Contribution du : 04/10/2017 21:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2019