Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 (3)


Re : Va ! Merci
Visiteur 
Papipoète, croyez-vous sincèrement tout savoir de l'amour filial, et me gronder d'une leçon ? Je n'en ai pas le sentiment. Vous êtes trop poète, joyeusement poète pour ne pas imaginer que tout est amour au monde, bellement amour, comme vous savez aimer, et, pourtant, l'amour a de bien noires facettes.

Je vous dirai, et cela vous sera peut-être d'apparence plus joyeuse que ce que j'ai pu précédemment écrire ici, mais, pour quiconque sait que je n'entends pas la danse uniquement dans la lumière (Vous avez les moyens de le constater sur ce site.), sans inviter personne à m'imiter dans le désastre de mon mouvement vers les ténèbres :

"Je ne sais pas danser" entends-je. Songe à Socrate, un peu, et sache ne pas savoir danser, mais danser. Certains croient savoir mais n'en savent rien, n'en ont jamais rien su et n'en sauront jamais rien. La prétention donne, il est vrai, quelque assurance au mouvement caractéristique follement joyeux, mais n'a, bel enfant, absolument rien à voir avec ces maladresses qui font ta grâce. Alors, s'il te plaît, danse. Le monde t'appartient. Le vie, dans toute sa laideur, dans toute sa beauté, quelle qu'en soit la lumière, quels que soient tes chaos, tes désirs, tes regrets, par toutes tes façons, par toutes tes lenteurs, la violence, la mort, la souffrance, ton amour, tes larmes, tes sourires, tes éclats, tes stupeurs, tes délires — suspendue à ta danse. Danse !

*

Et, si vous ne voyez pas de nette différence avec le poème que j'ai commenté, c'est que je m'exprime mal, car ces mots, traitant d'un sujet non fort éloigné de celui du poème, naissent d'une vision fondamentalement autre, au timbre n'ayant aucun rapport avec cette injonction à la joie coûte que coûte.

Contribution du : 28/07 18:43:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Expert Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 5516
Hors Ligne
Vous vous trompez Beaufond, il n'y a pas d'injonction à la joie à proprement parler dans mon texte, il y a une injonction à aller, avancer, imaginer, apprivoiser, etc, ce qui est un programme autrement plus complet et plus complexe que la simple joie.
Il y a une nette différence de ton et de forme avec ce que vous proposez.
Cette différence fait peut-être la diversité de ce que nous trouvons à lire sur Oniris.

Contribution du : 28/07 20:25:02
_________________
Compagnon Rouge
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Correcteurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 31124
Hors Ligne
Il n'y a pas de bons thèmes et de mauvais thèmes, ils ont tous une multitude de traitement.
La noirceur toujours côtoie la lumière, et la lumière la noirceur.
Elles sont indispensables l'une à l'autre. Elles se font briller l'une l'autre.
Pour autant, un auteur se lançant sur un sujet a toute latitude de l'exploiter, de l'exprimer, comme il l'entend. Il le traitera selon l'objectif qu'il s'est choisi.
Il n'y a, je crois, rien à redire à ça.

Dans "Va !", il est vrai que l'impératif peut faire penser à une forme d'injonction. je ne suis en général pas très fan de l'impératif en poésie, parce que justement cela emprisonne dans un état d'esprit : c'est comme ça et pas autrement.
mais ici, il y a je crois une foi de la vie que l'on veut transmettre, un enthousiasme à exploiter son imaginaire. Que cela ne se révèle pas le quotidien n'est pas la question, la question est plutôt qu'il faut connaître cet enthousiasme, tenter de la transmettre, pour dans la vie avoir des instants. De ces instants. Illuminés et glorieux. Qui ne dureront pas ? non sans doute, mais sans ces instants-là, les moments noirs alors ne seraient qu'une normalité, ne seraient que ce que la vie peut offrir.

Contribution du : 28/07 21:06:44
_________________
Personne n'est Étranger sur Terre.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Visiteur 
Cyrill, non, je ne me trompe pas. Mais peut-être confondez-vous ce que vous auriez-voulu ou avez souhaité écrire avec ce que vous avez écrit. Cela a bien peu d'importance, à dire vrai, mais apprenez à accepter la critique, il n'est jamais trop tard.

Merci hersen pour vos mots imbibés de sagesse, bien que je me permette de penser qu'il n'y a pas que l'enthousiasme à transmettre, et surtout pas a priori de tout.

Allez, je me suis assez exprimé quant à la chose, il faut que j'apprenne à marcher et passe à de nouveaux événements, n'est-ce pas.

Contribution du : 28/07 22:09:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Expert Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 5516
Hors Ligne
@ Dugenou : vous avez noté la progression du tout-petit vers l'ado, et ressenti la tendresse que j'ai voulu dans ces vers. Merci pour ce commentaire appréciable !

@ hersen : moi aussi j'ai un peu de mal avec les injonctions et pourtant je les ai employées. Sur le plan formel du moins. ici, il s'agissait plus d'accompagner et d'encourager l'enfant dans ses propres découvertes.

@ Beaufond : dans mon message précédent, je décrivais exactement ce que j'ai écrit en vers.
Ou je peux me fourvoyer, c'est dans ce que je souhaite faire passer. Mais je constate que la plupart commentaires semblent montrer que le message est passé. Le votre me prouve qu'il ne passe pas chez tout le monde, et tant mieux. J'accepte la critique, moins le ton que vous employez.

Contribution du : 30/07 10:21:27
_________________
Compagnon Rouge
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3)





Oniris Copyright © 2007-2020