Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Donaldo75

(1) 2 3 4 ... 24 »
Bien ↑ Neojamin : Corentino
Bonjour Neojamin, Cette histoire est vraiment bien racontée; le lecteur comprend les motivations de Corentino, Don Miguel représente une forme de pensée alternative qui légitime le geste du jeune homme, le contexte social est bien observé. Bref, c'est crédible du début à la fin. Le voyage lui-même est réaliste, jusqu'à son issue qui aurait pu... (11/2/2019)
Beaucoup Audh : Irisation
Bonjour Audh, J'ai beaucoup aimé cette nouvelle. Le style laissait augurer d'une histoire poétique, un peu celle d'une civilisation de fourmis à qui il manquait l'essentiel. Les phrases sont longues et douces, un peu comme doit l'être la vie des Haraïs. Le ressort dramatique est bien tendu, à travers une explication lente et progressive de la... (11/2/2019)
Bien ↑ plumette : Le banc de pierre
Bonjour plumette, Ce n'est pas facile de raconter une histoire d'enfants en prenant le regard de l'enfant comme angle de vue. A cet égard, ta nouvelle est réussie. Ce que j'aime le plus, c'est la psychologie de l'enfant, Sabine en particulier mais aussi un peu Thierry, qui m'a semblé réaliste. Et ça aussi, ce n'est pas facile. L'histoire e... (7/2/2019)
Beaucoup Thimul : La panacée
Bonjour Thimul, J'ai beaucoup aimé cette histoire. Elle est simple, directe, facile à comprendre et sa conclusion n'a rien de surréaliste, ce qui est bien dommage pour nous pauvres humains qui nous évertuons à survivre. Bravo ! Don (6/2/2019)
Passionnément Sylvaine : Jamais plus
Bonjour Sylvaine, Je vais tout de suite donner le résultat des courses, tuer l'insupportable suspense du commentaire: j'ai adoré cette courte nouvelle. Voilà, c'est dit. Ouf ! Je suis soulagé. Parce que je l'ai lue comme un texte littéraire, cette nouvelle, et non comme une histoire où A et B doivent obligatoirement expliquer C sans pas... (6/2/2019)
Bien hersen : Homo courgens
Bonjour hersen, L'idée de base est vraiment excellente. J'en suis venu à me dire que cette civilisation de la courge était finalement plus humaine que la notre car plus rien ne subsiste et que chacun doit revenir à l'essence même de la survie devant une nature plus forte que l'Humanité. En cela, je raisonne peut-être déjà en homo courgens. ... (6/2/2019)
Beaucoup maguju : Fausse route
Bonjour Maguju, J'aime beaucoup ces ambiances américaines. Ici, le personnage de Brian est bien campé. Sa situation avec Ada est également bien résumée. Le ressort dramatique prend progressivement forme et il n'y a pas de surprise dans la réaction initiale d'Ada et la contre-réaction de Brian. En cela, les personnages sont crédibles. Quant... (24/1/2019)
Beaucoup Canuelle : La faim
Bonjour Canuelle, J'ai lu ce texte comme de la prose poétique, et ça m'a convaincu. Le style est réellement poétique et il fait passer des messages par des images bien senties. Et en même temps, les parties réellement narratives restent dans le domaine de l'allégorie poétique, pas de la nouvelle fantastique. Ce texte est de la bonne longueur;... (12/1/2019)
Bien ninja427 : Lavomeetic
Bonjour Ninja427, J’ai bien aimé ce texte. Cependant, il aurait mérité de taper encore plus fort. Je ne veux pas vous dire comment l’écrire, je vous rassure, surtout au vu de l’idée de départ qui est juste excellente, de la tonalité ambiante qui reste dans l’esprit du lecteur, du leitmotiv du carrelage qui semble si réel. Simplement, entre l... (12/1/2019)
Bien ↑ wancyrs : Rendez-vous
Bonjour wancyrs, En lisant ce texte, j'ai pensé à un dessin animé de Tex Avery intitulé "The Cat that Hated People" où le monde (la Lune) où il atterrit est résumé par les sons du quotidien au point d'en devenir infernal pour le personnage principal. Voici l'extrait en question: https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=7317nieIxqY Sinon... (8/1/2019)
(1) 2 3 4 ... 24 »

Oniris Copyright © 2007-2019