Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Donaldo75

(1) 2 3 4 ... 33 »
Beaucoup Palrider : Plumes en couleurs
Bonjour Palrider, Le moins qu'on puisse dire, c'est que tu me surprends à chaque poésie. En plus, je t'ai découvert nouvelliste déjanté et je te retrouve poète déjanté. Au moins, il y a un dénominateur commun, le manque de jante. Ce poème, mon vieux, il est terrible ! aurait dit un célèbre chanteur amateur de coucous. Je ne peux pas dir... (17/7/2018)
Beaucoup jude-anne : Chantons l'hymne à la joie
Bonjour jude-anne, Je pourrais te reprocher de coller à l'actualité, d'en tirer parti avec une symbolique miroir qu'est l'hymne à la joie, de décoiffer Ludwig, j'en passe et des meilleures. Eh bien, que nenni ! J'ai aimé ce mélange. La réalité existe et elle n'est pas toujours belle à voir; poétiser sur les fleurs et les petits oisea... (17/7/2018)
Bien LenineBosquet : Prédateur
Bonjour LenineBosquet, Ce poème m'a bien fait rire. Il fallait oser utiliser un tel symbole pour le décliner en poésie. Je suppose - peut-être suis-je encore naïf - qu'il y a du troisième degré dans ce poème. "Puisses-tu me tuer avant que je t'épuise Puisque tout ce passé sur nous pèse son pas, Il n'y a pas cent ans de ta vie à trépas, ... (16/7/2018)
Beaucoup Ombhre : Que valsent les instants [Sélection GL]
Bonjour Ombhre, J'ai beaucoup aimé ce poème, de par ses images et son découpage. "Nos deux corps s’esquivaient Dans la valse des heures Et nos mains se perdaient, N’étreignaient que des leurres" Un début assez classique. Puis vient la rythmique. "Et la peur Et nos heures" Suivie par le chant. Un bout de rythmique. Le chant. Un... (15/7/2018)
Beaucoup Provencao : Le voile
Bonjour Provencao, J'aime beaucoup l'image du voile qui peut s'interpréter de différentes manières (que je ne détaillerais pas, chaque lecture étant personnelle) surtout avec l'image supplémentaire du diamant. "Le voile irradie Et s'épanche en secrets Le soleil évapore Les couleurs du jour " Voile, soleil, couleurs, on dirait un ta... (13/7/2018)
Beaucoup sympa : Plume endormie
Salut sympa, Comment ça, je n'ai pas commenté ce poème ? Tu es sûr ? Attends, je vérifie. Argggggg ! C'est vrai. Que, quoi, qui, pourquoi... Le plus fort, c'est que ce poème, eh bien, permets moi de te le dire, je te le dis comme je le pense (là, je parle comme Sarkozy 2007 tellement je n'ai pas d'arguments mais que je veux que ça n... (11/7/2018)
Beaucoup Queribus : Paris et la Seine
Bonjour Queribus, J'ai découvert ce texte en espace lecture mais j'ai eu la flemme de laisser un commentaire, en bon Parisien flâneur que je suis. Bon, je dépasse mon état semi-comateux de gars qui s'enferme dans le métro dès le matin tôt et applaudis des deux mains à la lecture de ce beau poème qui magnifie cette ville lumière dont les m... (10/7/2018)
Beaucoup fried : Je te dirai
Bonjour fried, Il y avait longtemps que je n'avais lu un de tes poèmes sur Oniris, me semble-t-il. Eh bien, la poésie en prose te va toujours aussi bien. Ici, elle est sobre au regard du sujet et de sa douleur. J'aime bien le découpage. "Sûrement pas demain sûrement pas dès l'aube, mais oui, un jour sur le chemin qui va par la montag... (7/7/2018)
Beaucoup Carmiquel : L'océan
Bonjour Carmiquel, Ce poème m'a plu par l'originalité de son découpage qui accentue son côté visuel, presque graphique. Même la ponctuation sert au découpage, au graphisme. Très réussi. Bravo ! Donaldo (5/7/2018)
Beaucoup madawaza : Je t'aimeras
Bonjour madawaza, Quel rythme ! C'est du poème choc, du genre à transformer les neurones en cellules ultrasensibles, irraisonnées, passionnées, presque désordonnées. Bravo ! Donaldo (5/7/2018)
(1) 2 3 4 ... 33 »

Oniris Copyright © 2007-2018