Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Donaldo75

(1) 2 3 4 ... 43 »
Passionnément ↑ Charivari : Run and run and jump and fuck you Donald Trump
Bonjour Charivari, Tu m'as décoiffé avec ton poème. On dirait la chanson "Rebel without a pause" de Public Enemy en version 2016, à l'aune de cette anomalie locale qui s'appelle Donald Trump. Je ne parlerai pas du fond, vu que je suis entièrement d'accord, loin des discours où le problème s'est déplacé d'une ségrégation raciale à une lutte... (8/10/2016)
Passionnément ↑ GilbertGossyen : Ball trap
Bonjour GilbertGossyen, Je n'aurai qu'un mot: "Bravo !". Il fallait le faire, dans cette actualité perturbée où l'on entend tout et son contraire, en pondant ce poème flamboyant digne du Front Populaire et de ses chefs d'œuvre cinématographiques où Marcel Carné nous faisait du Gabin. C'est fort, rude, bien tourné, avec une fin digne du ... (11/2/2017)
Passionnément ↑ SQUEEN : Appétit
Bonjour SQUEEN, Ce poème m'a fait penser à la version qu'Andy Warhol avait donné, dans ses tableaux, de la peinture. Il avait largué l'abstrait, alors en vogue, pour un retour au figuratif, inspiré de la publicité. Au début, tout le monde avait crié à l'arnaque devant ses canettes de Coca Cola défoncées. Puis, progressivement, cette vision de... (5/7/2017)
Passionnément ↑ Damy : Adagio Dei [Sélection GL]
Bonjour Damy, Moi qui compose souvent des poèmes en écoutant une musique dédiée au thème et influente sur mon écriture, je comprends tes intentions, du moins je les saisis bien. Lire ce poème en écoutant la musique référencée dans le lien est vraiment une expérience à tenter. Ce n'est pas facile de composer un poème, car il s'agit de compo... (11/9/2018)
Passionnément Vilmon : Vers le ciel [concours]
Bonjour, J'ai été impressionné par cette fresque poétique, autant sur le travail graphique que la symbolique derrière les mots. Je suppose que cette construction a demandé beaucoup d'abnégation, parce que conjuguer la forme graphique, la forme poétique et la symbolique n'est pas aisé, surtout dans un format aussi sommaire que la page HTML.... (23/10/2017)
Passionnément Sylvaine : Terrible beauté
Bonjour Sylvaine, Tu dois te demander: qu'est-il venu faire sur un texte aussi ancien ? Eh bien, j'étais curieux de te lire en poésie, surtout après l'agréable moment passé sur ta nouvelle "Extinction". Voilà, tu sais tout ! J'ai adoré ce poème. En plus, il recèle une filiation certaine avec la nouvelle que je viens juste de commenter,... (23/8/2018)
Passionnément Noran : Elliptique naufrage
Bonjour Noran, J'avoue que je suis sur le cul. Dès le titre, le ton est donné et la promesse est tenue. Les images nautiques (as-tu pensé au capitaine Haddock en écrivant ce poème ?), le travail sur les sonorités (on sent l'amateur de musique), les changements de rythme, tout concoure au naufrage. Que dire de plus ? C'est très fort, pui... (10/8/2016)
Passionnément Vincendix : Le port de l’oubli
Bonjour Vincendix, Je viens de me rendre compte que je n'avais pas commenté ce poème que j'ai pourtant vraiment apprécié. Tout est là, pourtant: * Des alexandrins bien fermes sur leurs pieds; * Du rythme; * De la musicalité; * Des images fortes, presque cinématographiques, un peu comme ces vieux films français des années trente, ceux d... (5/10/2016)
Passionnément madawaza : La pierre de lune
Bonjour madawaza, Je ne suis pas vraiment branché sur les chansons, d'habitude mais là, j'avoue avoir été bluffé. Originale, cette chanson m'a emporté, parce qu'elle est rythmé, construite, puissante et très évocatrice. Il y a du merveilleux, presque du fantastique dans la pierre de lune telle qu'elle nous est contée. Et la narration po... (11/2/2017)
Passionnément LeopoldPartisan : Galaxies
(Lu et commenté en EL) Bonjour, Je me suis laissé prendre à ce poème, avec au milieu cette légende si belle et triste à la fois. Le premier quatrain, repris et magnifié à la fin dans un septet de toute beauté, donne toute la mesure de cette poésie, à la fois universelle, d'où la référence aux Dogons, et si humaine. On est presque dans l... (1/5/2017)
(1) 2 3 4 ... 43 »

Oniris Copyright © 2007-2018