Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Dyonisos

(1) 2 »
Beaucoup ↑ rosebud : Fric-frac
Loin de moi l'idée de décortiquer ce poème, d'y rechercher une quelconque maladresse, ce qui compte à mon sens bien plus que la rigueur du vers, c'est sa spontanéité. Donc, je me suis contenté de lire et d'apprécier ce poème coupé au couteau et qui fait mouche... En un mot j'aime ! (5/3/2014)
Beaucoup Pimpette : Le moment venu…
De bien jolies images sont apparues à la lecture de ce poème très réussi. Merci pour ce bon moment de lecture Pimpette. (5/3/2014)
Beaucoup Arielle : Dans tes souliers
Je voyageais sur la planète Oniris et ne regrette pas de m'être arrêté sous ce poème fort réussi... Merci Arielle. (5/3/2014)
Beaucoup irisdenuit : Mauvaise étoile
Bien que ce poème soit triste et fataliste, j'apprécie les métaphores qu'il contient. Les quelques libertés poétiques prises par l'auteur, presque des maladresses volontaires rendent la lecture des plus plaisantes... Le hasard de mes choix a aujourd'hui fait mon bonheur. Merci. (11/4/2014)
Beaucoup ↓ Miguel : Se peut-il…
Un sonnet qui aurait pu être parfait si le onzième vers n'était pas bancal... A mon goût tout du moins... Dommage car l'auteur a dû travailler beaucoup à la réalisation... Sans doute est-ce le manque de spontanéité que j'ai ressenti à la lecture, qui me fait dire cela... A retravailler à mon humble avis. ______________________ Après di... (3/3/2014)
Bien ↑ LeopoldPartisan : Les dépravés : écueil
Je suis un peu dérouté par ce style de poème, mais je salue le travail de l'auteur, qui a bien travaillé son sujet, à la manière d'un auteur de pièce de théâtre... En effet, je verrais davantage ce texte raconté sur les planches, face à un auditoire attentif, que classé dans la catégorie des poèmes... Il mérite certainement mieux donc... Bien... (6/3/2014)
Bien ↑ Arielle : Dans un mouchoir
Voilà un poème qui ne laisse pas indifférent, qu'on aime ou qu'on aime pas... A mon sens la construction surprenante gêne un peu la lecture, mais au fil des mots on finit par s'habituer au style et curieusement elle devient plus fluide. Je ne regrette pas mon passage. (6/3/2014)
Bien ↑ Arielle : L'été est à quai
Eh bien dans le flot des poèmes que j'ai lus ici, celui-là est le premier qui me fasse vibrer dès les premiers vers... Je ne désespère pas d'en trouver d'autres ! Je suis comme ça en fait, comme lorsque j'écoute une musique, ce sont les premières secondes qui sont décisives. Les quelques maladresses du texte se fondent et disparaissent rapide... (2/3/2014)
Bien ↑ rosebud : Les vêpres siciliennes
On lit ce poème comme on feuillette un album de photographies souvenirs... La description de ces vêpres siciliennes est en effet précise et parlante... Merci Rosebud de m'avoir fait voyager un instant dans cet univers. (5/3/2014)
Un peu ↓ Claus : Dur et dur
Je salue la performance de l'auteur, la prouesse devrais-je dire, mais je n'accroche absolument pas à ce style de poème... Sans doute est-ce dû au fait que je tente toujours d'écrire des vers chantant et là, dans le cas présent les mots accrochent... Lecture pénible pour moi... Désolé. (12/2/2014)
(1) 2 »

Oniris Copyright © 2007-2019