Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Cat

(1) 2 3 4 ... 14 »
Beaucoup Louison : Maladie d'amour
Petit moment de douceur passé au pays de la nostalgie et des dinosaures flashy. :)) Le papy bougon retrouve le sourire avec sa jeunesse, la mamie prépare les madeleines et presse les oranges et les petits-fils se délectent et s'abreuvent aux souvenirs des anciens, étonnés et ravis par les similitudes. L'écriture, elle-même, a revêtu ses a... (6/12/2018)
Beaucoup plumette : Cet été-là
Encore une tranche de vie selon le style Plumette.:)) Je trouve la première partie très juste. Ce besoin de mettre de l'ordre lorsque l'on aborde une nouvelle étape et puis aussi cette réflexion sur le tri d'après fait par les enfants. Une réflexion typiquement féminine, je pense... et qui nous entraîne bien sur la suite de l'histoire. Pui... (25/11/2018)
Bien ↑ Mokhtar : Père et fils
Une tranche de vie infiniment réaliste et tristement banale. Un père et son fils et leurs vies comme deux rails d'une voie ferrée, qui ne se rejoindront jamais. On sent le fils prêt à fondre dans la tendresse - C'est ainsi que je le ressens dans l'épisode du papy chéri - alors que le père, lui, campe sur ses valeurs, oubliant de s'ouvrir à ce... (6/11/2018)
Un peu ↑ Thimul : Le pour et le contre
Bonjour Thimul, J’aurais préféré qu’au lieu du chien ce soit Kevin qui trouve le courage d’aller au bout de sa création. Ne serait-ce que pour voir cette historiette d’ado mal dans sa peau transformée en véritable nouvelle. Pour moi la sauce n’a pas pris et j’en suis d’autant plus désolée que l’écriture est impeccable. C’était bien par... (23/10/2018)
Passionnément Thimul : L'étrange pouvoir de Victor
Je viens de passer un excellent moment de lecture. Du très bon Thimul ! Tous les ingrédients sont réunis pour obtenir un cocktail gouleyant à souhait. L’écriture enlevée, le suspens bien mené, l’imagination fertile qui fait mouche. C’est tout à fait le genre d’histoire où j’aime me délasser, le fantastique-merveilleux autorisant des tours de... (12/10/2018)
Bien Jean-Claude : Le voleur de brume
Bonjour Jean-Claude, La féerie m’a prise par la main dès la première ligne pour m’entraîner dans son halo de brume. L’intro est de toute beauté, jusqu’à la danse et son lâcher de brume final, je nage littéralement dans un moment de bonheur aux auréoles magiques et colorées. C’est beau, c’est très beau ! Avec une telle inspiration qui te... (3/10/2018)
Passionnément Mokhtar : Au nom du Père [Sélection GL]
Un petit bonbon à déguster comme il se doit, à l'humour acidulé qui fait mouche. Le ton suranné choisi pour disserter sert amplement l'effet comique. Tel Maupassant, voire Flaubert dans sa critique de la société de son époque dans Mme Bovary, tout est d'une justesse au cordeau. L'écriture, quant à elle, est irréprochable. J'ai suivi avec ... (10/8/2018)
Passionnément Lariviere : La Genèse
C'est une nouvelle à ne surtout pas avaler d'un trait. Il faut prendre son temps et se vider la tête des pensées parasites et autres larsens, pour l'accueillir comme elle le mérite... Je viens de goûter ici à un humour profond et bien inspiré, en totale et libre circonvolution, qui me laisse cependant un poil frustrée du fait de ma méconnaiss... (19/7/2018)
Beaucoup ↑ Jean-Claude : SMS
Bonjour Jean-Claude, Je me souviens avoir lu cette nouvelle en EL et déjà je la trouvais craquante. Une relecture n'est pas pour me déplaire. Le romantisme qu'elle dégage colle en tous points à nos jours. Savoureux ''bug'' qui fait que tout le monde reçoit le SMS en même temps, sans que les futurs tourtereaux s'en aperçoivent. Quant a... (25/6/2018)
Beaucoup hersen : Chasseurs de primes
J'ai suivi l'histoire de nos trois cow-boys en herbe, le sourire aux lèvres. Il y a quelque chose d'espiègle dans la narration, et puis aussi une certaine douceur qui fait que l'on comprend vite que ce ne sont pas des hommes en vrai. Cette façon de s'obstiner à aller vers l'Ouest tout court, sans but précis, par exemple... Si tu rajoutes à c... (20/6/2018)
(1) 2 3 4 ... 14 »

Oniris Copyright © 2007-2018