Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Cat

(1) 2 3 4 ... 16 »
Beaucoup ↑ Cristale : Le ressac de l'amour
Bonjour Cristale, Tu m'apprends à chaque fois des choses nouvelles. Cette fois ci c'est sur le gazel que je vais et viens au gré du ressac de l'amour. Tes images sont toujours autant empreintes de sensualité. Ici elle se fait douce et tendre pour parler de l'océan « sous la robe de l'aube » à l'heure où « Un frisson de silence effleu... (5/7/2018)
Beaucoup madawaza : Je t'aimeras
Une rédemption qui crie de toute son âme. Et c'est beau ! Il y a quelque chose de l'amour fou qui s'est mal donné au départ et promet des merveilles pour une fin heureuse. La strophe de "Ma main... " et celle de "Ma bouche...", sont à couper le souffle tant elles contiennent une aura de pardon qui expire avec force. Merci Madawaza pour... (4/7/2018)
Passionnément Ithaque : Les conscrits
La guerre dans tous les états, semble inspirer nos poètes sur Oniris. Et quelle belle inspiration chez toi Ithaque, où la métrique au cordeau donne des images d'une qualité rare. Des images qui m'emmènent en voyage au cœur de matadors jouant les conquistadors de pacotille. Les échos rapportés de ce temps aux parfums d'Algérie, prennent... (27/6/2018)
Beaucoup Robot : Gamin, t’es pas un homme !
J'ai du mal à imaginer cette époque pas si lointaine où faire la guerre conférait de la gloire à ceux qui tenaient les fusils. C'est pourquoi j'ai déclamé ce slam, à voix basse, certes, mais à fond les cœurs, pour le petit air de révolte qui swingue en fond. Merci Robot. Tu maîtrises bien ce nouveau genre, je trouve. Ce serait sympa de... (26/6/2018)
Bien ↑ Donaldo75 : Noël tralala
J'applaudis des deux mains la poésie qui trousse chaque vers avec maestria. Même si je verse moins dans le couplet cent fois rebattu des tralalas indigestes de Noël. C'est du too much pour moi. Chaque année on décrie et chaque année on remet les pieds sous la table, pas vrai ? Mais c'est très bien écrit et au travers des foies morts qui ... (26/6/2018)
Beaucoup ↑ leni : Selon l'humeur du temps
C'est toujours un bonheur de te lire, Leni ! Les mots chantent juste, au plus près du sang et de ce qu'est la vie. Un bonheur d'écouter PIZZI, et le contraste saisissant entre la musique gaie et sautillante qui fait ressortir la profondeur du propos Merci pour le bon moment passé à vous lire sous toutes les formes. Cat (22/6/2018)
Passionnément Recanatese : Le jour du Saigneur
Des vers magnifiquement écrits, qui dans leurs enroulés, le regard en zappette, dégagent toutes les subtilités d'un monde délirant aux contradictions aberrantes, sans perdre leur part d'humanité. Un poème au regard pur mais acéré, qui ne perd pas une miette de ce ''jour du saigneur''. Un poème qui balance fort. Un appel à la révolte dé... (20/6/2018)
Beaucoup ↑ Palrider : Les yeux d’ailleurs
Il y a des poésies comme ça, qui me laissent sans voix, sans mots. Tout est dit dans ce poème très réaliste, très lumineux, malgré le grave du sujet. C’est justement ce qui m’émeut ici. Il y a beaucoup de respect envers la personne touchée. Elle n’est pas simple malade, elle est elle, parce que l’amour du poète lui redonne le droit de se mani... (17/6/2018)
Beaucoup Luz : Retrouver la rivière
Bonjour Luz, Ce sont de bien belles images qui miroitent dans votre rivière ! Vos mots les cultivent de manière fort délicate. Bravo et merci. A vous relire (7/6/2018)
Bien ↑ papipoete : Frissons
Bonjour Papipoète, Ton "Frissons" nous fait partager les affres d'une nuit d'incendie dans le maquis provençal. A coup de mots justes, tu nous donnes à humer les affres d'une fumée mortelle. Ici : "Lumières bleues camions rouges sirènes hurlantes." en écho aux sirènes hurlantes, les couleurs font crépiter les mots. Est-ce... (7/6/2018)
(1) 2 3 4 ... 16 »

Oniris Copyright © 2007-2018