Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Cat

(1) 2 3 4 ... 14 »
Beaucoup kreivi : Feuillets d'Arabie (4) : Hedjaz
Bonjour Kreivi, Ralala... comme à chaque fois qu'une image accompagne un texte, je me suis laissée happée par elle, au détriment de ton poème. Du coup je reviendrai plus tard parler de tes Feuillets d'Arabie (4), car pour l'instant c'est la beauté de ce cliché superbe qui parle à mon imaginaire et soulève les émotions. Le bleu perçant du ciel... (16/4/2018)
Beaucoup ↑ Ithaque : Rosie et Jean
Il y a du romantisme à foison dans ce poème. Les deux prénoms du titre d'abord, puis l'histoire rapportée par ce petit garçon qui, à partir d'une photo "d'un soldat sous un arbre, photo d'un caporal et sa femme Rosie" voit naître sa vocation pour laisser divaguer sa plume Sergent-Major autour du drame de la guerre qui a laissé ses traces indélél... (16/4/2018)
Passionnément troupi :  Avec toi
Qu'il est beau ce « soupir d'aquarelle sur le pinceau du printemps » ! Il y a tellement d'amour, tellement de tendresse dans ce poème, que le bonheur c'est peut-être tout simplement de lire ici cet hymne à l'être aimé, à l'automne qui précède l'hiver, magnifié par cette superbe envolée : « Et le ciel rose et bleu, déjà frangé de noir, où mur... (13/4/2018)
Beaucoup leni : Dis-moi mon ami
Je sais ce qui m'emballe à chaque fois, Leni, c'est la sincérité qu'il y a dans tes textes. Je t'envie de savoir la mettre en scène avec un tel talent. Les mots, les images coulent, pétillant comme sait l'être l'amitié dans une semaine des quatre jeudis. Bravo à toi, bravo à Pizz'Yves. Une belle association, encore une fois ! A te rel... (13/4/2018)
Beaucoup Robot : Contre-danse
Il y a du joyeux à te lire, Robot ! Comment ne pas céder à l'attendrissement devant la scène proposée : un nounours tanguant et sa belle qui efface toute sa maladresse de son seul sourire, et la danse pour le coup, qui devient belle. On ressent fort le plaisir prit à écrire cette contre-danse, simple et si drôle à la fois. Merci pour... (13/4/2018)
Passionnément myndie : Maelström
Un maelström de pensées poignantes et tellement accrochées à la vie, dégoulinantes de tristesse et d'une extraordinaire sensibilité, regardant vers l'arrière en allant vers l'après. Cet après sur lequel ta raison bute, pourtant tu voudrais tant y croire... « ou battre le pavé poisseux de neige fatiguée qui coule salement aux veines des... (13/4/2018)
Passionnément Cristale : Braises d'encre
Ce que j'aime dans la poésie classique c'est lorsque la forme se fait oublier pour que ne subsiste que le rythme de l'histoire. Comme ici, où elle coule fluide, pareille à l'eau de la source lorsqu'elle me raconte son secret. La maîtresse de céans, de sa plume aguerrie à l'exercice délicat, ravive ma nostalgie de jours joyeux où l'humeur ... (13/4/2018)
Beaucoup hersen : Le message
Bonjour hersen, Il y a du flux intense, écrit dans le marbre, puis du reflux plus volatile mais pesant qui grave des moments éphémères dans l'infini, à tout jamais. C'est l'impression première qui persiste à ma lecture. Devant mes yeux, une scène, en toile de fond, le vent follet, imperturbable quoi qu'il se passe. Un matin, il y a e... (5/4/2018)
Passionnément leni : Il peine à s'endormir
Salut, l'Ami, J'irai écouter la mélodie plus tard... pour l'instant je me suis régalée de tes mots. Tu es toujours à raconter des histoires poignantes l'air de rien, avec un swing de jeux de mots qui insuffle sa propre et belle musique ; celle de l'âme et du coeur réunis. J'adôôôre ! Voilà qui est dit !!! Je relève tout, car tout est... (2/3/2018)
Beaucoup papipoete : Pharaonique chantier
Bonjour Papipoète, C'est frais et enlevé tout plein ! Une goulée d'air de la campagne qui me ramène à l'enfance, avec ces petites bêtes opiniâtres et courageuses qui me fascinaient tant. C'est bien la première fois que je les vois en action sur un tel chantier, et je trouve que le libre où joue le poème donne de ces bousiers, de bien sym... (29/1/2018)
(1) 2 3 4 ... 14 »

Oniris Copyright © 2007-2018