Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de RB

« 1 2 (3) 4 »
Beaucoup Louis : Bille
Vous savez quoi ? Je n'aime pas lire les nouvelles anecdotiques, Je n'aime pas lire de la poésie narratique (sauf celle de Tizef il y a quelques jours, et sans doute d'autres qui somnolent deci-delà, mais où ?, et encore exceptionellement...) Etait-ce vraiment de la poésie ? Qu'importe. C'est du jus d'émotions pures. Féminine et masculine. Raco... (7/8/2014)
Beaucoup ili : Jo [Sélection GL]
Vous touchez le sensible. Jo se serait appelée Isabelle, je conçois que cela eût pu devenir lassant. Mais "Jo" ce diminutif tendre pouvait selon moi se répéter comme vous l'avez fait. Vous parlez de l'attente qui évolue en la personnalisant de façon bouleversante, vous décrivez le sentiment de la disparition qui ne veut pas s'avouer, du const... (28/8/2014)
Beaucoup LeVentQuiSeLeve : La rêverie interrompue [Sélection GL]
Belle courte histoire, captivante, bien décrite, en un mot, pleine de vie. Un doute toutefois sur la capacité d'une calèche à faire se renverser un train, fût-il à vapeur. Mais j'ai aimé, comme vous l'écrivez, cette histoire toute simple. Seuls comptent ceux que l'on aime. (9/8/2014)
Beaucoup Jedediah : Anarquia
Je viens de voir que vous êtes présent sur Oniris; je n'avais jamais vu apparaître votre surnom (je déteste ce mot avatar). Donc j'ai lu votre nouvelle et l'ai trouvée absolument émouvante, éprouvante et relativement pingrement évaluée. Et quand je dis cela, je suis gentil... J'ai aimé ce ton et cette écriture simple, précise, contenue. En e... (4/4/2015)
Bien ↑ Agueev : Il fait chaud
Cela m'a plu, autant qu'aux autres commentateurs. A mes yeux, un point que je n'approuve pas : cette facilité de la détestation des autres. Et cette répétition autour du mot "con". On sait si facilement traiter le monde comme cela quand on se déteste soi-même, mais l'auteur n'aurait-il pas dû nous donner le signe qu'il était conscient de c... (9/5/2014)
Bien ↑ Pepito : Peut-on rire de tout ?
Belle maîtrise que dans camper cette nouvelle en courts tableaux, tous bien "éclairés" psychologiquement. Je suis personnellement moins joyeusement sensible à la blague des cochons... Petite rajoute sur le style : cette fin de phrase avec le verbe avoir m'a un tout petit peu heurté, il y avait plus musical à écrire. "tandis qu’un grand éc... (13/5/2014)
Bien ↑ Marguerite : Une fleur sur Mars
"Les premiers signes de la maladie d'Alzheimer sont souvent confondus avec les aspects normaux de la sénescence, une dépression, un stress ou d'autres pathologies neurologiques comme la démence vasculaire. e diagnostic de démence est essentiellement clinique. Des examens complémentaires doivent être réalisés afin d'éliminer des causes curables.... (31/5/2014)
Bien ↑ macaron : Le pays noir
Vous racontez bien cette histoire étrange sur cette étrange manie... Vous la décrivez cependant de façon assez évasive et un peu floue. J'apprécie particulièrement votre façon d'écrire les dialogues. Je ne sais pas si le retour à ce passé récent des houillères apporte vraiment quelque chose à l'histoire : c'est trop court, pas utile et c... (4/6/2014)
Bien ↑ Soruf : Le clafoutis de Mamie
Craquant et échevelé.... Quelques petites imperfections encore : - deux fois "la vieille géante" au début. "Elle" aurait suffit la deuxième fois. - comme "gambadaient", je ne sais si c'est le comportement que j'adopterais chez cet éleveur... - l'histoire de l'ogre et des lutins, c'est un peu "forcé-téléphoné" je trouve... Mais j'ai revu... (1/8/2014)
Bien ↑ Donaldo75 : Marianne
C'est une belle histoire, bien écrite, bien composée. Le "je" narratif ne gêne pas du tout dans le sens où il ne s'épanche pas et reste d'une froideur qui ne nie en rien son romantisme. Apprécié cette histoire, merci. (8/8/2014)
« 1 2 (3) 4 »

Oniris Copyright © 2007-2019