Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Francis

« 1 ... 57 58 59 (60)
Bien David : Le syndrome du scaphandrier
Vivre en position fœtale dans le ventre d'une mère ou s'immerger dans les flots d'une mer. Ne percevoir qu'un mariage entre le bleu et le vert.Ouvrir un livre aux pages vierges où tout reste à écrire. Se sentir seul comme dans une mer de sable. Voilà de multiples images qui naissent dans mon esprit à la lecture de vos vers figés sur l'écran de m... (27/12/2014)
Bien Robot : Les oiseaux en habits neufs
Voilà de jolies noces qui ne laisseront pas insensibles petits et grands ! riches en couleurs, les invités transmettent fraîcheur et gaieté. Ces amis de nos jardins annoncent le printemps que nous attendons avec impatience ! (29/1/2015)
Bien madawaza : Je passe
en lisant ces vers, j'ai pensé à l'albatros de Baudelaire. Privé de voiles, de la misaine, le mal-être pèse et le transforme en bloc de béton. Aux rimes plus douces : ale, age, elle...s'opposent des sonorités plus dures : oc, uc, ic, ec. Ce texte pourrait être mis en musique. Merci pour ce partage. (12/1/2017)
Bien micherade : Le chemin de la vie
Les décors : vieilles joies fanées, sournoisement tapie dans l'ombre, elle avance en trébuchant..." annoncent la fin du chemin mais une lueur comble le vide. Elle adoucit la forêt inhospitalière. L'espoir succède à l'angoisse. Un texte qui ressemble à un conte et qui rassure l'enfant que je suis resté. (25/2/2017)
Bien hersen : Question d'enfant
L'état hypnagogique stimule la sensibilité de l'enfant. La tapisserie de la chambre devient un écran sur lequel il projette ses peurs, ses angoisses. Il ressent l'absence d'un papa parti à la guerre. La maman est là pour le rassurer "il va revenir". La simplicité du lexique est en harmonie avec l'univers de l'enfant. (8/12/2018)
Bien ↓ Fanch : Les âmes trémières
J'aurais choisi un berceau et pas "son berceau" mais cette remarque n'engage que moi ! Oui, la fleur symbolise l'inéluctable destin des êtres; bouton, épanouissement rose, carmin et, déjà pétales qui se fanent ! Au printemps suivant, la mort les enfantera. (1/7/2014)
Bien ↓ Bobby : Rencontre fugace
J'apprécie tout particulièrement la visite quotidienne du martin-pêcheur dans mon jardin au bord du fleuve ! C'est un instant fugace car l'oiseau est méfiant ! Il en est de même pour son compère le pic vert. Je suis donc sensible à ce sonnet. Toutefois, quelques corrections devraient en améliorer la qualité. Il manque peu de chose pour que ces v... (7/1/2015)
Un peu ↑ Mystique : Dernier souffle
Dame blanche ou faucheuse, l'hiver ou la mort, ces vers engendrent la fusion des deux: (visage, marbre- nature, cœur...) L'idée est là mais je pense qu'il faut retravailler un peu le texte. (23/12/2014)
« 1 ... 57 58 59 (60)

Oniris Copyright © 2007-2019