Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Curwwod

(1) 2 3 4 ... 26 »
Passionnément ↑ Louis : Histoire d'A
Quelle verve, quelle fougue, quelle fantaisie, quelle science du jeu, avec les mots, les sons et les sentiments, dans cette histoire simple d'une découverte du monde merveilleux des lettres, véhicules de toutes pensées, de tout amour avoué donné ou reçu. Et de l'amour vous en avez, pour votre personnage bien sûr, mais aussi et surtout pour cette... (23/12/2014)
Passionnément ↑ leni : Le passeur d'eau
Il se manifeste chaque jour tant d'évènements ou de situations tristes, haissables, tragiques ou ridicules que le refuge du rêve devient vital. C'est le cas en poésie ou en chanson lorsque le spectacle devient insupportable. Le rêve, l'imagination, la poétique du Petit Prince et des étoiles, la mélancolie des amours qui naissent ou se dissolvent... (2/11/2015)
Passionnément ↑ Miguel : La dernière leçon, et la plus opportune
Excellent. J'adore car j'ai cru entendre le vieux Corneille expliquer à Jolie Marquise qu'il serait d'accord pour un petit tête à tête, ou encore une confession tardive du barbon Arnolphe. Une remarquable qualité d'écriture, des rimes riches, des images, une richesse de vocabulaire pour exprimer une auto dérision pleine de subtilité Mazette, C... (6/3/2017)
Passionnément LeopoldPartisan : Balancement
Depuis pas mal de temps, je voulais sinon commenter ce poème, il se suffit à lui même, mais dire à l'auteur mon admiration sur sa manière de traiter avec une pudeur extrême et malgré tout une terrible force affective ce drame du suicide d'un enfant. Cette façon progressive, allusive d'amener la terrible révélation est d'un efficacité effrayante.... (1/11/2014)
Passionnément Pimpette : La joie si difficile à dire…
Certainement ce n'est pas une surprise de découvrir chez Pimpette cet art du vivre et du bien vivre exprimé dans un poème intimiste, impressionniste, imaginatif et d'une tendresse réconfortante. La petite fille émerveillable, émerveillée réapparait toujours sous sa plume avec ses mots simples et forts à qui sait en goûter les racines. Elle aime ... (3/11/2014)
Passionnément Louis : Monsieur B
Bonjour Monsieur LOUIS, Quelle virtuosité! Je n'assimile pas votre texte si réjouissant à une de ces performances un peu vaines dont parle un de vos commentateurs et dont sont friands nombre de plasticiens contemporains. On sent dans votre cheminement qui emprunte bien des chemins de traverse, une vraie tendresse pour votre personnage et bien d... (12/11/2015)
Passionnément myndie : L'aube bleuit sur la callune
C'est magnifique de simplicité, de musicalité, de sensibilité sans pathos et de tendresse infinie. Quelle délicatesse, dans les mots, les sons les images. Vous avez si bien compris que la simplicité, le dépouillement sont gage de sincérité. Et ce refrain dans cette forme originale et harmonieuse : "te souviens-tu ? Tu étais morte" Et ce final... (30/1/2015)
Passionnément leni : On vient chez Vanessa
Voilà bien ce qu'on peut appeler de la belle chanson poétique, de la belle chanson à texte signifiant dans la tradition francophone. La verve, le choix du vocabulaire à la fois familier et poétique, le décalage entre la légèreté apparente et la densité du personnage avec toute sa chair d'émotions, de souvenirs, de rêve, d'échecs, de désir de gra... (6/5/2015)
Passionnément leni : Arrêtez le monde je descends
Désolé d'arriver après la bataille. Il faudra un jour qu'on m'explique où tu trouves des idée pareilles, dans une belle continuité de l'inspiration, un ton désenchanté mais au fond plein d'espérance et de douceur. Comme de coutume Eric a su trouver les tonalités d'une mélodie qui se marie à merveille avec ce très beau texte en accords mineurs. ... (30/10/2015)
Passionnément leni : J'ai rendez-vous avec moi
Cher Léni, Tu sais ce que j'en pense : c'est sans doute par sa profondeur, sa sincérité et son ton désabusé un de tes tout meilleurs textes. Brillante idée que cette île de la Dérobade dont le nom évoque immanquablement la Désirade. De l'une à l'autre il y a toute une vie qui passe. J'aime aussi beaucoup le titre qui n'est pas sans rappeler a... (2/10/2015)
(1) 2 3 4 ... 26 »

Oniris Copyright © 2007-2018