Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Provencao

(1) 2 3 4 ... 14 »
Beaucoup ↑ Hananke : Mallarmé
Je découvre avec grâce, ce délicieux écrit, avec un plaisir certain que procure le boléro de vos vers: "Son sens adamantin d'esthétique sans faille Élabore l'incise en abstraite médaille Dont la virgule, habile, objective l'avers." Belle poésie en concert à Mallarmé, nous permettant de résister et d'ignorer les affres du monde telles qu'ell... (10/8/2018)
Bien Jigsaw : Nuit de toi
"Elle voudrait qu’il oublie ses yeux son corps son âme Il voudrait qu’elle s’oublie et que ses yeux s’enflamment Elle est île, il est aile, et les instants s’égrènent" J'ai bien aimé cet instant du plaisir, de l'oubli, de ces yeux, de ce corps et de cette âme..autant de mots qui touchent la corrélation entre sagesse et désir . Mai... (10/8/2018)
Beaucoup Polpol : La chute de Tenochtitlan
J'ai beaucoup apprécié l'angle que vous avez choisi de prendre pour composer cette poésie libre. L'idée de l'outil, qui nous permet de révéler les choses...me plait d'autant plus. Incontestablement votre poésie s’inscrit au cœur de l’actualité, cette actualité sensible, véritable...que chacun puise dans son chemin de pensée. J'aurais ten... (8/8/2018)
Beaucoup Apolluc : Jardin suspendu
"Le philosophe, un peu perplexe, Y cherche l'écho surhumain De sa pensée riche et complexe, Mais Dieu ne lui tend pas la main " J'ai bien aimé ce langage de la fidélité en un langage des pensées, avec ce versant de vie qui vibre entre ciel et terre. Cette découverte et rencontre entre le philosophe et le poète, atteint une dimension pre... (7/8/2018)
Bien ↑ Donaldo75 : Masse critique [Sélection GL]
"Libéré de ses maux, jeté dans l'univers Le monde s'éparpille, à l'endroit à l'envers, Un nuage de gaz au parfum de fumée." J'ai beaucoup aimé ce tercet, qui est à mon sens une des empreintes essentielles de votre poésie, il bouleverse notre être. Autrement dit, lorsque le silence ou le refoulement sont de mise," les maux, la sinistre... (2/8/2018)
Beaucoup ↑ Gabrielle : Soleil rouge
Ce rythme, cette fréquence, ces mots "clac", sans virgule, sans respiration, sans inspiration....c'est peut-être cette poésie simple, décortiquée et sans âme qui me rapproche étrangement à la nausée, mettant en acte l'injustifiable sentiment d'exister, en une indication "criant misère' qui conduit à la mort. "Ce spectacle glaçant Face au ... (1/8/2018)
Bien ↑ papipoete : Point de non-retour [Sélection GL]
Un point de non-retour avec cette qualité, qui vous est propre, d'intentionnalité, j'ai essayé d'entrevoir un espoir de voir surgir une lueur à travers vos vers succulents. Je me suis posée la question d' être là.....qui semble ne pas être si simple, même en étant pleinement cette force d'humanité...:"On m’a repris mon passeport Que j’ingurgita... (1/8/2018)
Bien ↑ Eclaircie : L'inconsolée
J'ai aimé cet écrit, déjà par le titre "l'inconsolée" qui nous plonge dans une aura psychologique assez lourde voire angoissante et assez mystérieuse. Vous avez a mon sens tres bien appuyé cette présentation qui nous expose au néant en éprouvant le « froissable, le palpable...» de l’étant dans son angoisse, qui devient :" L'alphabet par... (27/7/2018)
Beaucoup Gabrielle : Au nom de l'amour [Sélection GL]
J'ai bien aimé ce poéme court avec ce titre elogieux et fort où "la foi grandit" repose sur sa propre énigme , qui semble être celle du Bien. J'ai trouvé votre écriture prioritaire, voire presqu'urgente... Avec une lecture qui demande beaucoup d’attention : j'y ai lu une recherche de dignité, qui a mon sens a trouvé dans ce court texte... (26/7/2018)
Beaucoup jude-anne : Ô Douleur [Sélection GL]
"Irraisonnée douleur résonnante, D’instant En éternité, Papillonne souffrance Un instant, Une éternité…" La souffrance dans ce quatrain s'offre conjointement comme altération du rapport à soi et à autrui et comme diminution de la puissance de raisonnement. Vous avez remarquablement souligné en votre poésie le rapport ainsi modifié ... (26/7/2018)
(1) 2 3 4 ... 14 »

Oniris Copyright © 2007-2018