Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de hersen

(1) 2 3 4 ... 31 »
Beaucoup Marc-Antoine : Terre de Mozambique
J'aime beaucoup ce poème qui retrace de douloureux moments, une Histoire volée. Mais aussi le magnifique ce pays (que je ne connais pas, j'en apprécie d'autant plus les vers de l'auteur) J'aime, même si ce n'est pas si simple que ça, comme une identité retrouvée pour ce pays, par le biais de cette femme. Merci de cette lecture ! (18/3/2019)
Bien ↑ Luz : Dans la vallée
bonsoir Luz, Il y a de très belles images et la nature prend soin de cet enfant; pour le fond, j'adhère complètement et tu as su retranscrire cette sérénité du soir qui tombe; Par contre, à la lecture, j'ai un peu un problème de rythme. je le trouve très haché car je n'ai pas de "liant" entre les tercets. j'ai presque l'impression de lire... (14/3/2019)
Beaucoup Donaldo75 : Danse
C'est enfin la délivrance après un passage en hôpital, sous l'emprise de médicaments et d'un corset : contention chimique et physique. Et la fin de ne pouvoir dire non, au corps médical qui sait. Un zèbre; un zèbre dérayé dont les rayures brillent au fenètre, j'ai adoré ce passage; Et maintenant, plus rien qu'un mélange de tous dans les molé... (14/3/2019)
Bien apierre : Retour à la villa
"Les placards du temps qui passent" Dommage en ce qui me concerne que le poème ne soit pas plus porteur d'images comme celle-ci, qui interpelle, qui sonne juste. Et j'aime les souvenirs ébréchés comme les assiettes fatiguées Ce poème frappe, il dit ce qu'il veut dire. mais il y manque pour moi un quelque chose, une folie dans le souvenir, ... (13/3/2019)
Un peu ↑ Pouet : L'Orchidée
Je ne trouve pas ici l'originalité qui souvent habille tes vers. j'ai l'impression (fausse ?) que tu t'es laissé aller; normal, me diras-tu, entre amis, on oublie vite l'essentiel. Ce n'est absolument pas grave, mais je ne suis pas convaincue, j'ai du mal à être embarquée cette fois-ci. En plus ton titre...des coups à tomber du tabouret ... (13/3/2019)
Beaucoup ↓ RuedeC : Train
Même si je trouve dommage, dans la forme, de n'avoir pas assez joué sur la longueur des vers dans la deuxième partie, ce qui lui aurait donné plus d'épaisseur, et aussi un changement de rythme intéressant il y a une originalité à aborder ainsi le sujet; la description du soir dans cette gare de province est tout en douceur et en pastel, et l'... (6/3/2019)
Beaucoup ↓ embellie : Le sommeil
Bonjour embellie, J'ai vraiment aimé lire ce poème, chaleureux dans la tiédeur des draps. par petite touche des fins poils du pinceaux, tu nous fais une description de l'assouvissement, de la volupté. En plus, j'adore le mot "replet" :))) par contre, j'ai été déçue du dernier quatrain, non pas dans son écriture, mais dans ce rappel soc... (5/3/2019)
Bien ↓ plumette : Paroles
Bonjour Plumette, je trouve d'emblée que ce poème sur la parole est un tantinet bavard pour que la valeur de la parole en elle-même ressorte. Tu joues beaucoup sur des qualificatifs de parole et cela atténue (à mon sens évidemment) la valeur de cette parole. je m'y retrouve mieux déjà dans ces deux vers : Qu’elle me nourrisse ou m’ex... (5/3/2019)
Beaucoup ↑ FrenchKiss : Lettre à un souvenir
Prendre le contre pied, tu as tout compris du libre, (ça c'est une blague) pour exprimer si intensément la douleur du manque est très fort. Il y a une très forte résonance, en fin de lecture, du tout ce que le narrateur a aimé de cette personne. c'est à dire tout, il a tout aimé. Aimer c'est ça, tout ou rien. Un très beau libre, justement... (4/3/2019)
Beaucoup eskisse : Liseur invisible
J'aime assez le narrateur, un écrivain, qui décrit son lecteur lisant. Une occupation silencieuse, pour entrer dans les mots de l'auteur, qui n'a que les mots pour dire l'indicible. Et le lecteur va se laisser emporter, par sa sensibilité, et peut-être aura une larme, de papier, en refermant le livre sur le mot fin. Je trouve ce poème fort... (1/3/2019)
(1) 2 3 4 ... 31 »

Oniris Copyright © 2007-2019