Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Vincendix

« 1 ... 52 53 54 (55)
Pas luciole : À Bergiris
Bonjour, Je trouve votre poème d’une grandiloquence hors sujet. De tels souvenirs d’enfance sont gâchés par des expressions surfaites qui ternissent les images comme (fiers cyprès « remplis » de majesté ! ) Je connais la région, sa beauté naturelle peut se passer de maquillage. Le vers 3 me fait grincer les dents et le terme guillocheur pou... (29/3/2016)
Pas Conslutaniole : Bouquet de pissenlits [Sélection GL]
Je ne vois rien de transcendant dans ce texte « libre », certains vers me déroutent, « l’élan en saupoudre comme des flocons de neige sur le nuage doré » et pire encore « l’enfant jette les tiges vertes toutes vides dans le ciel derrière ». Et puis la prairie étant recouverte d’herbes folles et de fleurs, les sandales de l’enfant claquent tout... (31/7/2016)
Pas Timoline : Trajectoire
Ecrire un poème sur un accident de la route, je trouve cela inconvenant, pour avoir été témoin de nombreux cas mortels (dans mon job) j’estime que ce genre de drame n’a pas sa place dans la « poésie ». Il y avait une autre façon de rendre hommage à un ami que d’employer des termes aussi « voyeuristes », compte tenu de votre écriture, je pense... (19/6/2017)
Pas ↓ Dolybela : Terminus
Je vois un train" courir" avec ses petites jambes d’acier, je vois un oiseau bleu dans un ciel rouge, une main froide sur un piano blanc, une lune perçant un ciel trop noir, un ange noir au regard vert, une neige immaculée (pourquoi pas noire aussi ?), un soleil impitoyable comme l’univers de Dallas, un reste de lumière, une taille trop fine, un... (20/1/2016)
Vraiment pas socque : Débordement
Débordement en effet, trop c'est trop ! A couper l'appétit et le reste. (20/1/2016)
Vraiment pas Raoul : Pages arrachées
Je lis ce texte à l’endroit, à l’envers, en diagonale, en pointillé mais ses « qualités » m’échappent, probablement qu’il me manque une clé ? Je ne trouve aucun jeu de mots subtils, pas même le chef de sévisse ! Quand à la strophe abracadabrantesque du verbalisateur, c’est le bouquet ! ! (19/9/2016)
Vraiment pas ikran : Pénétration de l'inquiétante étrangeté
Je suis sans voix devant une telle débauche d’images surréalistes. Mais c’est un style que je n’apprécie pas, même à petites doses et là, c’est la totale ! « Sur la rigueur d’un renard crevé », Hop ! « Les rochers baveux d’ombre font des bulles » Ouille ! « Les coutures des racines » Ploc ! « Les bronches de lumière » Clap ! La folie n'... (20/4/2016)
Vraiment pas ↓ Soulyne : Jack l'Éventreur
Il y a des sujets que je ne supporte pas et ce depuis la vison de réelles horreurs, malgré la qualité de l’écriture, je m’abstiens de donner une appréciation sur ce texte sanguinolent. Vincent NB je reviens sur ma décision de ne pas noter ce texte que je ne peux qualifier, l'horreur de l'actualité m'y engage. (9/11/2017)
« 1 ... 52 53 54 (55)

Oniris Copyright © 2007-2019