Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Cyberalx

(1) 2 3 4 ... 8 »
Beaucoup ↑ Ninjavert : Turbulences (première partie)
Comme le dit Tchollos, c’est immersif car bétonné de partout, on y croit tout de suite, le rythme est bien soutenu, c’est de la SF vivante. J’ai une admiration particulière sur la façon dont tu traites les aspects technologiques de l’histoire. La difficulté avec la partie de ce genre littéraire est de ne pas tomber dans un excès descriptif o... (2/6/2007)
Beaucoup ↑ Tchollos : Les trois petits cochons (Remix 2007)
Vraiment génial ! Je me suis régalé en lisant cette histoire qui donne une dimension plus "Humaine" à l'histoire tragique de ces quatre larrons. Le champ lexical du cochon et du loup sont largement exploités, l'histoire est fluide, il n'y a pas de temps mort et on ne s'ennuie pas. Deux reproches me viennent cependant à l'esprit : Bou... (2/6/2007)
Beaucoup ↑ Den : Souvenirs...
Un texte vraiment spirituel et bien pensé ! On devine dans la façon de voir les choses de "l'inspecteur" un donquichotte des temps modernes. La même folie et le même enthousiasme, par contre, c'est beaucoup trop court, je crois que vous auriez pu pousser le bouchon encore un peu (mais je dis ça juste parce que j'ai adoré). Bravissimo. (13/6/2007)
Beaucoup ↑ Ninjavert : Turbulences (quatrième partie)
Enfin ! ça a été difficile d'attendre pour connaitre la suite et j'ai lu le tout avant de partir bosser ce matin, mon commentaire est donc bien mûri... ... Pas tant que ça en fait, j'ai du relire la fin de l'épisode 2 pour me remettre dans le bain mais ça n'a pas été long : J'ai beaucoup aimé la nouvelle, mais l'inévitable idéalisation du... (17/7/2007)
Beaucoup ↑ Lariviere : Rêve du quinze juin
Ce que j'aime le ton de cette nouvelle ! Witold Gombrowicz -malgré son aversion notoire pour le roman-eut été flatté de servir de cocher dans cette histoire, j'en suis certain. Je n'ai hélas pas de critique à faire, c'est trop bien écrit pour que le cancrelat écriveur que je suis ne parvienne à déceler les éventuelles failles du récit, du fo... (20/7/2007)
Beaucoup ↑ Ninjavert : Deux cloches, un gong, et une sacrée paire de cornes (Le Diable a perdu un œil)
Alors ça, mon vieux sagouin ! En ce qui me concerne, c’est -et de loin- la meilleure nouvelle que j’ai lue de toi jusqu’ici : Tout y est. De bonnes métaphores, un rythme soutenu et prenant, des comparaisons sonnant juste, du suspense et une chute que je n’ai ABSOLUMENT pas vu venir malgré le titre ! Au départ, j’ai cru que la paire de c... (13/7/2008)
Beaucoup ↑ Lariviere : Chat noir chat blanc
Je pense que mes suppositions sont dorénavant fondées : Tu es fou. Au cas où tu te poserais la question, c'est un compliment. Moi qui m'attendais à une parodie du grand Emir Kusturica, je n'ai trouvé ici que drôlerie montypythonesque et grand n'importe quoi organisé, bravo et merci pour ces larmes de rires. (30/7/2007)
Beaucoup ↑ Ninjavert : Papa nous écrit du ciel [concours]
Celle là, j'ai pris le temps pour la lire, mais c'est fait ! Passer après les as du commentaire n'est pas chose aisée, je suis d'accord avec à peu prés tout (sauf avec Guanaco pour le feulement de l'air que je trouve très bien). Certaines images sont très belles comme :"Les traînées d’azote libérées par leurs propulseurs traçaient des arab... (1/9/2007)
Beaucoup ↑ Tchollos : Le serment de Chronos
Contrairement à moi, tu t'améliores avec le temps. Je cherche en vain une critique à faire et il n'y a que des compliments qui me viennent en tête, trés bonne histoire, palpitante, de l'humour quand il faut, des sentiments là où on en voulait, de l'Histoire : un récit bien documenté ! Le thème du voyage dans le temps est casse gueule, pour... (18/6/2008)
Beaucoup Lariviere : Vie binaire
Lorsque j'ai écrit la première version de "Poudre", ça ressemblait un peu à ça et je me suis dit, à la relecture, que c'était peut être trop indigeste. Ici, je crois pourtant que cette façon d'écrire est justifiée par le titre :" Vie binaire". Le rythme colle au personnage englué dans ses vices et routines, évidemment, il faut avoir envie ... (9/8/2007)
(1) 2 3 4 ... 8 »

Oniris Copyright © 2007-2018