Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Alcirion

(1) 2 3 4 ... 11 »
Passionnément ↑ Mourmansk : Le corps de Paris
Excellent texte ! J'aime beaucoup la suggestion de noirceur, du début à la fin (même si je n'ai pas saisi l'idée générale). Une atmosphère bien rendue, mystérieuse, des images intéressantes (les ponts pour des jambes d'éléphants, par exemple). Une forme aboutie et nuancée qui impose un ton négatif et légèrement inquétant en évitant le travers d'... (26/4/2016)
Beaucoup ↑ Raoul : Pages arrachées
Que dire ? Un florilège intéressant parce que les images, les métaphores et les jeux de mots ne recourent à aucune facilité. Traduire les idées, et particulièrement les délirantes, par des formules originales et évocatrices, inspirées, c'est la substance du truc après quoi nous courrons tous... Ici, c'est particulièrement réussi ! (18/9/2016)
Beaucoup ↑ Curwwod : Héloïse [Sélection GL]
Bonjour Curwwod, Avec moi ça marche à tous les coups. J'ai senti dans ce texte une volonté épique, ça va vite, ça virevolte dans un style soutenu qui me fait penser au dix-neuvième siècle, à l'ultra-romantisme. Techniquement parlant, c'est toujours très haut niveau, la phrase est limpide, claire, il y a un souci permanent de l'euphonie qui... (10/9/2016)
Beaucoup ↑ socque : Buffets à volonté
Bonjour Socque, je ne suis pas très fan des calligrammes et autres fantaisies pour la forme... Mais pour tout le reste, c'est parfait. J'ai vu des focalisations différentes autour d'un même thème, dans le temps et l'espace, mais ce n'était peut-être pas ton propos. Bravo en tout cas ! (27/8/2016)
Beaucoup ↑ OiseauBleu : Harmonie clairemonieuse
Magnifique vraiment ! ( Je suis mauvais juge dans la mesure où c'est exactement la veine poétique qui m'intéresse.) Je vois un esprit symphonique : les éléments de la nature, nommés les uns après les autres chantent en fait le même thème marin. Je pense immédiatement au Bateau Ivre, à Valéry (Le cimetière marin), à Léo Ferré (La mémoire et la M... (4/5/2016)
Beaucoup ↑ Curwwod : Les mots des morts
Un pur talent de versificateur une nouvelle fois démontré. Même si je me sens assez loin de cet univers pour la forme, je comprends l'ambition et le projet. Il y a, conjugué au talent, une maîtrise technique tout à fait bluffante. Un texte très réussi, un clin d'oeil à la "La Servante au grand coeur" de Baudelaire peut-être ? EDIT : curiosit... (17/4/2016)
Beaucoup ↑ Curwwod : Épilogue…
Bonjour Curwwod et bravo une fois nouvelle ! Depuis que je suis arrivé sur Oniris, je me suis surtout intéressé à la poésie libre, d'abord par curiosité de voir ce que faisaient les autres. Pour les autres genres, j'ai été surpris de voir autant de passionnés des formes anciennes et la capacité de certains à les lier habilement à des préoccu... (4/7/2016)
Beaucoup ↑ Curwwod : Réveille-toi…
Bonjour Curwwod, j'ai laissé passé la nuit pour prendre un peu de recul sur ton texte. On retrouve les éléments d'un style lyrique qui ne donne jamais une impression d'excès. J'ai toujours l'impression d'une seule phrase dans tes poèmes, comme une source qui jaillit d'un coup et emporte le lecteur à grande vitesse à travers des chutes, des... (6/11/2016)
Beaucoup ↑ hersen : Obsolescence de la sentinelle
Un excellent rythme, servi par une découpe impeccable, (j'ai le sentiment que tu as compté comme un classique), c'est déjà très bien pour des vers libres. Ce qui les sert parfaitement et donne un texte très réussi formellement, c'est l'agilité de la phrase, il reste une impression de clarté et de légèreté. Pour le fond, ça me parle tout à fai... (7/12/2016)
Beaucoup ↑ Curwwod : Le bain...
Bonjour Curwwod, Emballé par ton savoir-faire, comme à l'accoutumée. Pas un mot en trop, ni manquant, pour reprendre la définition de Banville du poème réussi. La qualité dans ce texte, comme dans bien d'autres de ta plume, vient de la qualité de la phrase, limpide, où l'on ne ressent à aucun endroit de torsions ou de facilités pour respec... (28/6/2018)
(1) 2 3 4 ... 11 »

Oniris Copyright © 2007-2018