Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Gabrielle

(1) 2 3 4 ... 10 »
Beaucoup Luz : Les visages du courant
Un texte qui se présente comme un texte intimiste traitant du souvenir avec mélancolie. Les visages sont associés à la peine qui évolue le long du texte avec, dans la dernière strophe "ils passent" comme pour symboliser le recul pris par le narrateur/trice à la fin du poème vis à vis de ce souvenir vivant qui évolue. Un exercice réussi : ... (17/8/2018)
Beaucoup eskisse : Dame Dune [Sélection GL]
Quand la dune porte la vie... Merveilleux texte qui renvoie vers une autre dimension : la dune est vivante (ressenti du lecteur durant tout le texte) et elle offre son ciel (chute). Merci pour ce merveilleux voyage. G. Michel (13/8/2018)
Beaucoup hersen : Désolée [Sélection GL]
La terre désolée... Tout d'abord mère nourricière puis ingrate. Le sort qui est réservé à cette terre devenue narratrice laisse sans voix. Il est impossible de dire l'indicible... Merci à l'auteur qui traite ici d'un sujet brûlant et de l"indicible (situation évoquée ici). Bonne continuation à vous. Cordialement. (12/8/2018)
Beaucoup Alcyon : Elle s'élève droite comme l'espoir [concours]
Comme une prière... L'espoir qui domine (première et seconde strophes), l'espoir qui veille sur les âmes "jusque dans leur sommeil" (troisième strophe). Il s'agit de situations d'urgence (quatrième strophe) et la prière est omniprésente.. Un certain élan face aux prières (cinquième strophe). Puis nous notons la présence d'un souhait... (8/8/2018)
Bien madawaza : Dans les coulisses de mon cœur
Des révélations concernant la "scène de la vie" et "les coulisses du coeur". L'écriture est simple comme un regard qui serait porté par un enfant. Merci à vous de nous avoir offert ce coeur ouvert. Délicieux partage... Cordialement. G. Michel (7/8/2018)
Pas jude-anne : Ô Douleur [Sélection GL]
Un sujet délicat est traité dans ce poème. L'auteur'e) nous fait partager son ressenti : douleur puis souffrance, les deux enchevêtrées (troisième strophe). Le corps puis l'âme s'expriment,l'âme se limitant au corps (troisième strophe). Douleur et souffrance ne forment plus qu'un (dernière strophe). La chute renvoie sur l'intemporal... (3/8/2018)
Passionnément Provencao : Le portillon bleu [Sélection GL]
Quand le souvenir se mélange au rêve... La fine plume de l'auteur'e) nous fait partager une certaine quiétude que seule une présence au sein d'un paradis terrestre peut permettre. Souvenir, réalité et rêve se mélangent. Merci à vous pour ce beau tableau nostalgique. Bien à vous. G. Michel (1/8/2018)
Beaucoup Amandine-L : Regard humide
Ce poème traite de l'intemporalité. Les beautés de la création apportent un témoignage. Au plaisir de vous lire. G. Michel (27/7/2018)
Bien Luz : Les eaux du pré [Sélection GL]
Un texte emprunt de nostalgie traitant du délicat sujet du souvenir d'enfance. Le narrateur relate un souvenir d'enfance fait d'instants de vie à la campagne. Il s'attache aux perceptions des sens (vue, odorat,ouïe) qui témoignent du dit souvenir. Ainsi, le narrateur propose une exploration nouvelle du souvenir, triste vestige de ces mo... (26/7/2018)
Un peu silver : Limites
Des limites qui n'existent pas pour un coeur humble et doux... Laissons libre cours à l'amour... Merci pour ce partage. G. Michel (20/7/2018)
(1) 2 3 4 ... 10 »

Oniris Copyright © 2007-2018