Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de fried

(1) 2 3 4 ... 6 »
Passionnément Fowltus : La maison debout [Sélection GL]
J'ai bien apprécié cette description, poésie libre prend ici tout son sens et c'est très agréable. Bravo (19/9/2018)
Beaucoup papipoete : Sein [Sélection GL]
Un poème qui se lit comme une petite histoire, jeux de mots. Barbara chantait "je ne suis pas de celles qui meurent de chagrin je n'ai pas la vertue des femmes de marins" et à l'inverse voici le marin qui souffre pour sa belle qui est partie. Juste retour des choses ? C'est une belle mélancolie marine. (3/8/2018)
Beaucoup Tychillios : Les fleurs de plomb
J'aime la description sans conscession de la ville, ce regard sur la prostitution et la drogue. "L'obscurité ronge lentement les nuées marbrées de glaise brunâtre et anthracite." La description des trois femmes tout en restant dans le ton est superbe également. Bravo (2/8/2018)
Bien Queribus : La place de Grève [Sélection GL]
Ce poème me plonge à l'époque décrite dans "les rois maudits" l'exécution des templiers. Vous y allez allègrement et l'ironie de ce vocabulaire : bourreaux heureux, doux buché, foule exulte, joyeux commérage... montre bien la moquerie. Certainement l'exitation devait exister et effectivement au nom de dieux comme on l'invoquait au moyen age. (1/8/2018)
Passionnément Donaldo75 : Plaisirs alcalins [Sélection GL]
Wouhaou ça décoiffe. la drogue et le poète ce n'est pas nouveau, c'est traité de manière moderne et bien agréable à lire. j'adore ces deux vers : "Ma langue dans sa bouche où Lucie à nouveau Éclaire en diamants mon gentil cœur d'agneau," un clin d'oeil à "lucie in the sky with diamonds" lucie serait elle une louve ? merci pour cette evasion (28/7/2018)
Bien MissNode : En mémoire aux duvets – 3
L'ensemble est une belle image, un appel à la tendresse. J'aime beaucoup le II, je rejoins Eclaicie et me dis que tout aurait pu être épuré de la sorte. Peut-être est-ce lié à un de vos souvenir mais la poignée de main du V ne m'évoque rien et semble incongrue. J'ai apprécié les petites touches de sensualité. (24/7/2018)
Passionnément ↑ eeeephmr : Huit heures [Sélection GL]
C'est un poème sobre, d'une grande simplicité. Son rythme, la répétition du premier quatrain me font beaucoup d'effets. Le temps l'entraine à sa perte et il râle après. Déja huit heures. J'adore. Cela m'évoque l'excellente bd "Carmen Cru" une terrible petite vieille. (23/7/2018)
Bien MonsieurF : Entrelacs
Hello Monsieur F, Je me suis laissé emmener par cette promenade dans les entrelacs du soir. J'ai aimé la proximité de la nature la simplicité du texte. Moins "le cri des milans contrepoint à tes yeux." (16/7/2018)
Passionnément BlaseSaintLuc : Salammbô
Que restait il de Carthage quand Flaubert est venu y écrire Salammbô, que des ruines, colonnes écroulées et au sol fresques en mosaïques. Restes épars de toutes les civilisations et peuples qui ont fait et défait Carthage. Ce poème est une belle évocation du roman, il entraine dans un rêve d'un monde antique. J'ai aimé les première rimes repri... (8/7/2018)
Passionnément Cristale : Le ressac de l'amour
Je ne connaissais pas la callune, une sorte de bruyère sans doute assez présente sur la côte. Votre poème d'une belle sensualité est fluide et agréable à lire. Bravo (5/7/2018)
(1) 2 3 4 ... 6 »

Oniris Copyright © 2007-2018