Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de fried

(1) 2 3 4 ... 7 »
Passionnément ↑ Eki : À la lisière de mes silences
J'aime cette belle introspection sur le theme de l'hiver qui approche. J'aime ces quelques mots qui racontent comment un poète appréhende le vieillissement et l'approche de la nuit. (7/11/2018)
Bien Luz : À l’écart du néant
Le poème est plein de vigueur et à la fois léger, je ressent une belle volonté d'avancer dans la vie et un désir de rester proche de la nature. Une ballade vers une fin mais tout de même Yalla ! (26/10/2018)
Bien LEPOETEPOETE : Hommage à Jean Ferrat
Tu écris un peu comme on aime, à perdre la raison, J'ai la musique en tête et c'est très sympa à lire, J'aime beaucoup "écrire comme un semeur de songe". (19/10/2018)
Beaucoup Curwwod : La bleue
Il y a de l'amertume dans cet alcool et à nous l'ivresse dans ce poème bien agréable à lire. Bravo (17/10/2018)
Bien Francois : Au-dessus des flots
J'ai aimé la simplicité dans la description et je ne sais quoi de calme et serain. L'association de la beauté du paysage et la verticalité qui fait une belle place au ciel. (15/10/2018)
Bien Nan : Ferme tes yeux sur la beauté
Beaucoup d'admiration et cette envie d'exclusivité pour sa mère qui s'en va. C'est dit avec le pardon à celle qui reste mystérieuse. Agréable à lire. (15/10/2018)
Bien Castelmore : Nil
Merci pour cette jolie promenade sur les bords du nil, le poète ne peut que vibrer face à l'histoire et aux magnifiques vestiges de cette civilisation. (10/10/2018)
Bien SaintEmoi : Mystique enfant
J'ai aimé ce récit poignant, J'ai lu sans faire attention à la forme. Que dire si ce n'est que la pulsion de vie vient heureusement faire contrepoids. Je pense que de nombreuses femmes doivent songer à "l'enfant qui dort au fond du puit ". J'ai apprécié la fin qui reste positive. (26/9/2018)
Beaucoup papipoete : Sein [Sélection GL]
Un poème qui se lit comme une petite histoire, jeux de mots. Barbara chantait "je ne suis pas de celles qui meurent de chagrin je n'ai pas la vertue des femmes de marins" et à l'inverse voici le marin qui souffre pour sa belle qui est partie. Juste retour des choses ? C'est une belle mélancolie marine. (3/8/2018)
Beaucoup Tychillios : Les fleurs de plomb
J'aime la description sans conscession de la ville, ce regard sur la prostitution et la drogue. "L'obscurité ronge lentement les nuées marbrées de glaise brunâtre et anthracite." La description des trois femmes tout en restant dans le ton est superbe également. Bravo (2/8/2018)
(1) 2 3 4 ... 7 »

Oniris Copyright © 2007-2018