Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de GillesP

(1) 2 3 4 ... 13 »
Un peu Concours : La fin d'un monde [concours]
Les consignes du concours sont quasiment toutes respectées, ce qui n'était pas si simple: il y a plusieurs dialogues, une analepse et un duo, qui se délite, mais un duo quand même. J'écris "quasiment", car il en manque une, quand même: la scène d'action impliquant un élément inattendu. Où est la scène d'action? Et l'élément inattendu? D'une m... (16/9/2018)
Un peu Concours : Anele et Lohec [concours]
L'analyse de la première phrase, à mon avis, peut rendre compte de l'ensemble du conte, de ses choix, de ses qualités et des défauts que j'y trouve: - "il était une fois": la formule rituelle inscrit résolument le texte dans le genre du conte de fées. La suite confirmera notre horizon d'attente, puisqu'on trouvera l'ensemble des invariants du... (14/9/2018)
Bien ↓ mattirock : Louves [Sélection GL]
Il y a un petit côté Virginie Despentes dans ce texte. Cette violence brute, cette atmosphère pesante, ces mots crus qui claquent. Ça, j'ai bien aimé. Après, j'ai trouvé l'histoire parfois un peu décousue. Les sauts dans le temps sont parfois déconcertants, même si dans l'ensemble le lecteur finit par s'y retrouver. J'ai aussi trouvé un peu ... (1/9/2018)
Un peu ecritvain : Cartes piège [Sélection GL]
J'ai lu cette histoire sans déplaisir, mais j'ai été gêné par deux choses: - Le manque de différenciation des personnages, notamment au début. On met du temps à comprendre qui sont Doug, Phil et Ralph. Par ailleurs, leur psychologie n'est pas nette, ils ne prennent pas chair pour moi. - Les incohérences dans l'histoire: par exemple, le père en... (29/8/2018)
Bien MonsieurF : Mémé [Sélection GL]
Pas facile d'écrire sur ce sujet difficile. Exercice réussi d'après moi dans sa deuxième partie, celle qui est centrée sur les relations entre Mémé et Madame Chaloin. En revanche, je n'ai pas compris l'intérêt de la première partie:les longs développements sur la vie du narrateur, l'évocation du grand-père mort, etc. Dans un roman, oui, pourquoi... (29/8/2018)
Un peu Palrider : Sous le ciel, les coyotes… [Sélection GL]
Bravo pour l'atmosphère, à la fois glauque et déjantée. En revanche, je suis moins convaincu par l'histoire: le personnage de Grâce, en particulier, me semble arriver comme un cheveu sur la soupe. Qu'est-ce qui justifie qu'elle se donne à Steve ? Par ailleurs, au niveau de l'écriture, il y a à mon sens quelques scories:la répétition de "tout" a... (29/8/2018)
Beaucoup Mokhtar : Au nom du Père [Sélection GL]
Quelle élégante écriture, au service d'une histoire bien racontée. Et effectivement, le terme pantalonnade annoncé dans l'incipit colle à la nouvelle, au sens figuré tout d'abord puisqu'il s'agit d'un pastiche du style des nouvelliste du XIXe siècle, et notamment celui de Maupassant, et au sens propre ensuite, les pantalons d'Honoré jouant un rô... (28/8/2018)
Bien ↓ Thimul : Millionnaire
Bonsoir Thimul, Bon, une fois n'est pas coutume, je suis un peu partagé après avoir lu votre nouvelle. J'ai aimé votre façon de faire monter l'angoisse. Vous avez un talent certain pour créer une progression et tenir en haleine votre lecteur. Il me semble d'ailleurs que nombre de vos nouvelles sont construites ainsi. Hormis quelques moments ... (27/8/2018)
Bien plumette : Sacha
Je rejoins d'autres commentateurs à propos de la fin, qui m'a aussi un peu décontenancé, car je la trouve trop abrupte. Je n'ai pas compris que la catastrophe atomique était une hallucination auditive de Sacha, avant de découvrir vos explications. Mais le portrait de cet homme un peu en dehors de la société m'a ému. Un petit détail : je travai... (29/7/2018)
Bien ↓ stefan : L'avant-garde
Je suis très partagé. Je m'explique: Lorsque je suis entré dans la nouvelle, au bout de quelques paragraphes, j'ai écrit un commentaire dithyrambique. Le voici: "mais quel pied! Un véritable orgasme littéraire. L'écriture est parfaitement appropriée au propos: l'existence à la fois agitée, répétitive, glauque, vaine, à la dérive, de ces pers... (11/7/2018)
(1) 2 3 4 ... 13 »

Oniris Copyright © 2007-2018