Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de GillesP

(1) 2 3 4 ... 12 »
Passionnément ↑ Charivari : Jean-Jean, con-conte pour enf…
C'est la seconde nouvelle que je lis de vous et ce ne sera sans doute pas la dernière! J'adore! Vous avez une manière de raconter des histoires que je trouve parfaite. La plume est légère, facétieuse, sans jamais tomber dans la lourdeur. Votre nouvelle est pleine d'humour, mais ne tombe jamais dans la vulgarité, ou dans la "beaufitude", pour emp... (15/11/2016)
Passionnément yoannguiben : Le gros Joshua
Alors ça, c'est fort! Ce sont les mots qui me viennent tandis que je découvre votre nouvelle: d'abord je me délecte des mots, du rythme des phrases, des petites trouvailles langagières que je découvre de-ci de-là; puis ma lecture se fait plus rapide, je m'aperçois que je commence à avaler les mots, à les engloutir les uns après les autres, sans ... (20/11/2016)
Passionnément Thimul : Sauvez-moi !
Génial! Je viens de finir votre nouvelle et c'est le mot qui me vient, à chaud, sans analyse. Et je n'ai envie d'en faire aucune, en ce moment. Je sais simplement que j'ai été happé par votre récit, de bout en bout. Tout se tient, tout est fait pour maintenir le lecteur en haleine, rien n'achoppe à la lecture. On s'attache très vite au héros, on... (24/10/2017)
Passionnément Bellaeva : Amour sur talons aiguilles
Quelle belle écriture! Si le sujet est très convenu, vous avez réussi néanmoins à provoquer en moi beaucoup d'émotion, et cela grâce à vos mots. J'ai partagé la peine de votre héroïne. Par ailleurs, l'oubli de soi quand on aime a beau être classique, presque cliché, vous parvenez à lui donner beaucoup de force. Votre texte correspond à ce qui... (20/8/2016)
Passionnément MonsieurF : Krychko
J'ai adoré cette nouvelle. L'écriture, d'abord: elle est alerte, vivante, drôle, remplie de traits d'humour plutôt réussis (sauf celui-ci: "comme Rimbaud mais en plus vivant et moins poète": Rimbaud était d'un naturel très vivant, ce n'était pas un contemplatif comme Verlaine, par exemple. Il a arrêté d'écrire à vingt-trois ans, à peu près, pour... (21/1/2017)
Passionnément Thimul : Les ordinateurs ne font pas d'erreur
Voilà une nouvelle prenante de bout en bout. Je l'ai lue d'une traite, en me délectant, au départ, des multiples problèmes de Julien Delcourt. Mais au fur et à mesure, le sourire se fait angoisse. On finit par comprendre que ce pauvre Julien Delcourt ne se sortira pas de ce monde kafkaïen. Bravo. GillesP (9/5/2017)
Passionnément ↓ Miguel : Le plus évolué n'est pas celui qu'on croit
Dès le départ, j'ai adoré l'écriture surannée de cette nouvelle. Pas de doute, vous écrivez très bien! C'est un véritable bonheur pour qui aime les mots. Par ailleurs, le style colle très bien au fond, le narrateur étant nostalgique d'un passé mythique. Comme on le sait, le temps des chevaliers n'était en réalité élégant ni dans le langage ni... (22/12/2017)
Beaucoup ↑ POLOPOIL : L'horrible nuit du docteur Girard
J'ai lu cette nouvelle sans lever les yeux une seule seconde! L'écriture est au profit de l'histoire, sans temps mort, sans détail inutile. Je m'attendais pas, au début, à un dénouement fantastique, mais plutôt à une chronique de la vie quotidienne de cet immonde docteur. Puis, lorsque la jeune femme a commencé à insister sur le terme "porc", d'... (13/11/2016)
Beaucoup ↑ VALLOIS : A new career
Très jolie nouvelle! Votre prosopopée est joliment tournée et elle illustre bien la présence de pianos dans certaines gares (ce qui, je trouve, est une excellente idée). Les différentes vies du piano sont évoqués avec grâce, par l'intermédiaire d'une écriture élégante, sans être ampoulée. Je n'ai regretté qu'une petite chose: la présence, par... (26/10/2016)
Beaucoup Orikrin : Journée d'un péon futur [Sélection GL]
Bon, j'ai beaucoup aimé cette nouvelle complètement absurde de bout en bout. Il y a dans celle-ci une inventivité jubilatoire pour le lecteur que je suis. Un seul bémol: la fin, que je n'ai pas comprise du tout. GillesP (2/7/2018)
(1) 2 3 4 ... 12 »

Oniris Copyright © 2007-2018