Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Teneris

(1) 2 3 4 5 »
Passionnément Ananas : L’innommable (Adieu)
Un poème puissant, glaçant de violence latente et d'écorce résignée sous laquelle transparaît pourtant un ineffable désir de liberté, d'envol. La forme choisie, l'absence presque totale de ponctuation soulignent admirablement l'envie de s'échapper d'une réalité oppressante, à travers le rêve ou un autre réel à venir, mettent habilement en lumièr... (2/4/2016)
Passionnément francissicard : Papier de riz
J'ai beaucoup apprécié la superposition de myriades d'images que nous offre ce sonnet, bribes d'instants au fragrances solaires qu'enlacent et lient les sonorités, fluides et délicates. Malgré la difficulté des rimes des quatrains, chaque mot semble parfaitement à sa place, naturel, sans artifice aucun, si bien que l'on voit devant soi, au fil d... (19/4/2016)
Passionnément ↓ luciole : À Bergiris
Je trouve ce sonnet véritablement magnifique ! Sa mélodie comme l'onirisme de ses images m'ont transporté un instant sur les pages de ce « magnifique livre » illuminé d'étoiles d'où j'aimerais ne jamais redescendre. Pour commencer par ce qui fâche (et qui explique la petite flèche à coté de mon appréciation), le troisième vers me semble un p... (29/3/2016)
Passionnément ↓ Robot : Elle ne sera que ma sœur
Dès les premiers vers, ce poème à la structure originale mêlant l'harmonie du classique à la liberté de la poésie contemporaine nous invite à aimer cette femme à travers le regard du narrateur, pour sa beauté, sa joie de vivre et son innocence que les métaphores laissent deviner. Peut-être pas follement originales mais, à mon sens, fort gracieus... (14/4/2016)
Beaucoup ↑ telurb : Un air de trompette !
De ce sujet si difficile à traiter, vous tirez un véritable diamant d'innocence, de sensibilité et de lutte pour la vie ! J'aime beaucoup la manière dont votre écriture, par son apparente simplicité masquant une grande maîtrise technique nous invite au cœur de la relation entre ces deux êtres qui, chacun à sa manière, lutte, souffre et vit. ... (20/3/2016)
Beaucoup ↑ Atala : Le soleil d'un poème
J'aime beaucoup ce poème pour sa profonde simplicité, ses vers faciles en apparence qui pourtant nous entraînent plus loin qu'il n'y paraît. Bien que les images esquissées ne soient pas toute très originales, je les trouve fort bien utilisées, liées les unes aux autres dans un délicat entrelacement de sentiments. J'aurais juste une petite remarq... (24/3/2016)
Beaucoup ↑ Giewz : Entre leurs mains
En deux mots comme en mille, j'ai beaucoup aimé ce poème qui malgré ses quelques irrégularités de rythme nous entraîne, au gré du cœur, dans l'ineffable singularité de l'amour. Les sonorités dures mirent, de mon point de vue, à merveille la cruauté de la mer comme celle de l'amour, rappelant que s'offrir à l'autre est un vrai sacrifice, avec tou... (29/3/2016)
Beaucoup ↑ leni : En bouturant ma vie
J'ai beaucoup aimé la musique accompagnant le chant, en particulier les parties de flûte, simples, presque répétitives mais si gracieuses, dont le son boisé semble tel un oiseau posé là qui s'efface pour laisser place à la voix. L'instrument à cordes (une guitare si je ne m'abuse ? je ne suis pas très doué pour reconnaître les instruments) appor... (1/4/2016)
Beaucoup ↑ Fanch : Eldorados
J'ai énormément apprécié l'harmonie de ces vers, leur fluidité sonore portée par un rythme impeccable qui m'a véritablement transporté... au point que je n'ai commencé à m'attacher au sens qu'après plusieurs lectures. Sens pourtant fort et joliment esquissé ! J'ai particulièrement aimé l'avant-dernier vers, l'allitération en « r » habilement... (13/4/2016)
Beaucoup ↑ Ioledane : On dit
J'ai beaucoup aimé la succession d'images fortes et originales que nous offre ce poème, porté par un rythme allegro entrainant et jovial qui superpose, entrecroise, tisse et défait le sens avec une aisance déconcertante. La rime terminant chaque strophe, bien que parfois pauvre, ainsi que l'harmonie de l'ensemble, donnent aux vers une belle cohé... (14/4/2016)
(1) 2 3 4 5 »

Oniris Copyright © 2007-2019