Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de LeopoldPartisan

(1) 2 3 4 ... 34 »
Passionnément ↑ Lariviere : Fragment du crépuscule (morceau 58)
Et ce n'est qu'un fragment... Voilà encore un texte magnifique et merveilleux de La Rivière. Il y a dans ces écrits en prose des mondes entiers contenus dans des bribes de phrases; il y a pourtant une cohésion inouïe qui m'interpelle et me séduit très rapidement après un paragraphe. L'auteur d'une rare intelligence et d'un sens incroyable du ... (7/2/2010)
Passionnément ↑ Lariviere : DADA 2.0
Texte grandiose et grandiloquent à l’image 2.0 de notre monde en pleine accélération de ses multiples mutations où par exemple surréaliste les pauvres prennent d’incertains bateaux pour partir à la conquête de richesses trop longtemps restées à quai. Texte qui donne aussi l’envie d’en découdre avec ses détracteurs qui une fois encore suivant ... (24/6/2015)
Passionnément Hiraeth : Les Météores
véritablement bien ciselé, voilà un texte qui vous donne l'envie d'aller là bas... On est vraiment dans l'instant de l'immuable et le rappel en fin de texte du premier quatrain renforce cette image forte. Ce texte est un must de passion de précision et de cohésion. J'adhère à fond et me répète comme un mantras : "Il existe un lieu en Grèce... (6/6/2018)
Passionnément daphlanote : Le buvard de cendre* [concours]
superbe texte, j'en reste littéralement pantois. Quelle ambiance que ces lambeaux de labeur, limbes des labours et autres joies païennes. Il y a du Demeter, du séculaire et du tellurique. Il y a une force ancienne qui me bouleverse. Chaque mot est à sa place et comme les gens de la terre, tu fais court. Magique et magnifique. J'aimerais vraiment... (24/2/2009)
Passionnément Lariviere : Volière verte
Je suis complètement "fan", c'est une peinture de mots parfois en esquisse parfois complètement baroque. Il y a une très élégante distance de l'auteur face à lui même qui donne aux propos ce côté universel du regard du poète avec un "P" majuscule. Il y a dans cette poésie actuelle cette perfection de langage que je ne retrouve de manière toujou... (19/11/2009)
Passionnément Senelbi : Manne stérile
Mon dieu quelle poésie que ces dix lignes. Toute l'attente de l'eau en une contrée désertique. Senelbi, tu es par ton écriture à la fois si belle si orientale et si universelle, un oasis à toi tout seul. Tu es un peu comme ces baobabs séculaires tenants de la pauvreté des années de disette et de sécheresse dont tu nous retournes avec élégance, r... (30/9/2009)
Passionnément irisdenuit : Comme un chant d'aile
Excellent. Très beau et retenu. Grande économie de moyens pour n'y faire figurer que l'essentiel. J'admire toujours pareil concision, où pas un mot ne fait défaut ni n'est de trop. la dernière image est une trouvaille qui peut s'interprêter à plusieurs niveaux. Du coup je m'encours lire ton autre poème publié. (5/10/2009)
Passionnément Automnale : La rumeur des villes
très beau texte tout en nuance et en profonde humanité. J'aime vraiment ce regard que tu portes sur les choses. La musique est toujours présente, mais avec la délicatesse des plus belles mélodies dont il n'est nul besoin d'artifices pour les ressentir au plus profond de l'âme. L'âme voilà ce qui habite ton écriture dont je ne peux la comparer q... (20/1/2010)
Passionnément Fanch : Un rien...
Où poésie et philosophie se fusionne sur fond de sagesse toute orientale. Voila une saine et douce lecture qui peut apaiser comme une méditation sur le toit du monde sur fond d'ambient music telle "Colours" de Glen Alford ou encore "After the break Down" de Erik Amlee. Il y a ici des phrases littéralement magnifique Se dessine le chant d'... (11/2/2010)
Passionnément Meaban : Abrupts automnes
déjà le titre et l'on sent que ce texte est différent. J'apprécie cette ambiance lourde conçue pourtant avec des mots simples de tout les jours. Pas d'artifices, uniquement une supra réalité qui vous fait plongé au bout de la nuit. Magnifique, tout simplement... "Un tombeau de terre meuble à l’ombre des immeubles. Nos destins de cafards, un ... (5/10/2010)
(1) 2 3 4 ... 34 »

Oniris Copyright © 2007-2018