Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Luz

Passionnément ↑ in-flight : Illusion
Bonsoir in-flight, C'est une nouvelle, un long poème, magnifique. Et oui, quel mystère de vivre ; et quel mystère de pouvoir exprimer ce doute avec un si grand art. Et moi qui voulais bientôt proposer une nouvelle sur Oniris ; je pense que je vais plutôt continuer avec mes petits poèmes. La barre est haute... Merci. Luz (17/10/2018)
Beaucoup ↑ hersen : Chasseurs de primes
Bonsoir hersen, J'ai bien aimé ton western. J'étais vraiment à fond dedans, sauf que je me disais qu'ils n'étaient pas très malins les chasseurs de prime d'aller toujours vers l'ouest ; Bobby-la-Balafre aurait pu virer au nord-ouest ou tout simplement traverser le Rio Grande. Et puis donc, la surprise : le jeu des enfants. C'est vraiment trè... (10/6/2018)
Beaucoup ↑ plumette : Cet été-là
Bonjour plumette, J'ai beaucoup aimé, c'est vraiment très émouvant. On dirait réellement une histoire vécue alors qu'il s'agit d'une fiction. La vie d'une famille que l'on peut alors imaginer à partir de ces quelques lignes, c'est vraiment fort. Merci. Luz (10/11/2018)
Beaucoup Donaldo75 : Un cri dans la forêt
Bonjour Donaldo75, D'accord avec les 2 précédents commentaires. Je suis allé voir sur Internet Minneapolis (Nicollet avenue) et le Minnesota : l’atmosphère de cette ville et la nature sauvage de cet État du nord de l'Amérique est très bien rendue. Le lac Supérieur (le lac primordial ?) borde cet État. Des images poétiques, comme : "Les tours ... (22/12/2018)
Beaucoup Mokhtar : Père et fils
J'ai bien aimé, surtout le passage avec le grand-père. Par exemple : "les lunettes miraculeusement retenues par l’extrême pointe de son nez" : c'est très bien observé (si je puis dire). La fin, la chute est peut-être un peu moins bien, mais elle est en cohérence avec le corps de la nouvelle. Merci. Luz (31/10/2018)

Oniris Copyright © 2007-2019