Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Raoul

(1) 2 3 4 ... 36 »
Passionnément BAK : Pokémons
J'aime beaucoup l'attaque qui de son "Et si" replonge dans les jeux d'enfants, et si on jouait à… sauf qu'ici on ne joue pas, c'est la déclaration d'amour, de tendresse et de fragilité d'un père à ses p'tits loups. Une confidence qui d'un "Ne l'oubliez pas" à un " Je n'oublie pas" parle de confiance et de retrouvailles. C'est aussi la page d'... (14/10/2010)
Passionnément LeopoldPartisan : Autres regards sur un monde qui bascule « Prends ton fils…, tu l’offriras en holocauste… *»
Que dire… Chipoter sur la forme serait mal venu, c'est un peu le problème lorsqu'on aborde de tels "sujets" qui, tant ils sont puissants, écrasent tout. Superbement écrites et maîtrisées de bout en bout, ces fugues à borborygmes de l'enfance insouciante fauchées par l'atrocité des "évènements". Pas de facilités, pas de voyeurisme, pas de mél... (23/10/2010)
Beaucoup ↑ funambule : Face au dragon !
Merci beaucoup Marie-Ange pour cette entreprise de fouilles archéo(il)logiques dans les antres dodues et sombres d'O. ! C'est un régal !!! Je milite pour que ce morceau de bravoure soit au top cinquante de l'an de grâce 1664. & je m'en relance une écoute en sus pour la peine. ;-) (18/2/2016)
Beaucoup ↑ Meaban : Train cévenol
Voilà ! Quand je "tombe" sur un tel texte paysage, j'apprécie ! Pas d'images surannées pour décrire par le menu un ciel, pas, non plus, pour parler une odeur et pourtant on la sent; "les vallées d'une onde chromatique", que dire de mieux, on est au cœur d'un St. Victoire de Matisse en quelques mots… Ils sont ici d'une grande justesse, d'une bel... (25/1/2016)
Beaucoup ↑ ikran : Amour Famille Auschwitz
Ce triptyque est un tour de force ! J'aime beaucoup, beaucoup. Pour ne rien vous cacher, à la lecture de la phrase de présentation, je craignais le pire (j'ai tellement souvent lu sur O.be de textes au pathos dégoulinant sur les thèmes évoqués ci-dessus)… À la lecture, je suis conquis. J'aime tout. La délicatesse du passage du futur... (11/1/2016)
Beaucoup ↑ Edgard : Il y a du sang, il y a du sang
Je reste coi, scotché et emporté par ce flot de paroles scandées terrifiantes de réalisme, d'impuissance, de rage, de dégoût, de honte et ce, sans la moindre condescendance. En moi, qui viens de terminer la lecture de Allah n'est pas obligé d'A. Kourouma, ça résonne terriblement. C'est un texte très, très très fort (le terme "beau" ne me sem... (29/1/2016)
Beaucoup ↑ jensairien : Le frigo
Fascinant! Quel plaisir de se laisser entraîner dans cette course folle, bargeotte, logique, saugrenue, en roue libre d'idées qui s'enchaînent et se déchaînent en dérive de frigo avec tant de naturel. C'est le genre de dérive qui pourrait durer trente pages… Je ne me lasse pas. Fascinant! (17/4/2009)
Beaucoup ↑ brabant : L'emparouste
Un texte fort à dire en marchant assurément! J'aime beaucoup ces chevauchements, le déroulé d'idées qui défile sous nos yeux, les injections de harangues révoltées et de suppliques aux Dieux aux ancêtres mythiques… J'apprécie aussi beaucoup la justesse, la variété et la richesse (leur chargé aussi) du vocabulaire, je n'y vois pas de "lourdeurs... (27/8/2009)
Beaucoup ↑ BAK : De mémoire en oubli
Quel texte! J’aime ce texte de chronique familiale, la justesse de son ton, cette sorte de “rudesse d’expression”, qui me fait ressentir une certaine maladresse tendre. Ici, pas de lyrisme, pas de chantournage de langue, de préciosité, mais une exigence de droiture dans le vocabulaire et le style toujours ténus. On ne glisse jamais, ni dans... (5/8/2016)
Beaucoup ↑ Arielle : Du côté des écluses
Voilà un texte qui me parle de voyage immobile. J'aime le léger balancement de ces vers réguliers comme des clapotis, la richesse sans pédanterie du vocabulaire, ce goût pour le mot juste, délicieux. Et cette idée de plume mouette… Pas de facilités. Le dernier vers, le meilleurs, vient parachever le tout avec une délicatesse… Chapeau! Enchan... (13/11/2010)
(1) 2 3 4 ... 36 »

Oniris Copyright © 2007-2018