Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Vincente

Passionnément Sylvaine : Jamais plus
J'ai marché dans la mélancolie ingénieuse du récit comme un gentil compagnon qui a adopté son maître. Eh oui, j'ai été mené par le bout du nez jusqu'à ce que je découvre dans les derniers moments de Diamant (nom bien à propos) que c'était d'abord lui le condamné. Olivier, le suivrait, mais fort de sa conscience que la fin de l'être aimé est doul... (6/2/2019)
Beaucoup ↑ hersen : À la guerre comme à la guerre
Bonjour Hersen. J'ai apprécié cette douceur présente dans votre style, votre rythme, votre regard. Le séquençage du propos et le suspens doucement (également !) amené marche très bien, j'ai été emporté et ému crescendo tout au long du récit. Par contre, je suis un peu gêné en final pour déclarer ce texte parfait (j'en aurais pourtant envie !) ... (14/5/2016)
Beaucoup ↑ MissNode : Hors siècle
Quel texte poignant ! Très vite, on sort du regard critique et l'émotion s'impose. Je suis passé en quelques phrases de l'étranger découvrant une scène à l'ami qui écoute une confidence, puis j'en suis devenu "l'acteur" tant ma sympathie première s'est faite empathie profonde. Je ne sais par quelle magie le déroulement du propos m'est advenu déc... (14/5/2016)
Beaucoup ↑ hersen : La boîte de conserve [Sélection GL]
Bonsoir hersen, La lecture de votre nouvelle m'a été bien agréable et intéressante. La boîte de conserve est un contenant dont on comprend assez vite que vous en utilisez dans votre récit de nombreuses fonctions. Celle en premier lieu de contenir les aliments qui vont se conserver longtemps, donc ceux qui ont été préparés il y a longtemps.... (30/7/2016)
Beaucoup ↑ hersen : Nu
Papier de vers, la belle image qui me parle à moi l'ébéniste. Racler, polir, se réjouir de l'ouvrage en cours de finition, imaginer les parties à peaufiner tôt dans la fabrication, pour anticiper l'advenue et rendre l'oeuvre aboutie, adéquat... J'ai beaucoup aimé cette façon délicatement ironique, des jeux de mots qui annoncent déjà le dérisoire... (16/3/2019)
Beaucoup ↑ Canuelle : On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve
Bonjour Canuelle, J'arrive tard mais votre échange en forum m'a titillé, et bien m'en a pris. Votre nouvelle est d'une belle profondeur, l'équilibre entre "l’honnêteté" de se dire et la pudeur de se préserver est très maîtrisé. Quand j'écris maîtrisé, je sens que ce terme risque de trahir votre sensibilité car il pourrait sous-tendre une man... (18/3/2019)
Beaucoup Charivari : Si "je" est un autre, alors "tu", c’est qui ?
Bonsoir Charivari, Je viens sur votre texte à rebours de la chronologie habituelle. Le titre m'avait bien titillé (l'incipit moyennement, fleurant un peu trop l'exercice de style désincarné), je comprendrais mais j'avais sans insister considéré que le temps m'étant compté, que j'y reviendrai plus tard. En fait, je risquais de le laisser parti... (11/7/2016)
Beaucoup widjet : Archie Cool
Je ne suis pas venu depuis quelques temps dans l'espace Nouvelles, j'arrive donc un peu tard sur ton récit. Après avoir tenté quelques débuts d'autres nouvelles, j'ai décroché, j'ai cru n'être pas en ce moment en phase avec ce genre de texte. Et puis, j'ai commencé celle-ci et dès le premier paragraphe, j'ai accroché. J'avais besoin d'un style ... (6/2/2019)
Bien Canuelle : La faim
J'ai senti une envie énorme de s'attaquer à ce besoin qui déborde bien avant d'avoir rassasié. Je me fonds à dessein dans le registre du texte, j'y ai l'esprit avivé par la recherche des bons mots, des bonnes formulations. Mais est-ce à cause de l'irrépressible sensation ou à cause de quelques éparpillements de la pensée qui a voulu s'en empar... (18/3/2019)

Oniris Copyright © 2007-2019