Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Vincente

(1) 2 3 4 ... 34 »
Passionnément ↑ Damy : Le ruisseau endigué
Bonsoir Damy, Décidément votre poésie me parle beaucoup. Bien sûr le propos de votre poème sera plus vivement ressenti par les lecteurs appartenant à notre tranche d'âge (autour du troisième j'imagine !), mais je vois bien d'autres raisons de l'apprécier. Tout d'abord, votre regard sur l'évanescence progressive de ce qui a fait notre vie est ... (2/6/2016)
Passionnément ↑ Damy : La musique s'est tue
Bonsoir Damy, Bigre !... C'est le petit mot qui m'est venu quand j'ai touché la fin du dernier vers, impressionné par la tenue de votre poème, sûrement rehaussée par la souffrance devinée par son final. J'utilise ce qualificatif "tenue" en considérant la complétude de votre expression : un émoi narratif très attachant, l'ampleur du champ philos... (25/5/2016)
Passionnément ↑ Raoul : Pages arrachées
Bonjour Raoul, A partir de la première phrase/strophe/feuille, j'ai sauté sans réserve d'une page à l'autre ravi par l'une, réjoui par l'autre, séduit par la suivante et ainsi de suite. Pas de réserve, pas de temps mort, c'était passionnant. Bon dans le fond, bon dans l'imagination, sobre et efficace dans la forme. Tous les points sont à rele... (18/9/2016)
Passionnément ↑ archibald : L'art de la rime
Bonjour Archibald, Votre Art de la rime vous a poussé bien loin du retranchement, et bien après sa publication (je ne le découvre que maintenant, suite à votre commentaire sympathique de Ma belle, adieusement... de Mephisto), je ne peux me priver de vous dire le plaisir achevé que m'a procuré votre poème. Beaucoup de commentaires, beaucoup ... (11/9/2016)
Passionnément ↑ papipoete : Furie des cieux
Bonsoir Papipoete, Des vers très courts à la scansion hachée aux coups de la tempête, avec les arythmies expressives du phénomène. Le rythme ne fait aucun doute, vous êtes interloqué, le souffle d’Éole vous vole le votre qui s'essouffle à scruter ces bouleversements. La foudre fait le bouquet final de ce feu sans artifice et l'on finit décrép... (23/6/2016)
Passionnément ↑ hersen : J'ai vu le vent
Bonsoir hersen, J'ai beaucoup aimé tout le réalisme que produisent, à la suite de l'incipit, vos vers esseulés. Ils nous replongent dans votre souffle chaud, mieux qu'un refrain, mieux qu'une litanie, ils font le lien, seuls mais pas solitaires, entre chaque séquence de votre aventure. Le rythme qu'ils impriment nous porte à aller avidement v... (2/7/2016)
Passionnément ↑ Hananke : Au bout du chemin
Bonjour Hananke, Votre poème m'a passionnément plu et évoqué la plénitude de la tendresse à son être cher. Poème abouti pour dire en quelques mots, liés amoureusement dans une prosodie harmonieuse, l'humble ardeur de vos attentions réciproques, l'aboutissement de l'amour d'une vie. Une deuxième strophe sublime (j'évite habituellement le... (9/7/2016)
Passionnément ↑ Cristale : Ersatz
Bien souvent un sonnet trace une impression furtive, où un champ circonscrit se cisèle dans la rigueur des quatorze vers. Ici j'ai ressenti une immensité. L'expression s'est dispensée de l'empreinte lyrique à laquelle l'inviterait un académisme classique. Cette liberté dont profite le libre, vous avez su la fondre dans la concision du sonnet.... (25/2/2019)
Passionnément ↑ Pouet : Au passage d'une gare
Oh que c'est beau ! Là je suis impressionné par la "classe" de cette déclaration. Tout y est dans une seule lecture, y retourner c'est ne rien chercher d'autre que la justesse ressentie au premier regard. Je ne vais pas usurper votre propriété, mais tout de même, je vais en prélever la part essentielle, l'amour et l'authenticité, en le donna... (7/4/2019)
Passionnément Damy : La bête
Bonjour Damy, S'est développée sous mes yeux éberlués la lancinance de votre lutte devant la "Bête", votre "Bête". Vous recréez dans ce poème la réalité de vos sensations, par des phrases introspectives aux vers élégants. Vous semblez tellement pris au dépourvu devant votre trouble, que vous déclarez sans échappatoires votre dénuement. Cette ... (25/9/2016)
(1) 2 3 4 ... 34 »

Oniris Copyright © 2007-2019