Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de JulieM

(1) 2 3 4 5 »
Passionnément Raoul : Pages arrachées
J'ai été littéralement (et littérairement) envoûtée par cette poésie, bercée par ses mots étranges, loufoques, souriants ou brumeux. J'aimerais le 100ème de votre talent sur la feuille froissée et délaissée dans la poubelle... Je peux y vivre ? Dans votre poubelle ou à côté du polochon, pour écouter les murmures de la plume ? Merci. (20/9/2016)
Passionnément Luz : Cheval de nuit
Une poésie forte, impressionnante de justesse dans laquelle les mots sont plus puissants que des photos choc. Je n'ignorais pas le sort des chevaux morts, refuge ultime de ces soldats ou nourriture des jours de famine, mais ceci est évoqué avec un tel brio, que je n'oublierai jamais ce texte. Un seul bémol: trop court. (18/7/2016)
Passionnément Ewald : Le songe-creux
Conquise par ce songe, ce rêve en creux de vague, j'ai embarqué dans ce phrasé imaginaire. Sublime pour moi, cette image d'une mer qui m'emporte, loin des rivages et ces "terres ingrates". Ce démon qui est un "génie" sorti d'un galion, j'ai retrouvé là toute la beauté et l'irréel un peu fou du rêve. Merci pour ce partage. (30/7/2016)
Passionnément Miguel : Jusqu'à mon cercueil
Très beau poème dont le classicisme convient parfaitement au thème du deuil, de cette âme perdue et inconsolable. Vos mots subliment la tristesse, et leur beauté tragique me submerge. Digne des grands poètes classiques, mon vocabulaire limité a bien des difficultés à exprimer ce que j'éprouve. Merci beaucoup (13/8/2016)
Beaucoup ↑ madawaza : Adultère ?
J'ai beaucoup apprécié ce moment indiscret passé dans la chambre des amants clandestins. Le rythme rapide mais fluide donne beaucoup de force au propos, de vitalité et de présence à la passion qui les animent. C'est également un régal d'y lire subtilement à la fois l'urgence de vivre l'instant et les regrets d'y être soumis, tout cela dans un b... (28/9/2016)
Beaucoup ↑ pieralun : Sans histoire
Très émouvant, tout en restant sobre, ce poème nous renvoie en quelques touches, justes, l'image cruelle de notre société (nous) dans son rapport avec les "inutiles", vieux et malades. Les images sont d'une précision diabolique pour nous décrire sans forcer le trait, ces exilés du monde. Merci beaucoup. (27/9/2016)
Beaucoup ↑ leni : L'âme des parpaillots
Un bel hommage au pays cévenole, aux âmes errantes. Les paroles sont sobres et émouvantes pour évoquer le rude pays et la tragédie. Seules trois saisons sont évoquées, l'automne (1ère), l'hiver (2ème), le printemps (3ème) et pour chacune, une image forte : les clochers, le givre et grésil, la fauvette grisette, et chacune porte toute la peine d... (29/9/2016)
Beaucoup ↑ Cristale : Regarde
Délicatement ouvragée, la douleur est balancée par de doux et puissants souvenirs de tendresse, indifférents au temps qui s'est écoulé. Bouleversant de retenue, de simplicité, j'aime chaque strophe. Emue jusqu'aux larmes "telles des roses". Merci pour cette intimité (très difficile) que vous avez osé partager avec nous. (16/7/2016)
Beaucoup ↑ Pimpette : Fermer pour toujours...
N'ayant pas connu l'univers d'une maison familiale, vous m'avez offert un vrai moment de bonheur, de nostalgie emprunte de bruits, de cris, de rires, de tendresse ou de mini-drames et ce rien qu'avec vos mots. J'ai adoré vous lire (avec un brin de jalousie...), une belle émotion traverse le poème, et en pointillé un tableau impressionniste colo... (22/7/2016)
Beaucoup ↑ funambule : Léon
Je ne connais strictement rien aux textes de chansons, ce que je peux en dire se résumera donc à mon ressenti: un texte très bien écrit qui me raconte une histoire, celle d'un petit bonhomme déchu, atterrissant dans un autre univers: la rue avec pour seule ancre, un accordéon. Superbe mise en musique, ça me colle à l'oreille. (22/7/2016)
(1) 2 3 4 5 »

Oniris Copyright © 2007-2018