Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Johannes

« 1 2 (3) 4 5 6 ... 9 »
Bien ↑ Vincendix : Le port de l’oubli
Il s'agit d'un poème soigné, bien écrit, d'où se dégage un sentiment de grande mélancolie. Tout ici respire une ambiance de déclin, d'abandon, d'irrémédiable décadence. Seul un détail m'a semblé incongru : la capitainerie qui implorerait le pardon des marins disparus. Il me semble que nous quittons ici le réalisme glauque qui empreint le reste ... (24/8/2016)
Bien ↑ Curwwod : Héloïse [Sélection GL]
Une poésie classique sur un sujet classique. A titre strictement personnel, ce n'est pas ma tasse de thé quand il s'agit de poésie contemporaine, ça me semble un peu du "réchauffé", comme les compositeur qui écrivent encore aujourd’hui de la musique selon les canons de l'époque romantique. Mais ceci est mon problème et non celui de l'auteur. J... (28/8/2016)
Bien ↑ Donaldo75 : Brouillard ivre
Je me suis bien amusé à lire cette description d'une soirée copieusement arrosée. Le texte se lit aisément. Tout ces "penseurs" qui voulaient refaire le monde se retrouveront le lendemain dans la médiocrité de leur univers quotidien. (16/10/2016)
Bien ↑ Hananke : Une seconde chance [Sélection GL]
Effectivement, nous y avons tous pensé : "si je pouvais recommencer ma vie, que ne pourrais-je pas accomplir !" La première strophe me fait penser à Mazarin qui, sentant la mort venir et contemplant les trésors artistiques qu'il avait collectionné, s'était écrié : "et dire qu'il me faudra quitter tout ça !" La seconde parle du cercueil. J'aim... (25/8/2016)
Bien ↑ Conslutaniole : Bouquet de pissenlits [Sélection GL]
L’auteur a voulu faire joli, c’est manifeste. Et pourquoi pas ? Cela vaut nettement mieux que de faire volontairement laid, ou grandiloquent. Il y a une belle idée dans la série d’images qui toutes évoquent la hauteur : arc-en-ciel, nuage, étoiles, ciel. Ces images forment un contraste heureux avec la phrase terminale où il est question de des... (3/8/2016)
Bien ↑ Alcyon : Naître
Du début (« provisoire », « éphémère ») à la fin (« érosion ») de ce poème, les images évoquent la fugacité des choses, les équilibres temporaires et précaires. Le style, léger et chatoyant, convient parfaitement au contenu. Mes passages préférés sont le second quatrain et le tercet final. (4/8/2016)
Bien ↑ Lylah : Au partage des îles
Ayant une préférence naturelle pour les poésies brèves et même très brèves, celle-ci m’a immédiatement attiré. J’ai été charmé par la beauté des images et la fluidité du texte. J’ai cependant un souci avec le mot interminable qui se trouve au milieu. Certes, si l’on supprime les doubles a, on obtient un vers. Mais pourquoi avoir mis ces double... (5/8/2016)
Bien ↑ Benooou : Quatre petits poèmes en vers holorimes [Sélection GL]
Toutes mes félicitations pour ce tour de force ! Ceci m’a fait penser à certaines compositions musicales particulièrement rigoureuses et contraignantes, comme « Ma fin est mon commencement » de Guillaume de Machaut (v. 1370), où la deuxième voix reproduit la première, lue de la dernière à la première note, comme dans un miroir. Ou encore à l’éc... (9/8/2016)
Bien ↑ TheDreamer : La montre
Il s’agit assurément d’un beau sonnet, bien écrit. Certes, le sujet traité ne mérite guère la palme de l’originalité, mais est-ce bien grave ? On l’a déjà fait remarquer : tout a été dit, nous ne pouvons plus que dire les mêmes choses, mais autrement. Ce qui me gêne plus, c’est le côté assez banal de certaines images : « le poids des ans que t... (11/8/2016)
Bien ↑ GillesPR : Prolongation
Cette poésie sur la disparition est à la fois étrange et belle. Je n’ai certainement pas tout compris, mais il ne me semble pas que l’auteur ait voulu laisser un message clair et précis. L’essentiel, c’est l’ambiance poétique qui se dégage de l’ensemble. Le vers le plus énigmatique pour moi est le dernier : « Adviendra l’improbable et serein te... (18/8/2016)
« 1 2 (3) 4 5 6 ... 9 »

Oniris Copyright © 2007-2019