Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Ora

« 1 (2) 3 4 »
Passionnément Coline-Dé : Un mont, démons...
C'est de la haute voltige! L'histoire se déroule l'air de rien, et l'air de rien il y a une architecture bien solide qui se dévoile, le narrateur sait où il veut nous emmener et il le fait très finement! :) Le ton est celui du conte, avec "des éclats" je dirais de traits d'humour (l'odeur de moisi) qui ont failli me perdre à un moment mais heure... (6/11/2016)
Beaucoup Bidis : Prémonition 13 [concours]
J'aurais pu suivre l'héroïne un bon moment encore au fil de cette écriture légère et pêchue. La boucle est bouclée avec le retour à la prophétie du début... Le top! Merci et bravo (19/9/2016)
Beaucoup Charivari : Le réseau des No life [concours]
Cette histoire est d'autant plus terrible qu'elle résonne avec justesse avec notre monde actuel: engagement aveugle, course effrénée, addiction au net, solitude, zapping du lien… Je me suis laissée absorber! merci :) Ora (18/9/2016)
Beaucoup Cthulhu : La mélodie des abysses
Nous sommes bien dans la catégorie fantastique avec le parcours de cette enfant qui semble nous accompagner jusqu'à son effroyable noyade au fond d'un lac pour finalement nous déposer au bord d'une piscine gonflable. Je ne sais pourquoi il m'a fallu du temps pour apprécier votre texte qui ne m'a pas emballée à la première lecture. Avec un peu de... (23/10/2016)
Beaucoup Blitz : Légende urbaine
"Comme le lait sur le feu". C'est ce que m'évoque votre nouvelle fichtrement bien menée. Elle met bien en lumière les phénomènes de groupe. Le ton est léger et l'issue positive mais elle rappelle des histoires de lynchage public effrayants et bien réels. Le personnage de Jeanine m'a aussi fait penser aux Expériences de Milgram qui montrent jusq... (6/10/2016)
Beaucoup carbona : Une écorce de mandarine
Votre texte date, je ne sais pas si vous lirez ce commentaire mais il me plait de l'écrire quand même ;) J'ai été touchée par la force de Vie qui en émane: cette capacité à "adorer" les choses les plus simples, à sentir la Joie du vivant, à voir et vivre ce qui est là maintenant comme une merveille. Cela me rappelle ce livre traduit ensuite en ... (7/10/2016)
Beaucoup mattirock : Retourner au tombant
J'ai été absorbée! Vos description ont créé un monde que j'ai vraiment pu visiter avec intérêt et un pincement d'anxiété. je me suis vraiment demandée s'il allait survivre à cette escapade. J'ai juste été gênée par ce long paragraphe qu'il aurait été plus facile de lire s'il avait été découpé je pense. (12/10/2016)
Beaucoup hersen : La boîte de conserve [Sélection GL]
Génial! J'adoré tant l'écriture elle-même impeccable et taquine que l'histoire de ce vide que cet homme fait dehors alors qu'il devrait se faire dedans. Vide qui engloutit tout et qui pèse pourtant de tout son poids sur la capacité du "héros" à se détacher réellement. C'est très bien mené! Bravo et merci :) Ora (17/10/2016)
Beaucoup MissNeko : Les fleurs de l'oubli
Enthousiasme, perplexité, enthousiasme à nouveau. Voilà les états par lesquels votre conte m'a transporté. Enthousiasme d'abord à la lecture des 9 dixièmes de cette histoire, au gré de son écriture enchanteresse, de ce langage des fleurs, d'un fil conducteur pertinent… Puis perplexité à la fin: "Albâtre, qui était douce et bonne, pardonna à ses... (5/11/2016)
Beaucoup vendularge : Lettre morte
Je n'avais pas vu le "bonjour tristan", c'est donc à la toute fin que j'ai compris que je lisais une lettre et qu'il m'a été du coup possible de faire un lien avec les lettres de François Mitterrand et de mieux saisir le fil conducteur de votre nouvelle. C'est étrange (et bien vu!), ce risque de voyeurisme évoqué au début dans lequel vous plong... (2/11/2016)
« 1 (2) 3 4 »

Oniris Copyright © 2007-2019