Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Eccar

(1) 2 3 4 ... 10 »
Passionnément ↑ Ramana : La vie n'est qu'une seule vie
Bonjour, J'applaudis des deux mains cette poésie, cette ode à la vie, si belle, si réelle. Ai-je souvent entendu ce que vous avez si magnifiquement écrit là: "Il me semblait ouïr des paroles sans voix Qui, chacune, éclatait comme fait une bulle, Si légère, si brève, une simple virgule, Ponctuant le refrain des roches et des bois." Les imag... (10/2/2017)
Passionnément ↑ Francois : Coucher de soleil en Zélande
Bonjour François, La photographie déjà est magnifique, ce coucher de soleil... Et puis en dessous vos mots, comme le reflet de la photo, un paysage se mirant dans l'eau de l'âme... Ce que l'image ne montre pas, votre souvenir nous le rapporte, votre regard à 360° absorbe d'autres choses, des sensations, des couleurs, et restitue ce tout ap... (9/10/2017)
Passionnément ↑ Arielle : Les étrennes du vent
Bonjour, C'est devenu un gros nounours ce vent-là vautré près de votre feu. Comme vos mots ont si bien su l'amadouer, l'aimer, le calmer. Il ronronne comme nous ronronnons de vos mots délicats et parfaits en leur rythme délicieux et parfait. C'est une merveille que ce texte ! Quelles images devant l'âtre, que ce vent et ce feu ! Du grand a... (25/1/2018)
Passionnément ↑ Mokhtar : La dame voilée
Bonjour, "Quand je crus percevoir à sa bouche un murmure, quand ses yeux vers les miens je vis se diriger, je me rapprochai d’elle et sentis, je le jure, son eau de violette et son souffle léger." Que ce passage est magnifique ! Et comme il démontre bien le réalisme de ce tableau, le parfum et le souffle du sujet sont ressentis, comme si le pei... (23/1/2018)
Passionnément ↑ Gouelan : Ange
Bonjour, Je viens de découvrir ce poème magnifique, cette délicatesse à tomber. " Grain de sable, grain de silence, grain de vent", ces petits bouts de matière, ces petits morceaux de rien, qui finissent "graine d'ange". Le minéral, le végétal, l'eau, l'absence de bruit ( j'ai lu quelque part que le mal fait plus de bruit que le bien) le jeu ... (8/1/2018)
Passionnément Ramana : L'autre rive
Bonjour, Quelle magnifique balade le long de ce fleuve Loire que je connais bien pour l'avoir souvent choisi comme lieu de méditation. (J'habite tout près.) C'est bien que vous évoquiez le passé ici, il est vrai que c'est très impressionnant de songer à ce qu'un fleuve a pu "voir" le long des siècles sur ses rives, ce simple écoulement d'eau ... (24/1/2017)
Passionnément sourdes : In girum imus nocte...
bonjour, un grand poème loin des hommes, une vision magnifique d'une nature pleine de vie. Harmonieux, des images sublimes, une couleur, un parfum, une fête des sens. et "Une plume se plante sur un rouleau de foin. Tout est prêt pour le grand poème de la nuit." ce final comme une signature du monde sur son oeuvre est tout simplement exception... (19/11/2016)
Passionnément widjet : En retard [concours]
bonjour Widjet, P'tit nouveau, je traîne ce matin çà et là sur divers textes plutôt... bofs. Et puis là, un petit coup de soleil sympa'. Un texte simple qui résume si bellement le sens de nos jours: tous les trésors, tous les décors, les beaux accords ne sont rien sans le regard de l'autre qui regarde avec le nôtre. J'adore " depuis que je fai... (22/11/2016)
Passionnément jfmoods : Chasseur et proie
Bonjour jfmoods, J'ai beaucoup aimé votre texte, j'ai beaucoup pas tout compris. Mais est-ce important ? Grâce à l'incipit, vous nous offrez une carte qui nous permet tout de même une meilleure chasse au trésor. Et des trésors, il y en a. Par exemple : "La symphonie qui vous immole alors inocule, balsamique, la travée de l'errance. Vas... (23/11/2016)
Passionnément Ioledane : À fleur de ciel
Bonjour Ioledane, Quelle merveille ce poème en buvant mon café, en écoutant Erik Satie, tout en harmonie, le ciel glacé se découvre de la nuit, jette un grain de bleuté sur un vol de corneilles affamées au loin, tout est parfait, ce matin. Merci à vous. Pour en revenir à votre poème, j'ai adoré: " voyageurs filants du ciel d’été ; Qu’importe ... (30/11/2016)
(1) 2 3 4 ... 10 »

Oniris Copyright © 2007-2018