Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de PierrickBatello

(1) 2 3 4 ... 6 »
Passionnément Sylvaine : Le porteur de braises. Conte médiéval
Magnifique. Bravo. Enfin de la littérature sur Oniris. Quelques détails: -"Diapré" très joli adjectif que je découvre, il est utilisé deux fois à courte distance de lecture, dommage. - Le premier paragraphe est alourdi par quelques redondances. "Maintenant que je touche à la tombe, que ma vie vacille et s’éteindra bientôt comme la flamme d... (16/6/2017)
Beaucoup ↑ Alcirion : Reproduction obligatoire
Baigné dans les codes de 1984 et du Meilleur des Mondes, je me suis régalé de votre nouvelle. L'humour est fin, emprunts au film Brasil et au plus récent The Lobster (une perle!) aussi par moments. Mini bémols: la chute sympa sans être renversante et le renversement de jugement d'Aurore ne paraît pas très crédible, notamment cette phrase drôle ... (20/2/2017)
Beaucoup ↑ Alexan : Le vieux Raymond [Sélection GL]
Une très belle histoire touchante racontée avec talent. Un rythme lent qui prend le temps de poser les choses. L'ambiance du café est très bien rendue je trouve. J'ai juste un doute quant à la nécessité de faire intervenir le catholicisme dans l'aspect mystique du texte. Disons que ça enlève un peu d'universalité au message humaniste. Bravo. ... (5/9/2017)
Beaucoup macaron : Du temps pour espérer
Une histoire mignonne qui fait presque bizarrement chaud au coeur. Le style du début est hésitant, comme pour faire écho au bégaiement de Michel? Au niveau de la construction, je me demande si ce ne serait pas plus intrigant de commencer par la fin "– C’est une montre comme tu les aimes papa avec le bouton remontoir, on ne s’est pas fichu de ... (13/2/2017)
Beaucoup embellie : L'ingénue libertine
Très élégant, dans tous les sens du terme. Le sujet, le style. Certes guère moderne mais de belle facture! Les 3 dernières phrases ne me semblent pas nécessaires à vrai dire. Du coup, j'ai jeté un oeil au tableau. Et là je dis bravo car il faut du talent pour partir de cette oeuvre (que je n'apprécie pas beaucoup) et écrire cette nouvelle. (8/4/2017)
Beaucoup aldenor : La ligne juste [concours]
(Lu et commenté en EL) Beaucoup de choses dans ce joli texte plutôt philosophique. Philosophie à laquelle j'adhère. C'est ce qui me fait aimer le texte. J'aime ici le style "journal intime" qui me dérange dans tant d'autres nouvelles présentées en EL. Car l'auteur ne se regarde pas le nombril et propose de jolies flèches à son arc... Il y a u... (2/9/2017)
Beaucoup ↓ nino : Ça part du ventre...
Une histoire sombre sans que le style le soit, voilà qui est très agréable. Le début m'a peu emballé et j'ai failli survoler très vite. Après lecture, je ne comprends toujours pas la première phrase: "J’en retrouverai plus… j’en retrouverai plus… non !". Le récit se divise clairement en deux parties: la rencontre avec Jocelyne, sympathique mais ... (11/2/2017)
Bien ↑ Paul777 : Un autre matin
C'est long, il y a des redites et pourtant j'ai accroché. Un texte qui résonne sans doute beaucoup dans nos sociétés occidentales contemporaines. On a envie d'y croire pour le narrateur, tout en sentant dès le départ qu'il aura du mal à changer. J'aime la langueur qui s'installe, j'aime moins les réflexions sociétales du genre "on a appris à niv... (8/2/2017)
Bien Bilnus : Travail à la chienne
Globalement, j'ai apprécié le style. Il y a une idée forte: le "ça va?" qui justifie le texte à elle seule. Plusieurs problèmes temporels: gauloises, replay, walkman, ostéopathe, Ribéry,... dommage, ce genre de détails sur un texte aussi court saborde l'authenticité. On n'y croit plus. Dans une nouvelle, normalement, l'auteur ne commente ... (23/4/2018)
Bien Pepito : Ganaches
Le début est excellent mais vient buter contre le premier dialogue particulièrement plat en comparaison avec l'incipit. Pour être cohérent, ils devraient l'appeler Pablito puisqu'ils sont entre eux à ce moment-là. La chute est drôle et bien trouvée. Mais entre ces deux extrêmes, le corps du texte manque de chien. Les deux personnages sont assez ... (27/1/2017)
(1) 2 3 4 ... 6 »

Oniris Copyright © 2007-2018