Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Francois

(1) 2 3 4 ... 9 »
Passionnément ↑ Arielle : Les étrennes du vent
Que dire encore, après tous les louanges sur ce texte ? C'est à la fois beau, simple, évident, musical : "J’ai allumé un feu pour que chante le vent" J'aime particulièrement les alexandins "perdus" au milieu des vers libres... (avec, parfois, une vague rime, "rousse/braises", "alanguie/pétille") Un grand bravo admiratif. (26/1/2018)
Passionnément Miguel : La dernière leçon, et la plus opportune
Je trouve ce texte superbe, drôle, très bien écrit. Il me fait un peu penser à Stances à Marquise de Corneille, et ne souffre pas de la comparaison. Les diérèses ne me choquent pas, on les pratiquait encore à la fin du 19ème siècle. Le côté suranné, précieux de ce poème me plait beaucoup... Et cette autodérision, quel régal ! (28/2/2017)
Passionnément Proseuse : Comme un matin hors du temps
Je trouve ce poème tout simplement magnifique, les images sont originales, les mots justes, les vers musicaux... Je retiendrai, par exemple : "Et loin, là-bas, très au large Là où divaguent encore les légendes Et s'éclaboussent les rêves au fond des regards S'ourlait, bouche cousue, la lèvre du ciel À celle frémissante de l'océan Étirant,... (7/4/2017)
Passionnément Arielle :  Arthur
J'ai beaucoup d'admiration et de fascination pour Arthur Rimbaud, poète surdoué qui choisit de se taire et de se transformer en voyageur-aventurier à l'âge de 20 ans. Et Verlaine, dans un registre fort différent, est aussi un poète hors normes. C'est donc pour moi une très bonne idée d'avoir imaginé Verlaine s'adressant à Rimbaud, exilé en Afri... (22/5/2017)
Passionnément Goelette : En ailleurs
Poème plein de nostalgie, où la terre natale est évoquée avec pudeur et tendresse. Etant moi-même né en Afrique, où j'ai vécu pas mal d'années, ce texte me touche particulièrement. "Il fait trop loin de toi ma terre aux paumes vides au passé mariant le bonheur et l’exil." Pas un mot de trop... Bravo ! (17/11/2017)
Passionnément EricD : Le roitelet
Le poème est très bien écrit, prosodie parfaite, rimes riches et originales, vocabulaire soigné... On sent qu'il y a un grand travail derrière, bravo ! C'est de plus une fable bien racontée, avec de l'humour, jusqu'à la chute finale et le surprenant dernier vers... (2/3/2018)
Beaucoup ↑ Ithaque : Un dimanche pluvieux
Poème aux rimes riches, vers virtuoses et aériens... On sent que l'auteur s'est fait plaisir, dans cette évocation coquine et volontiers sacrilège... Sans doute s'est-il souvenu de Brassens, qui a écrit des chansons aussi gaillardes que celle-ci ? Il faudrait qu'un musicien mette ces vers en musique... Merci pour cette polissonnerie bien dist... (12/9/2017)
Beaucoup ↑ Vincendix : Le soir au coin du feu
C'est un très joli texte, qui fait un peu penser à Verlaine ou Gérard de Nerval (la cousine), par son ton familier et sa simplicité... Belle évocation d'un souvenir d'enfance heureux ! (29/1/2017)
Beaucoup ↑ Proseuse : Avant, j'étais ventriloque !
C'est un beau texte sur l'acte d'écrire et tous les tourments/joies qu'il procure. Pourquoi écrit-on ? Pourquoi n'écrit-on plus ? Qu'est-ce que l'inspiration ? Est-on si libre que cela ? Rimbaud disait "Je est un autre"... J'aime beaucoup "J’ai libéré la parole Et j’ai osé la voix des rêves"… ou "Maintenant, les mots ivres d’être Me vie... (4/3/2017)
Beaucoup ↑ luciole : Voyages en ballons
Je trouve que c'est un poème plaisant, imagé, bien tourné, on retrouve l'ambiance d'un bistrot et les rêveries/divagations d'un homme que l'alcool emporte dans un voyage aérien... Les rimes sont plutôt originales, sauf Paris/soucis, qui pourrait être meilleure. L'allusion aux fillettes est bien trouvée mais le terme est devenu assez rare... L'... (14/3/2017)
(1) 2 3 4 ... 9 »

Oniris Copyright © 2007-2018