Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Bartik

Passionnément Pouet : Bibliothèque
Bonjour Pouet: c'est de la poésie comme j'aime avec beaucoup de liberté et une richesse d'images. Certains vers se suffisent à eux-mêmes ou pourraient faire l'objet d'un développement dans un autre poème: " l'espoir fusillé d'un condamné à vivre" ou " le langage façonne les barreaux de l'instant"... La strophe sur les fleurs et les femmes est ad... (11/4/2017)
Beaucoup Proseuse : Avant, j'étais ventriloque !
Superbe poème très bien construit. J'apprécie particulièrement le passage à la deuxième partie:" J’ai libéré la parole Et j’ai osé la voix des rêves…" (13/3/2017)
Beaucoup Acratopege : Assise à sa table
Très poétique; je n'avais pas compris tout de suite qu'il s'agissait du retour d'Ulysse (merci les commentateurs). La fin serait à expliquer: on se demande pourquoi le monde sombre; s'agit-il de règlements de comptes ou bien les protagonistes sont-ils trop vieux pour s'aimer? Le mot "sombrer" est trop fort et surtout trop négatif pour indiquer u... (13/3/2017)
Beaucoup Noran : J'errai
De jolies images dans une douche de mots qui n'est pas pour me déplaire. La solitude de l'être de chair et de sang ( le fauve) dans une jungle artificielle, mécanique et impersonnelle: la jungle de l'ère où il erre....à la recherche du vivant qu'il découvre à la fin du poème, en bon prédateur de l'amour... J'aime particulièrement "J'erre, fils... (19/3/2017)
Beaucoup leni : Monsieur vous me plaisez beaucoup
Avec une musique c'est tout de suite autre chose; Pareil avec les poèmes qui lus prennent une autre dimension. Une chanson qui s'écoute avec plaisir même si je pense que l'amour ne se commande pas certes, mais on l'invente parfois...C'est pour ça qu'il ne dure pas toujours. Bravo pour ce travail! (2/4/2017)
Bien Pouet : Grands yeux marron
Style très propre sur un sujet grave: émouvant! Bel hommage! J'aurais rajouté un "s" à marron à moins que quelque chose m'ait échappé. Sur le fond le suicide d'un proche est toujours perturbant justement à cause de cette proximité: on culpabilise alors qu'on est responsable de rien. (13/3/2017)
Bien madawaza : T'as pas vieilli
J'espère ne pas vieillir ( davantage) grâce à la lecture du poème dont la légèreté est bien rafraichissante (24/3/2017)
Un peu Sodapop : Le passeur d'âmes
De belles images suggérées sur le sujet de l'amour. "L'océan d'absinthe" fait un peu vieillot mais je suis sensible à la musique qui donne envie de relire le poème plusieurs fois. (13/3/2017)

Oniris Copyright © 2007-2019