Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Quidonc

(1) 2 3 4 ... 6 »
Passionnément ↑ Arielle : Les étrennes du vent
Bonjour, Mais oui, mais c'est bien sur ... le vent Je ne peux qu'ajouter ma voix à ce concert d'éloge et crier BRAVO Le reste a déjà été dit. Ces vers ronronnent comme votre foyer sous la bise. Merci (25/1/2018)
Passionnément lucilius : Le testament
Il est difficile de quitter ceux qu'on aime et de les voir pleurer. Quelle délicatesse dans ce poème, tout y est. L'abnégation face à la mort "Non, ne l'éconduis pas ; j'ai tout fait pour qu'il entre" "Il dure trop ce mal qui dévore mon ventre." La douleur de celui qui reste "Mon pauvre et tendre amour, mon ouvrage en faïence, Ne te fi... (3/7/2018)
Passionnément luciole : Face à phasme
Bonjour Luciole, Il n'y avait que Luciole pour écrire une fable aussi jouissive avec d'autres arthropodes comme protagoniste. Tout un art. Poésie ou pas, en ce qui me concerne c'est parfait. Rythme et rimes, culture et jeux de mots, amour et drame ... Bref tout est réunis. Bravo et merci pour ce moment Quidonc (4/12/2017)
Passionnément papipoete : Âge ingrat
Bonjour Papipoète, Âge ingrat ou amertume de grand père? Votre pseudo n'aura jamais été aussi bien porté. Poème doux et amer d'un grand père qui hier était complice et qui aujourd'hui se voit relégué au rayons des jouets cassés, obligé d'attendre que ses cheveux poussent pour voir à nouveau sa petite fille tant chérie. Poème personnel et i... (9/1/2018)
Passionnément Vincendix : Cupidon mon ami !
Bonjour Vincendix, Comment ne pas tomber amoureux de ce cupidon au coeur d'artichaud? De l'humour et du romantisme, tout ce que j'aime. Ce poème me rend le souvenir du film de François Truffeaux "l'homme qui aimait les femmes" Attention à ne pas finir comme lui. ;-) Merci pour ce partage Quidonc (16/2/2018)
Passionnément Robot : Nuits blanches
Bonjour Robot, Que voila une nuit difficile. L'insomnie a de multiples visages et je ressens derrière celle-ci comme une grande amertume. Comme une solitude, une absence. Les nuits ressemblent aux jours et les jours aux nuits. Sans rêve. Ce poème est un crève-coeur. Puisse le souvenir apporter le réconfort. Je ne sais pas pourquoi j'écris c... (28/5/2018)
Passionnément Cristale : Le dais de l'aurore
On reconnais du cristal quant on le voit, on reconnait du Cristale quant on le lit. Quelle maîtrise ... Quidonc (28/5/2018)
Beaucoup ↑ lucilius : Le bloc éphéméride
Le vers était dans le fruit et le fruit s'est gâté. Un amour mal né qui finit dans l'amertume. Si ce n'est heureusement pas toujours vrai, le risque est souvent présent de ne plus considérer l'autre. On se regarde mal, jamais du bon côté, Comme si nos défauts étaient en point de mire ; La vieillesse un fléau sans reste de beauté Et nos co... (18/6/2018)
Beaucoup ↑ Vincendix : Quelles histoires !
Au fil des quatrains on revisite l'histoire absurde des hommes et au dernier quatrain, un moment d'histoire d'un homme. L'évocation de non-dit qu'un trop émotion empêche d'exprimer. Si le début est énoncé sur un ton léger d'un vieux cancre qui n'a que faire de l'orgueil des hommes, le denier quatrain, sans en avoir l'air implique le poète plus ... (18/6/2018)
Beaucoup ↑ Hananke : L'origine du monde
L'incipit nous intrigue et la poésie nous charme. Suffisamment mystérieux sans être abscons, suffisamment explicite ans être pornographique. Un petit chef d’œuvre de réalisme poétique à l'image de sa muse. Bravo (2/7/2018)
(1) 2 3 4 ... 6 »

Oniris Copyright © 2007-2018