Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de NICOLE

(1) 2 3 4 ... 9 »
Passionnément misumena : Baiser, n.m., v.tr.
Je me suis délectée de ce portrait de femme. Il est plus difficile de captiver son lecteur avec un personnage qui n'est pas aimable, mais combien plus interessant ! L'écriture est élégante et précise, et les quelques répétitions relevées par d'autres commentateurs ne parviennent pas à me géner vraiment. Il y a du désespoir derriére ce cynis... (5/9/2009)
Passionnément misumena : Spécial K
Une petite merveille de délicatesse et d'émotion contenue, d'une efficacité redoutable, voilà mon ressenti. Redoutable, comme cette histoire ancrée dans une réalité assez sombre. J'ai été remuée par ce texte comme je le suis rarement, et j'en ai apprécié l'écriture : simple et sans fioritures. Ici, les informations sont distillées sans habilla... (19/9/2009)
Passionnément solidane : Euthanasie Legourmandais
Je viens de vivre un moment parfait. C'est bien écrit, il y a de l'esprit, un sujet original et beaucoup de finesse ; ce n'est pas si fréquent, alors je dirais que c'est probablement....exceptionnel. (24/6/2009)
Passionnément jaimme : Aquila
C'est une lecture qui se mérite, pour moi, qui avais coutume de rêvasser prés du radiateur durant les cours d'histoire, encore plus que pour une autre. Entre le vocabulaire hermétique et les références historiques obscures (mea culpa encore une fois), j'ai bien du mal à m'accrocher. Ensuite arrive la seconde partie. Là je me prends à trembler... (17/10/2009)
Beaucoup ↑ jaimme : Dieu et la rentrée des classes (2)
C'est un concentré de vie, ça ricoche commer une joute verbale, on en sort pas indemne. Les appartés où l'auteur s'adresse au lecteur me semblent participer activement à ce sentiment d'insécurité...vraiment c'est malin, et ça m'énerve de trouver ça bien, je n'aime pas que l'on me rappelle les années d'école. Je lirai la suite, mais pas ce soir... (28/9/2009)
Beaucoup ↑ Ninjavert : Cernes [concours]
Un joli conte philosophique, qui embrasse les religions et nos convictions. Le fil rouge qui relie ces histoires entre elles est bien discret, peut être trop, mais qu'importe, le charme opére. Je me suis laissée porter, transporter parfois même. De la poésie en prose, avec en cadeau beaucoup de tolérance. Merci. (6/12/2009)
Beaucoup ↑ Menvussa : Pris en flagrant délire
Génial, j'ai moi aussi une grosse faiblesse pour les personnes agées un peu farfelues, celles qui ne sont pas là ou on les attend. Lorsque je serai vieille, je crois que je profiterai de mon grand age pour m'amuser un peu, en toute impunité. Elle est parfaite cette petite vieille à la "tati Danielle", vraiment très bien rendue. Merci, Nicole (11/7/2009)
Beaucoup ↑ Simili-me : L'élégance de la survie
Touchant : c'est le mot qui m'est venu à l'esprit après la lecture de ce morceau de vie, pas miévre, ni larmoyant, seulement touchant. Tout est ici affaire de mesure et de justesse. J'ai aimé le ressenti devant la photo, si juste qu'il a réveillé d'autres réveries devant des images aux teintes passées. Quelques phrases pour évoquer les relat... (15/3/2010)
Beaucoup Farfalino : Bon anniversaire !
Bon la fin m'a parrue très peu crédible : en principe, même figès par la surprise, même particuliérement crétins, les futurs morts auraient dù s'enfuir dés le premier homicide, ou au pire le second. Mais ce détail (génant, si, si...), n'a pas réussi à gâcher mon plaisir. J'ai trouvé ici de l'humour, grinçant et désespéré, ciselé avec une lu... (19/9/2009)
Beaucoup jaimme : Dieu et la rentrée des classes (4)
On est davantage dans l'intime que dans les autres parties, moins de légéreté, moins d'envie de provoquer le rire, ou alors vraiment grinçant. Il arriverait donc à Dieu d'être fatigué ? Je me dis que je n'ai pas croisé de prof qui ait eu également des activités divines, où alors que je n'ai pas su m'en rendre compte. Cet opus me touche davantag... (15/11/2009)
(1) 2 3 4 ... 9 »

Oniris Copyright © 2007-2018